Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Menu
Attelage
Attelage

Symbiose entre le sport d’attelage et la promotion de l’élevage

24 août 2016 15:25

Le Groupe du sport d’attelage Berne et environs organise le championnat suisse d’attelage du 22 au 25 septembre 2016 au CEN à Berne. Bernhard Wüthrich de Rubigen BE, membre du CO, nous donne un aperçu sur les préparatifs en cours et sur le programme-cadre spécial qui comportera pour la première fois en Suisse une vente aux enchères de poulains franches-montagnes, en collaboration avec la Fédération bernoise d’élevage chevalin. Une manifestation d’élevage de ce genre s’intègre parfaitement dans le cadre du championnat suisse sachant qu’au cours des dernières années, le cheval franches-montagnes s’est illustré tant sur la scène nationale qu’internationale du sport d’attelage. Il convient d’en tenir compte et de promouvoir ainsi l’image du franches-montagnes.

Bernhard Wüthrich Bernhard Wüthrich

«Bulletin»: Bernhard Wüthrich, votre grande passion est le sport d’attelage que vous pratiquez sur le plan national. Pour vous, qu’est-ce qui fait un bon cheval d’attelage et quelles sont les qualités particulières du cheval franches-montagnes dans cette discipline?

Bernhard Wüthrich: Le caractère, la docilité et trois allures au-dessus de la moyenne sont pour moi les qualités qu’un cheval d’attelage doit avoir, en plus d’une constitution saine et correcte. Le franches-montagnes répond parfaitement à tous ces critères et il convient de plus parfaitement pour les familles. Sa maniabilité et sa pureté de rythme sont des atouts supplémentaires.

Lors du championnat suisse d’attelage, des attelages de franches-montagnes seront également au départ. Pouvez-vous estimer combien ils représentent en pourcentage et si ces chiffres sont plutôt en baisse, s’ils stagnent ou s’ils sont en augmentation?

Le nombre des attelages de franches-montagnes est fort réjouissant et la tendance est plutôt à la hausse. Je pense que 50 à 60 % des chevaux sont des franches-montagnes. Le franches-montagnes représente une véritable force dans le sport national d’attelage. Et lorsqu’on entend des noms comme Voutaz, Risch, Renaud ou Musy, on se rend compte que ces chevaux peuvent absolument faire jeu égal avec les meilleurs au niveau du sport international. Ceci est la meilleure des publicités pour cette race.

Comment vous est venu l’idée d’organiser une vente aux enchères de poulains franches-montagnes? Et à quel public-cible, respectivement à quelle clientèle cette vente s’adresse-t-elle?

Je pense qu’il est temps d’essayer quelque chose de nouveau. Le franches-montagnes le mérite! Nous voulons prouver à une large clientèle que le franches-montagnes a de nombreuses qualités. Et lors de la vente, il y aura de quoi satisfaire tout le monde.

Lors de cette première vente aux enchères, 20 poulains nés en 2016 seront proposés. De quelle partie de la Suisse viennent-ils et répondent-ils à des exigences particulières pour pouvoir être présentés à la vente?

Les conditions ont été clairement énoncées. Les poulains doivent avoir au moins atteint 22 points lors de la présentation. Notre objectif consiste à proposer des poulains supérieurs à la moyenne et nous comptons également sur l’évaluation des éleveurs pour ce faire. Les inscriptions nous sont parvenues de divers cantons.

Les acheteurs intéressés ont-ils la possi­bilité de voir au préalable les poulains sur ­Internet ou dans un catalogue et si oui, où exactement?

Les poulains seront présentés à partir du début de septembre sur le site web www.fohlenverkauf.ch/auktion. Par ailleurs, un catalogue sera édité pour l’occasion. De plus, nous faisons également de la publicité sur Facebook et sur d’autres réseaux sociaux.

Le conseiller national Andreas Aebi œuvrera comme commissaire-priseur. Qu’avez-vous prévu comme programme-cadre et un programme de présentation spécial est-il prévu pour le samedi 24 septembre?

Le samedi est le jour du marathon de ce CS ce qui promet beaucoup de suspens et d’action. Directement après le marathon, les poulains seront présentés pour la première fois. La soirée de vente aux enchères débutera par un spectacle auquel participeront le haras national ainsi que des meneurs de la relève parrainés par un meneur/une meneuse. De plus, tous les vainqueurs de toutes les disciplines de la finale nationale FM qui s’est déroulée le week-end précédent sont invités à présenter leur cheval dans la discipline concernée lors du spectacle, ce qui promet un moment très spécial. La poly­valence de nos chevaux franches-montagnes sera donc une fois de plus présentée au public avant de passer au moment-phare de la soirée, à savoir la première vente aux enchères de poulains franches-montagnes. Vive le franches-montagnes!

Karin Rohrer

Photo: zVg