Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Menu
Reining
Reining

Rapport annuel 2014 - Discipline Reining: Elite et relève en construction

15 mars 2015 07:00

Le plaisir anticipé de participer aux Jeux Equestres Mondiaux en France a été progressivement atténué au courant de l’année. Des chevaux prometteurs avec des blessures persistantes ou des chevaux vendus à l’étranger ont réduit le cercle des candidats. Adrienne Speidel avec Chexylution était la seule cavalière suisse qui a pu se qualifier. Tous les autres membres du cadre ont échoué aux critères de sélection ou n’ont même pas pu saisir l’opportunité.

Lors de la compétition à Caen, Adrienne Speidel n’a pas pu démontrer tout le potentiel de Chexylution, qui n’avait pas beaucoup d’expérience au niveau international et a clairement passé à côté de son but – l’entrée en finale.

La discipline Reining investit beaucoup d’énergie dans la promotion de débutants. A ce but, des Rookie Days sont organisés – des journées où les intéressés apprennent à connaître les bases de ce sport. Par ailleurs, grand nombre d’entraînements ont lieu, organisés sur initiative de personnes privées. La National Reining Horse Association Switzerland (NRHA), la Fédération Suisse de Reining, donne par ailleurs de plus en plus de possibilités de départs aux débutants. Ceci avec des tournois de débutants et des classes débutants dans tous les tournois. C’est plaisant de constater que ces efforts portent leurs fruits et que de nouveaux participants prennent part aux tournois de Reining. Les tournois suisses sont bien remplis et la situation de concurrence est bonne.

Les cavaliers suisses établis démontrent un très bon niveau lors de ces tournois sous le drapeau suisse, ce qui est prouvé de manière impressionnante par les scores obtenus. A ce jour, les cavaliers suisses d’élite ont accepté d’être obligés de participer à des grands tournois à l’étranger, afin de s’adapter à l’entourage de plus haut niveau. Il y a une différence entre le départ dans des manifestations locales ou dans des tournois prestigieux à l’étranger. En 2014, plusieurs cavalières et cavaliers ont participé à des tournois en Allemagne ou en Italie – des pays importants en comparaison européenne. Les performances obtenues dans ces manifestations démontrent clairement le potentiel des Suisses.

En vue des Championnats d’Europe à Aix-la Chapelle, le cadre a été renforcé avec de nouveaux athlètes. Le but est d’y participer avec une équipe complète et d’obtenir un classement dans le premier tiers dans la compétition par équipe. Les tournois de qualification pour les Championnats d’Europe sont tous des manifestations à l’étranger de haute renommée. La direction de la discipline espère ainsi préparer au mieux les cavaliers aux conditions lors des Championnats d’Europe.

Championnats d’Europe FEI pour la relève

En 2015, onze tournois de Reining sont planifiés en Suisse. La manifestation la plus importante aura lieu début juillet à Givrins. Tout comme l’année dernière, les Championnats d’Europe FEI pour les Youth et Young Rider auront lieu à Givrins, en même temps que ledit tournoi. Grâce au grand nombre de manifestations qui auront lieu entre mars et octobre, les cavaliers de Reining actifs auront la possibilité de prendre le départ régulièrement. Vers la fin de la saison, le dernier weekend de septembre, les Championnats Suisses auront lieu à Matzendorf.

Mise à part les efforts pour établir les cavaliers de cadre à leur niveau de compétition, 2015 sera la première année où le nouveau concept de promotion de la relève entrera en vigueur. Il est planifié d’envoyer plusieurs jeunes aux Championnats d’Europe en juillet. 

Nous constatons avec plaisir, que le nombre d’installations d’entraînement augmente continuellement en Suisse. Ceux-ci sont complétés par les infrastructures frontalières, qui sont souvent en main suisse. En raison du nombre croissant d’installations, un agrandissement de la scène Reining en Suisse peut être constaté. De nouveaux cavaliers venant d’autres disciplines nous rejoignent avec des chevaux talentueux prometteurs et qui permettront au Reining d’être davantage représenté à l’avenir.

Sven Friesecke, Chef de la discipline Reining