Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Menu
Dressage
Dressage

Quand les spectateurs deviennent juges de dressage

12 mars 2018 09:00

A, entrer au trot de travail, X, arrêt, salut, partir au trot de travail, en C à main gauche sur H … C’est ainsi que commencent la plupart des reprises de dressage en Suisse. Les juges en C, en H et en M inscrivent leurs notes officielles sur les feuilles de juges. Grâce à une application gratuite, les spectatrices et les spectateurs pourront désormais également déposer leur évaluation inofficielle. Le «Spectator Judging» a pour but de rendre le dressage plus attractif pour le public.

L’application a pour but principal de divertir le public. L’application a pour but principal de divertir le public.

Avec l’application gratuite «Spectator Judging», les spectateurs peuvent être intégrés activement à une épreuve de dressage. Par le biais d’une évaluation inofficielle, les spectateurs décident pour chaque reprise quelles notes ils attribueraient au cavalier. La moyenne de la notation des spectateurs est ensuite annoncée pour chaque cavalier. Ce faisant, une certaine dynamique se créée et rend le public plus attentif et observateur. En Suisse, l’évaluation par le public a été testée pour la première fois en décembre dernier au CHI de Genève. 

L’application a pour but principal de divertir le public. En raison de la perspective différente, le résultat en découlant ne devrait cependant pas entrer en concurrence avec l’évaluation des juges, mais plutôt, dans le meilleur des cas, la compléter. 


Utilisation facile 

L’application est facile à utiliser et ne demande que peu d’espace mémoire. Elle peut être téléchargée gratuitement à tout moment et comprend également une version de démonstration qui permet d’apprendre à connaître son fonctionnement. Après s’être enregistré, le spectateur peut entrer ses notes. Par la suite, l’application affiche le résultat final officiel découlant des notes des juges officiels. La comparaison entre la moyenne des spectateurs-juges et le résultat individuel de chaque spectateur permet au public de voir à quel point son évaluation s’accorde avec la notation officielle.

En Suisse, le «Spectator Judging» 2018 sera vraisemblablement proposé aux huit compétitions. En 2017 le CHI Genève l’a déjà proposé. En Suisse, le «Spectator Judging» 2018 sera vraisemblablement proposé aux huit compétitions. En 2017 le CHI Genève l’a déjà proposé.


Huit compétitions en Suisse

En Suisse, le «Spectator Judging» 2018 sera vraisemblablement proposé aux huit compétitions suivantes:

  • CD Dielsdorf, 24-25 mars
  • CD Turbenthal, 5-6 mai
  • CD Holzikon, 9-10 juin
  • Champ. Suisse CD Prangins 30 juin-1er juillet (encore en discussion au moment de la clôture de la rédaction)
  • CD Founex, 28-29 juillet
  • CDI Andermatt, 18-19 août
  • CD Gossau ZH, 25-26 août
  • CD Deitingen, 6-7 octobre

L’Académie de dressage Silvia Iklé fait office de «présentateur» de l’application. Son but est de contribuer à la pérennisation et au développement du dressage en Suisse. L’Académie de dressage couvre la totalité des coûts de l’évaluation publique pour deux jours par compétition, coûts qui s’élèvent à environ 3000 francs suisses par manifestation. En contrepartie, l’organisateur a certains engagements à respecter, comme par exemple l’affichage d’une banderole publicitaire de l’Académie de dressage comme sponsor. Les organisateurs suisses sont libres de choisir s’ils veulent contacter directement l’entreprise prestataire ou s’ils préfèrent passer par le «présentateur» pour ce faire.

Déjà monnaie courante à l’étranger

A l’étranger, où elle est déjà utilisée à de nombreuses petites et grandes manifestations, l’application connaît un grand succès auprès des spectateurs, des juges et des organisateurs. La meilleure intégration du public est très appréciée par les organisateurs et les spectateurs.

Nicole Basieux

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.