Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Menu
Attelage
Attelage

Médaille de bronze pour la Suisse au championnat du monde d’attelage à un cheval à Izsák (HUN)

29 septembre 2014 12:41

WM Fahren Team Schweiz CM attelage à un team SUI

L’équipe de Suisse a gagné la médaille de bronze par équipe au championnat du monde d’attelage à un, qui s’est déroulé du 24 au 28 septembre  2014 dans la ville hongroise d’Izsák.

Michaël Barbey, Eric Renaud et Leonhard Risch se sont hissés le dernier jour, lors de la maniabilité, à la troisième place, grâce à trois parcours sans faute et seulement un léger dépassement de temps. L’équipe s’est placée derrière l’Allemagne et la France. La Suisse a ainsi gagné pour la quatrième fois consécutive une médaille au championnat du monde.

Le meilleur Suisse au classement individuel a été Michaël Barbey avec Kalao des Arreneys CH, avec une dixième place. Eric Renaud et Volante L se classent à la 13ème place, juste avant la concurrente individuelle Lucie Musy Comune avec Lukas XIV CH. Leonhard Risch et Lasting CH terminent au 18ème rang.

Quatrième médaille consécutive (article dans le bulletin 10 20.10.2014)

Les atteleurs à un cheval suisses ont fait écho aux succès passés en gagnant le bronze au classement par équipe. Grâce à ce résultat, ils appartiennent depuis maintenant six ans aux meilleurs mondiaux de cette discipline.

Les Suisses se sont préparés depuis le début de l’année de manière ciblée pour ce championnat du monde. Lors de divers entraînements des cadres, l’entraîneur et chef sport Beat Schenk a travaillé de manière intensive avec les atteleurs. Le vétérinaire de discipline Marc Trump avait toujours un œil sur les chevaux, de sorte qu’ils ont été préparés de manière optimale au niveau de leur condition physique et ont été engagé de manière ciblée pendant leur préparation.

L’équipe s’est rendue avec un bon sentiment au camp d’entraînement situé à proximité du site du championnat du monde. Là, elle a dû essuyer un revers, le cheval de tête de Michaël Barbey se blessant. Mais heureusement, celui-ci avait emmené avec lui un cheval de réserve pour l’équipe, qui était également engagé.

Sur la base des observations faites au camp d’entraînement et de la condition physique des chevaux sur place, il a été décidé de désigner pour l’équipe Michaël Barbey, Eric Renaud et Leonhard Risch. Lucie Musy Comune a pris le départ pour le classement individuel. 

De bons dressages
Tous les Suisses ont montré de bonnes reprises de dressage, le meilleur a été Michaël Barbey avec le huit ans Kalao des Arreynes. Il a obtenu avec 47,49 points un bon résultat, étant donné que Kalao n’avait encore jamais participé à une compétition de cette importance. Sous les 50 points se trouvait également Leonhard Risch avec l’étalon franches-montagnes Lasting. Lucie Musy Comune et Eric Renaud sont également bien partis et ont fait partie des 60 atteleurs, qui sont demeurés sous les 60 points, ce qui montre comment le niveau en attelage à un est désormais élevé. 

Un marathon difficile
Les huit obstacles n’étaient pas la plus grosse difficulté, mais plutôt la phase d’échauffement, qui conduisait sur 6,5 kilomètres à travers du sable profond, et a mis fortement à contribution les chevaux. Michaël Barbey a déclaré: «C’était très dur pour les chevaux, Kalao a d’abord trotté, ensuite il s’est mis à galoper et je l’ai laissé faire, parce qu’il se sentait mieux dans un canter lent et avait besoin ainsi de moins de force.»

Eric Renaud a réussi le meilleur parcours dans les obstacles. Il a été très rapide avec sa jument Volante L et a terminé l’épreuve de terrain à la septième position. Tous les Suisses en sont venus à bout sans problèmes et l’équipe se hissait au quatrième rang intermédiaire, juste à un point derrière le bronze.

Des nerfs solides
Les Suisses l’ont prouvé le dernier jour. Risch était le premier Suisse dans l’exigeant et beau parcours. Il réalisa une bonne prestation, effectua un parcours sans faute et eu seulement 2,33 points pour dépassement de temps. Il enlevait ainsi la pression de l’équipe et l’exerçait auprès des concurrents directs. Eric Renaud comme deuxième partant s’en tira tout aussi bien, avec également un dépassement minime de temps, tout comme Michaël Barbey, qui a montré le meilleur parcours de la saison avec son jeune cheval. Lucie Musy Comune et Lukas XIV CH réussissait un tour sans faute.

Avec cette belle performance d’équipe le dernier jour, la Suisse s’assura le bronze, derrière l’Allemagne et la France. C’est la quatrième médaille d’équipe consécutive depuis 2008. Renaud et Barbey sont depuis 2008 dans l’équipe, Risch et Musy depuis 2010, si bien que les mêmes quatre atteleurs ont représenté la Suisse aux trois derniers championnats du monde. C’est certainement un des facteurs de réussite, l’esprit d’équipe en est un autre.

L’attelage est un sport individuel, mais une telle performance n’est seulement possible, quand une équipe fonctionne. On doit certainement une grande partie de la réussite à Beat Schenk, qui a entraîné et encadré les attelages à un lors de chaque succès. Le vétérinaire de discipline Marc Trump connait aussi les chevaux des atteleurs désormais très bien et peut en cas de besoin agir rapidement. Certainement qu’il faut également un brin de chance pour une médaille, mais la chance est la plus grande, lorsque tous se concentrent sur un objectif et y travaillent ensemble, en tant qu’athlètes individuels. 

Claudia A. Spitz