Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Menu
Cheval+
Dossier: Protection des animaux & éthique

Assurer suffisamment de mouvement: label PSA pour les chevaux en faveur d’une détention conforme à l’espèce

21 juin 2016 10:32

Actuellement, la majorité des équidés en Suisse sont encore hébergés dans un système de détention en boxes individuels. La loi stipule que les chevaux non utilisés doivent pouvoir 
sortir au moins deux heures par jour. Cela peut se faire sur une surface minimale de quelques mètres carrés – le pré et une aire de sortie permanent ne sont pas prescrits par la loi. Il en 
va de même pour le contact social qui n’est instamment prescrit que sous forme de contact visuel, auditif et olfactif. Or, les chevaux sont des animaux qui vivent en troupeau et qui ont 
largement besoin de contacts sociaux et de beaucoup de mouvement en plein air.

La détention en groupe permet d’éviter les tensions. La détention en groupe permet d’éviter les tensions.

Dans la nature, les chevaux sont constamment en mouvement ce qui leur permet de répondre à leurs besoins naturels. Les autres arguments pour la détention en groupe sont les suivants:

• L’estomac et le système digestif des chevaux sont naturellement conçus pour recevoir un apport «continu» de nourriture. Ils mangent pendant plus de 18 heures par jour, tout en se maintenant en mouvement. En les détenant dans des boxes individuels, on ne peut pas satisfaire ces nécessités.

• Les troupeaux mixtes sont optimaux: les jeunes chevaux sont élevés par leurs aînés et stimulent ces derniers à se maintenir en forme, les juments et les hongres peuvent tisser de profonds liens d’amitié.

• Les maladies les plus fréquentes chez les chevaux concernent les voies respiratoires, les organes digestifs et l’apparat locomoteur. Lorsqu’ils sont détenus dans des boxes, les maladies respiratoires, les coliques, les troubles dus à l’immobilité apparaissent plus souvent, de même que des troubles du comportement. Non seulement les chevaux détenus en groupe sont nettement plus équilibrés et sains, ils sont également plus indépendants et sûrs. Ils sont exposés aux stimuli les plus divers qu’ils ne perçoivent pas dans leur box. Cela réduit également les frais de vétérinaire et augmente leur espérance de vie.

• La détention permanente en groupes avec possibilité de sortir permet de conserver une bonne musculation, également en hiver ou lorsque les chevaux ne sont pas entraînés. Les chevaux avec possibilité de sortie permanente ont une meilleure régulation thermique du corps.

• Contrairement par exemple aux poules ou aux porcs, les chevaux ne dorment pas toute la nuit. Bien au contraire, ils utilisent également la phase d’obscurité pour manger et pour bouger exactement comme le font les bovins.

• Lorsqu’ils sortent longtemps au pâturage, les chevaux ne mangent pas forcément davantage que lors d’une brève escapade. Des études ont montré qu’ils mangent simplement plus vite quand ils sortent brièvement.

• Structure de groupe constante: Si on sépare les chevaux durant la nuit, il peut se produire des disputes le matin jusqu’à ce que la structure du groupe soit à nouveau réglée, ce qui représente une agitation, du stress et un danger de blessures inutiles.

• La détention en groupe permet d’éviter les tensions: les chevaux sont plus équilibrés et plus calmes. On peut ainsi également prévenir une décharge explosive d’énergie qui peut également devenir dangereuse.

• La charge de travail à l’écurie est nettement réduite. Des boxes individuels ne sont pas nécessaires, si bien que les coûts d’investissement peuvent aussi baisser.

• Les chevaux qui peuvent bouger librement (aire de sortie, pré) et qui vivent en groupe sont souvent plus calmes et plus équilibrés pour le cavalier. Cela est également confirmé par le bureau de prévention des accidents (bpa) dans son analyse de la sécurité dans la pratique des sports équestres en Suisse (2014): «Le comportement du cheval peut cependant subir une influence négative du fait d’une détention non appropriée ou d’un comportement irrespectueux.»

Pour toutes ces raisons, la détention en groupe avec possibilité de sortir à tout moment avec des mises au pré régulières se rapprochent le plus des besoins des chevaux mais également de ceux du cavalier.

Savoir et connaissances sont nécessaires

Il faut savoir que la détention en groupe exige de grandes connaissances et du savoir de la part du détenteur d’animaux et elle est donc considérée comme la «discipline reine» de la détention des chevaux. Pour qu’une détention fonctionne bien, il faut prévoir suffisamment de place et des possibilités de retrait afin que chaque cheval puisse se reposer et qu’il puisse se retirer en cas de besoin. Les chevaux doivent pouvoir s’éviter. Des écrans visuels et plusieurs passages dans les écuries s’y prêtent parfaitement. L’installation devrait être séparée en plusieurs domaines fonctionnels séparés (espace d’affouragement, aire de repos et espace de sortie). Cela permet également aux individus subordonnés de manger et de dormir en paix. Des espaces d’affouragement, des râteliers avec dispositif temporisé d’accès au foin et des distributeurs automatiques de fourrage permettent également d’assurer une prise de nourriture ciblée. Tout cela exige du temps et de la patience. Malgré la compagnie des autres individus, un cheval détenu en groupe a également besoin de contacts réguliers avec son propriétaire et des sollicitations physiques et psychiques assurées par un entraînement spécifique et respectueux de l’espèce.

Distinction délivrée par la PSA

Afin de promouvoir la détention en groupe avec possibilité de sortir, la PSA a lancé en 2011 son label pour chevaux. Ce label est surveillé par le Service de contrôle de la PSA.

Chaque écurie pour chevaux reconnue reçoit une plaque d’écurie en guise de distinction. Ainsi, les visiteurs peuvent constater que l’exploitation pratique une détention des chevaux distinguée par le label de la PSA, qu’elle répond aux hautes exigences en matière de détention et qu’elle se soumet librement aux contrôles. Les écuries reconnues par la PSA peuvent également en utiliser le logo dans leur publicité. Grâce à la distinction de détention labellisée par la SPA, les exploitations profitent d’autres offres telles que des réductions sur la participation à des cours, à des congrès et à des ateliers, un conseil personnalisé, l’échange d’expériences et la newsletter du label.

Actuellement, 30 écuries sont labellisées. On y trouve des écuries privées, des manèges, des écuries pour chevaux de pensions, de sport et des écuries de thérapie équestre de toute la Suisse. La taille des groupes est très variée et va de l’harmonieux groupe de deux au troupeau équilibré comportant plus de trente individus.

Sandra Schaefler, zoologue diplômée,

service spécialisés animaux domestiques/chevaux, Protection Suisse des Animaux PSA

Photos: zvg

Comment s’inscrire pour obtenir le label PSA pour chevaux?

Les directives figurent dans les documents d’inscription publiés sur www.protection- animaux.com/chevaux. Il faut envoyer la description de l’écurie ainsi qu’un croquis de ladite écurie avec la feuille d’inscription 
à notre secrétariat (Dornacherstrasse 101, 4018 Bâle). Après réception du montant exigé (qui ne couvre qu’une partie de nos frais administratifs), la demande est examinée et transmise à notre service de contrôle qui fixe une date d’inspection. Si vous êtes accepté, vous recevrez une plaque d’écurie et pourrez bénéficier de tous les avantages cités plus haut. Tous les 1 à 2 ans, des contrôles non annoncés sont effectués. Merci d’adresser vos questions à: sandra.schaefler@tierschutz.com

Exemples des écuries reconnues

L’élevage de Heidi Fischer Heck et de Karl-Martin Heck de Boswil en Argovie est distinguée avec le label PSA. Dans cette exploitation, 20 chevaux circulent librement jour et nuit dans leur écurie bien structurée comprenant une aire de sortie consolidée et non consolidée de plus de 4500 m2. Il y a également un grand pré. A partir de quatre mois, le poulain est jour et nuit avec le troupeau. Il apprend à s’intégrer dans la structure sociale du troupeau.

Autre importante installation, l’exploitation agricole Eschterhof avec son écurie ouverte pour environ 30 chevaux et poneys. Cette installation comporte une aire de sortie toujours accessible de 7500 m2 avec diverses surfaces, des arbres et des monticules.

Le «Paddock Trail Gunterswilen» d’Isabelle Stuber a également obtenu le label PSA. La piste non consolidée a une longueur d’environ 600 mètres alors que la piste du paddock consolidée à laquelle les chevaux ont accès 365 jours par an et 24 heures sur 24 a une surface d’environ 1500 m2. Les mesures effectuées démontrent que grâce à plusieurs stations d’affouragement avec dispositif temporisé d’accès au foin, les chevaux parcourent environ 10 km par jour. Durant les chaudes nuits d’été, les chevaux bougent plus la nuit que le jour.

Le Swiss Holiday Park de Morschach très apprécié tant des touristes indigènes que des tourismes étrangers table également sur une détention respectueuse des chevaux et sur le label PSA. Dans son écurie-découverte «Fronalp», les poneys jouissent d’un quotidien très diversifié. A côté du manège, ces derniers vivent dans une écurie avec aire de sortie permanente et ils sont régulièrement menés au prés.

Dans l’écurie labellisée de la famille Rupp, on utilise le système EM – microorganismes effectifs. Ce système permet de mieux lier la poussière fine provenant de la sciure et de la paille et assure ainsi un meilleur climat dans l’écurie. Au niveau de l’eau, on table sur un système écologique: Afin que l’eau de source ne gèle pas, on fait passer la conduite d’eau à travers le tas de fumier ce qui permet à la température de l’eau de rester au-dessus du point de congélation.

Au Rütihof à Landquart, le sol de l’écurie est recouvert d’un produit provenant de l’installation de compostage de substances organiques: La litière est donc composée d’un matériel naturel, absorbant et avantageux qui, contrairement à la paille, est également adaptés pour les chevaux sensibles à la poussières. Les microorganismes dégradent l’urine des chevaux.

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.