Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Menu
Cheval+

On cherche des membres!

Charles F. Trolliet | 22 juin 2016

Tags : Blogpost

Les clubs jouent un rôle essentiel dans le paysage hippique suisse. Ils réunissent des sportifs de tous âges, de tous milieux et de toutes orientations équestres et sont un élément moteur pour de nombreuses activités liées au  cheval. Toutefois, malgré le développement réjouissant que connaissent les sports équestres dans notre pays, de nombreux clubs peinent à recruter de nouveaux membres ou à renouveler leurs comités. Ce qui pourrait sembler un paradoxe n’est malheureusement que le reflet d’une évolution de notre  société dans laquelle les gens tendent de plus en plus vers l’individualisme et hésitent à s’engager.

L’assemblée des membres vient d’adopter une proposition demandant à ce que toutes les personnes qui participent à des compétions placées sous l’égide de la fédération soient obligatoirement membres d’une société affiliée à la FSSE. Cette décision peut apporter une certaine aide aux clubs  mais il ne faut pas en attendre plus qu’il n’est possible: d’une part les personnes pratiquant la compétition dans les disciplines régies par la FSSE ne représentent qu’environ le 10% de toutes celles qui montent à cheval ou attellent en Suisse et, d’autre part, la motivation de ces nouveaux membres qui le seront devenu non par choix mais par obligation risque d’être faible.

Aujourd’hui le plus grand réservoir de membres potentiels pour nos clubs  est constitué par les cavaliers et meneurs qui ne pratiquent pas la compétition. Ces personnes hésitent souvent à devenir membres d’un club: elles craignent, à tort ou à raison, de ne pas s’y sentir à l’aise et de ne pas y trouver des activités qui répondent à leurs attentes. Pourtant, cavaliers de compétition ou de loisir, nous avons tous un dénominateur commun: le cheval!

Il faut donc identifier les attentes de tous les membres potentiels, qu’ils soient cavaliers de loisir ou de compétition, pour chercher à y répondre au mieux. Qu’il s’agisse de formation, de compétition, de représentation ou simplement de contacts humains, si nous leur offrons des prestations en adéquation avec leurs espérances nous pourrons espérer une augmentation des effectifs de nos clubs. Aujourd’hui moins d’un tiers des personnes pratiquant l’équitation ou l’attelage dans notre pays sont membres d’une structure affiliée à la FSSE. Le potentiel de croissance est donc grand, à nous tous, clubs, associations-membres et Fédération, de séduire celles et ceux qui ne sont pas encore membres afin qu’ils deviennent!

Leonhard Risch et Daniela Häuptle avec Lasting lors du CAI3* à Topolcianky (SVK) au Donau-Alpen-Pokal. /Photo: Brigitte Gfeller Leonhard Risch et Daniela Häuptle avec Lasting lors du CAI3* à Topolcianky (SVK) au Donau-Alpen-Pokal. /Photo: Brigitte Gfeller

Commentaire

comments powered by Disqus