Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Menu
Cheval+
Dossier: Jubilés

De Bière à Aarau à cheval

11 juillet 2022 09:00

Cela fait 50 ans que la cavalerie de l’armée suisse a été abolie. A cette occasion, l’escadron de cavalerie suisse 1972 et les dragons bernois 1779 veulent organiser une chevauchée commémorative très spéciale. L’objectif: parcourir une distance de 225 kilomètres en huit jours avec 60 chevaux.

La cavalerie suisse pendant la Première Guerre mondiale | © Confédération suisse La cavalerie suisse pendant la Première Guerre mondiale | © Confédération suisse

Cela doit être quelque chose de très spécial et si on regarde le site web de ce projet d’événement, on peut s’attendre à ce que ce soit une aventure inoubliable. «En date du 8 juin, 76 cavaliers s’étaient déjà inscrits avec leurs chevaux», se réjouit le colonel Jürg Liechti du comité d’organisation. «Nous ne pouvons malheureusement pas en accepter plus, car le nombre de lits dans les hébergements est tout simplement limité.» Environ 92 personnes seront présentes à cette chevauchée commémorative, y compris les bénévoles. Bien que la chevauchée soit ouverte à toutes et à tous, seuls des hommes se sont inscrits. De nombreux participants sont soit membre de l’escadron de cavalerie suisse 1972, soit des dragons bernois 1779. Mais des camarades de l’étranger feront également le voyage comme ce groupe de dix personnes de la Fédération allemande de cavalerie avec leurs chevaux ainsi qu’une équipe de six personnes venant du Royaume-Uni.

 

Fonctionnement militaire à la manière de la cavalerie

L’idée de cette manifestation commémorative consiste à organiser une chevauchée exigeante de plusieurs jours avec un fonctionnement militaire à la manière de la cavalerie. Les participants montent à cheval avec leur équipement d’origine, passent la nuit dans des logements de l’armée et se nourrissent à la cuisine de campagne.

Si on consulte le programme mis en ligne, il ne fait aucun doute que cela se déroulera exactement de la manière souhaitée. Un autre point important pour les organisateurs est de transmettre ce qu’ils décrivent comme «le formidable esprit de la cavalerie», de vivre la tradition équestre militaire entre les associations et de cultiver la camaraderie.

 

Jusqu’à 30 kilomètres par jour

Le départ sera donné le samedi 17 septembre 2022 sur la place d’armes de l’artillerie à Bière, les cavaliers et leurs chevaux arrivant déjà la veille. Chaque jour, une distance entre 20 et 30 kilomètres sera parcourue à travers l’Arc jurassien. En huit jours, la troupe devrait arriver sur la place d’armes d’Aarau où ont déjà eu lieu ces dernières années des manifestations d’un jour pour commémorer l’abolition de la cavalerie de l’armée suisse, la plupart avec des représentations. Cette chevauchée commémorative du cinquantenaire a d’ailleurs été autorisée par l’armée suisse, qui la soutient aussi généreusement dans le cadre de ses activités hors service.

 

Attirer la relève

Même si la moyenne d’âge est plutôt élevée - le participant le plus âgé a 80 ans - il y aura tout de même l’un ou l’autre cavalier plus jeune, dans la trentaine. L’objectif de cette chevauchée commémorative consiste également à intéresser et à recruter davantage de jeunes pour les sociétés de cavalerie historiques civiles. Le public intéressé pourra suivre la chevauchée le long du parcours et visiter les campements.

Nicole Basieux

La cavalerie suisse pendant la Première Guerre mondiale | © Confédération suisse La cavalerie suisse pendant la Première Guerre mondiale | © Confédération suisse

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.