Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Menu
Voltige
Voltige

Voltige CE/CM Le Mans: De belles performances suisses et un titre lors du CE Juniors

23 août 2016 12:58

Nadja Büttiker. Nadja Büttiker.

Hier dimanche, les compétitions passionnantes de voltige des championnats d’Europe Juniors et des championnats du monde de l’élite ont pris fin au Mans (FRA). L’apogée du point de vue suisse fut certainement le titre européen Juniors pour le groupe Montmirail.

Le jeune groupe Montmirail avait déjà présenté un programme imposé harmonieux le mercredi. Avec son superbe programme libre du jeudi, il s’est positionné au deuxième rang juste derrière l’Allemagne. Lors de la finale le samedi, il a également convaincu le public avec encore une fois un programme libre fantastique remportant ainsi le titre de champion d’Europe devant l’Allemagne et l’Autriche. Ceci est le premier titre de champion d’Europe d’un groupe Juniors pour la Suisse.

Dans la compétition individuelle Juniors dames, seule Sarah Linder s’est qualifiée pour le deuxième tour. Elle a conquis la 6ème place finale avec une magnifique prestation. 

Dans le CM Elite et la compétition individuelle des dames, la Suissesse Marina Mohar s’est classée 5ème avec Luk (7.933) suivie de Nadja Büttiker avec Keep Cool III (6ème avec 7.891). Ainsi, l’objectif consistant à se classer parmi les huit meilleurs a été pleinement rempli. Le titre de championne du monde en individuel dames est revenu à Jasmin Lindner (AUT), devant  Kristina Boe (GER) et Anna Cavallaro, Italie.

Lukas Heppler sur Consilio v. Schlösslihof CH a eu un peu de malchance: lors du deuxième programme libre, il a réussi de justesse à éviter la chute et il a ainsi raté les meilleures notes.  Dans la compétition individuelle hommes élite, il a remporté un bon septième rang (7.943).  Dans cette catégorie, le titre de champion du monde est revenu au jeune Lambert Leclezio de l’Ile Maurice avec 8.135, devant Vincent Haennel (FRA) avec 8.127, et le bronze est revenu au champion d’Europe en titre Jannis Drewell (GER) avec 8.117, qui a certainement raté le titre suite à sa chute dans le premier programme libre. Seulement 0,03 points séparent les quatre premiers de ce classement, ce qui prouve à quel point les athlètes sont proches les uns des autres au niveau des performances. 

La catégorie Pas-de-Deux de l’élite a été dominée par la paire autrichienne Lindner/Wacha. L’argent est revenu à Derks/Kay (GER) et le bronze à la fratrie Chevrel (FRA). Pour le duo suisse  – une paire composée uniquement de dames, soit de deux très jeunes athlètes, à savoir Syra Schmid et Zoe Maruccio - le 6ème rang représente une excellente performance méritant de ce fait une meilleure considération. Pour les deux voltigeuses s’entraînant à Bienne, le premier programme libre sur Caramel Z longé par Michael Heuer ne s’est pas tout à fait passé comme prévu. Le deuxième programme libre du dimanche était très beau même s’il n’était pas parfait. Au 9ème rang, on trouve la deuxième paire suisse  Ursina Dubs et Alexandra Löwy sur Bentley II longé par Rita Blieske.

Le candidat à une médaille, le groupe Lütisburg avec Will be Good longé par Monika Winkler-Bischofberger, a malheureusement dû se contenter de la 4ème place finale de ces championnats du monde. Il faut cependant savoir qu’il a fallu changer le programme libre au dernier moment suite à la blessure que Ramona Näf s’est faite le mercredi précédant la compétition. Ceci a certainement représenté un véritable handicap et un grand défi sachant que dans ce programme complexe à la superbe chorégraphie, Ramona avait une partie extrêmement importante et très difficile. Marina Mohar l’a remplacée au pied levé, ce qui a permis au groupe de tout de même participer, sachant néanmoins que l’objectif devait être revu à la baisse au vu d’une concurrence particulièrement forte. Le groupe s’est battu de façon admirable et il a clairement été sous-évalué dans le programme imposé. De ce fait, après ledit programme, le groupe comptabilisait déjà un retard de plus de trois dixièmes sur l’Allemagne et d’un demi-dixième sur l’Autriche et il pointait au 3ème rang.  Il ne leur a plus été possible de combler ce retard lors des beaux programmes libres face à des Français très forts et presque imbattables qui étaient à l’affut au 4ème rang après le programme imposé. La France a ainsi remporté son premier titre de champion du monde avec deux magnifiques programmes libres, l’argent allant à l’Allemagne et le bronze à l’Autriche.

Photos: Helmut Rufin et Esther Di Maria

Impressions de Le Mans