Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Menu
Cheval+
Dossier: En mémoire

«Du choc des idées jaillit la lumière»

09 avril 2021 14:00

Nécrologie de Peter Fankhauser

Peter Fankhauser en 2009 (Photo: Elisabeth Weiland) Peter Fankhauser en 2009 (Photo: Elisabeth Weiland)

C’est avec émotion que j’ai appris le décès, le 5 mars dernier, de Peter Fankhauser. Avec lui disparaît une figure qui aura marqué la scène équestre suisse durant plusieurs décennies et qui aura directement contribué au développement et au bon fonctionnement de la FSSE pendant près de 15 ans. 

En effet, dès 1997, Peter Fankhauser s’est engagé dans notre fédération dans un domaine qui lui tenait particulièrement à coeur, la formation et le sport de masse, en tant que responsable de ce qui s’appelait à l’époque le «Département Formation et Sport» et ce jusqu’en 2003. Il a ensuite été - en tant que président de l’OKV - membre ex-officio du comité de la FSSE, à la suite de la révision des statuts acceptée par l’Assemblée des délégués de 2003. C’est durant les deux ans qui ont précédé cette révision que j’ai mieux fait la connaissance de Peter et que j’ai pu constater à quel point le bon fonctionnement de nos structures mais aussi l’avenir des sports équestres et la promotion de la relève lui tenaient à coeur. J’étais alors vice-président fraîchement élu et j’accompagnais le président d’alors, Urs Oberholzer, dans les diverses prises de contact avec les associations membres, en vue de doter la FSSE de structures à la fois plus efficientes et plus souples. Les avis de Peter Fankhauser dans ce processus ont été parfois très tranchés, voire critiques, mais toujours constructifs. Il a d’ailleurs été l’un des artisans des modifications ultérieures de nos statuts, ayant parfaitement réalisé combien il était difficile pour les présidents des associations régionales d’être à la fois loyaux envers le comité FSSE et respectueux des opinions, parfois divergentes, des associations qu’ils présidaient. Cette situation, Peter Fankhauser l’a toujours maîtrisée et j’ai pu compter, durant la période où il a été mon premier vice-président, sur sa loyauté et sa franchise, parfois rude mais toujours honnête. Je me souviens en particulier de l’introduction, au 1er janvier 2011, du nouveau système de points: malgré un processus de consultation et d’adaptation qui avait duré de nombreuses années, des oppositions marquées se manifestaient, tout particulièrement en Suisse orientale. Tout en respectant parfaitement son rôle de président de l’OKV, Peter a soutenu les décisions prises au niveau de la FSSE et il a contribué non seulement à l’acceptation du nouveau système mais aussi aux améliorations qui lui ont été apportées après son introduction.

Le comité de la FSSE en 2009 (de g. à d.): Stelio Pesciallo, Claude Nordmann, Hektor Luder, Marianne Lüdi, Hansruedi Wüthrich, Charles Trolliet, Gaby Müller, Martin Habegger, Peter Fankhauser, Peter Christen, Michael Büchler, Hermann Mäder. (Photo: SVPS-FSSE) Le comité de la FSSE en 2009 (de g. à d.): Stelio Pesciallo, Claude Nordmann, Hektor Luder, Marianne Lüdi, Hansruedi Wüthrich, Charles Trolliet, Gaby Müller, Martin Habegger, Peter Fankhauser, Peter Christen, Michael Büchler, Hermann Mäder. (photo: FSSE)

Pour le président de la FSSE que j’étais alors devenu, l’assemblée des délégués de l’OKV présidée par Peter Fankhauser a toujours été un moment particulier: je revois encore la diapositive montrant un ciel chargé de gros nuages noirs lorsque, dans son rapport présidentiel, Peter entamait le chapitre consacré aux relations avec la FSSE! La critique était rude, les mots étaient durs mais, lorsque, après que j’ai pris à mon tour la parole, nous nous serrions la main, c’était une poignée de main franche! J’ai souvent cité à Peter (en français en plus!) le dicton «Du choc des idées jaillit la lumière» et je suis persuadé que, grâce à ces chocs et parfois même à ces confrontations, de nombreuses bonnes décisions ont pu être prises, dans l’intérêt de notre fédération, de ses associations membres et des sports équestres en général. Pour cela, je tiens ici à remercier Peter Fankhauser, tant en mon nom propre qu’en celui de la FSSE.

Une page de l’histoire de notre fédération s’est tournée avec le départ de Peter Fankhauser, mais son souvenir restera présent dans la mémoire de celles et ceux qui l’ont connu, ont travaillé avec lui ou, plus simplement mais avec convivialité, ont partagé une bière avec lui!

Peter, nous ne t’oublierons pas!

Charles Trolliet
Président FSSE

 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.