Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Menu
Cheval+
Dossier: Prévention d'accidents

Des innovations pour plus de sécurité

15 janvier 2018 08:00

Depuis plus de 100 ans, des courses de chevaux ont lieu en hiver sur les lacs gelés de St-Moritz et d’Arosa. Durant des décennies, les hivers froids étaient au menu en Engadine et également à Schanfigg. Et s’il y a eu des annulations de courses à cause des mauvaises conditions du terrain, cela était très rare.

Les pur-sang et leurs jockeys dans la neige tourbillonnante et dans un décor de rêve - une image toujours fascinante. Les pur-sang et leurs jockeys dans la neige tourbillonnante et dans un décor de rêve - une image toujours fascinante. Photo: www.turffotos.ch

Terrible accident

Cependant, au cours des dernières années, des courses ont de plus en plus souvent été annulées ou organisées sur des parcours raccourcis suite à des problèmes dus à des températures trop élevées ou à des fluctuations trop brusques de la température. Dans ce contexte, la situation de février 2017 à St-Moritz a été catastrophique. Les courses des deux premiers dimanches ainsi que celle de la soirée du Night Turf du vendredi précédant le troisième jour de course se sont déroulées sans problème. Le troisième dimanche - le jour du Grand Prix - un accident a eu lieu lors de la première course et il a provoqué de vives critiques et des articles de presse négatifs contre les courses en général et contre le White Turf en particulier. 

Extrêmes fluctuations de la température 
en cause 

Suite à des fluctuations extrêmes de la température au cours de la semaine de la dernière journée de course, la couche de glace s’est fissurée et de l’eau est montée à un endroit en s’infiltrant sur le terrain. Or, cela ne se voyait pas sous la couche compacte de neige et lors de l’inspection par la direction de la course, la piste semblait en bon état. Pourtant, durant la première course, la zone trempée n’a pas résisté aux chevaux rapides. Trois d’entre eux chutaient et dans deux cas, les chevaux et les cavaliers s’en sont sortis avec une grosse frayeur. Pourtant un cheval - l’invité anglais Boomerang Bob - s’est cassé la jambe postérieure alors que son jockey Georg Baker a subi de graves blessures à la tête avec des hémorragies cérébrales. Boomerang Bob a dû être euthanasié et son cavalier est resté des semaines durant hospitalisé, tout d’abord en Suisse et ensuite en Angleterre, et il est aujourd’hui encore en cours de réhabilitation sachant toutefois qu’il est à nouveau chez lui au sein de sa famille et qu’il peut vivre normalement. Cependant, on a appris dernièrement qu’il ne pourra plus jamais monter dans des courses.

Il est assez rare de pouvoir admirer des trotteurs attelés à des voitures à patins qui glissent sur la neige. Il est assez rare de pouvoir admirer des trotteurs attelés à des voitures à patins qui glissent sur la neige. Photo: www.turffotos.ch

Des mesures ont été prises

Afin d’éviter de tels accidents à l’avenir, White Turf a instauré diverses nouveautés pour les courses de 2018. Après le départ de l’ancien CEO du White Turf Silvio Staub, ce poste a été partagé en deux domaines de responsabilités. Le domaine événementiel incluant la prise en charge des invités VIP a été attribué à René Schnüriger. Annina Widmer a repris, quant à elle, le domaine Racing. Cette vétérinaire, ancienne cavalière de course et propriétaire de chevaux de course, dispose d’un excellent savoir-faire et elle est donc prédestinée pour ce poste. En collaboration avec le président du comité White Surf, Thomas C. Walther, elle travaille étroitement avec la Fédération suisse des courses de chevaux pour ce qui est des mesures préventives de sécurité revues à la hausse. Par ailleurs, il existe un contact soutenu avec le service cantonal de la sécurité alimentaire et de la santé animale qui supervise les mesures. La cheffe du Racing explique: «Mes tâches consistent à m’occuper de tout ce qui touche aux courses, des avant-programmes en collaboration avec la commission des avant-programmes en passant par la planification des courses, les écuries, les pistes, jusqu’à l’encadrement des actifs et des paris.» 

Drone high-tech et radars

Selon les explications d’Annina Widmer, en plus des mesures de sécurité déjà existantes, de nouveaux moyens seront mis en oeuvre lors du White Turf 2018 afin de mieux pouvoir évaluer en temps réel les effets climatiques sur l’état du champ de course. A cet effet, une entreprise de St-Moritz a élaboré un concept avec une société anonyme active dans toute la Suisse. Une caméra infrarouge fixée à un drone permet de reconnaître très peu de temps avant la course les endroits où de l’eau se serait éventuellement infiltrée entre la glace et la couche de neige. De plus, un radar de mesures donnera immédiatement des indications sur les irrégularités de la piste. Et en réponse à la question de savoir si ce drone peut travailler de façon impeccable en cas de chutes de neige ou de fort vent, la cheffe des courses a informé: «Je ne peux pas vous dire comment il se

Mes tâches consistent à m’occuper de tout ce qui touche aux courses, des avant-programmes en collaboration avec la commission des avant-programmes en passant par la planification des courses, les écuries, les pistes, jusqu’à l’encadrement des actifs et des paris.

comporte exactement. Cela est du ressort des experts techniques. Quoi qu’il en soit, nous avons également le radar qui s’accommode de toutes les conditions météorologiques.»

Annina Widmer est la nouvelle responsable du domaine «Racing» du White Turf St-Moritz. Annina Widmer est la nouvelle responsable du domaine «Racing» du White Turf St-Moritz. Photo: Alessandro D’Angelo

Décisions prises en équipe 

A la question de savoir de quelle manière elle s’est investie dans ces nouveautés techniques, la responsable du Racing explique: «Je n’ai pas eu besoin de trop m’impliquer sachant que je peux compter sur des spécialistes compétents qui sont responsables de la mise en oeuvre des nouvelles mesures techniques avec les experts des constructions et de la piste. 

La sécurité des cavaliers, des meneurs et des chevaux est primordiale pour nous. 

Les décisions seront prises en fonction des recommandations des spécialistes. Ces données seront déterminantes. Nous n’accepterons pas qu’on nous mette la pression pour organiser la course dans des conditions précaires. En cas de doute, pas de course.» Cette déclaration claire consistant à plutôt annuler une course que de prendre des risques pour les chevaux et les jockeys est le fruit d’une décision commune du comité actuel du White Turf et de la Fédération suisses des courses de chevaux, et elle est soutenue par les sponsors du White Turf. 

Réduction de la zone réservée à l’événementiel

En plus des nouveautés techniques pour évaluer la piste, le poids des constructions et l’extension des infrastructures sur le lac gelé seront réduits et les constructions et les infrastructures seront placées plus loin de la piste afin de diminuer les charges excessives sur le terrain. La surface du domaine VIP sera ainsi diminuée de plus de 10%.

Nouvelles écuries

Les nouvelles écuries modernes, qui sont actuellement en cours d’assainissement complet grâce à l’octroi d’un crédit par les citoyens de St-Moritz, seront prêtes en février 2018, un véritable plus pour les participants. Et Annina Widmer d’expliquer: «En signe d’estime envers les participants, les taxes d’écurie exigées jusqu’alors seront abolies malgré la réfection, sachant que tous les acteurs concernés ont de gros frais pour préparer les chevaux pour des courses sur neige, pour le voyage, pour le logement, etc.»

Egalement du polo et des épreuves de saut d’obstacles sur neige

En plus des courses de chevaux, la Snow Polo World Cup est organisée chaque année sur le lac gelé de St-Moritz. Cette manifestation est considérée dans le monde entier comme le tournoi de polo le plus important sur neige. D’autre part, une des manifestations traditionnelles de l’hiver est le Concours hippique sur neige de St-Moritz qui est devenu un événement incontournable pour les cavaliers qui désirent participer à un concours Open-Air en dehors des concours en halle, sachant néanmoins qu’il ne se déroule pas sur le lac gelé, mais sur un sol stable à proximité du lac.

Barbara Würmli

Les courses internationales de chevaux de St-Moritz ont 111 ans

Les trois dimanches de courses du White Turf les 4, 11 et 18 février 2018 sont placés sous le signe du 111e anniversaire des courses internationales de chevaux de St-Moritz. Cela vaut vraiment la peine de s’y rendre sachant qu’il n’existe pratiquement rien de plus fascinant que de nobles pur-sang qui galopent dans la neige tourbillonnante, des trotteurs agiles qui tirent leurs meneurs sur des voitures munies de patins sur le lac gelé et des intrépides pratiquants du ski attelé qui sont tirés par des galopeurs non montés.

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.