Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Menu
Cheval+

Le spectre de la quarantaine

20 août 2018 08:00

C’est bientôt le grand départ: Le 1er septembre, les premiers chevaux et les membres de la délégation partiront pour les Jeux Equestres Mondiaux FEI (JEM) qui se dérouleront du 11 au 23 septembre 2018 à Tryon en Caroline du Nord, USA. Cependant, avant que les chevaux de tous les coins du globe puissent être installés dans les écuries de cette compétition, ils seront soumis à une quarantaine de 42 heures avec leurs palefreniers.

photo: Evelyne Niklaus photo: Evelyne Niklaus

Après le voyage vers Liège, les chevaux suisses seront placés par deux ou par trois dans des conteneurs qui seront chargés dans l’avion. Ils y seront encadrés en continu et des vétérinaires seront également à bord au cas en cas de besoin. Arrivés à Greenville Spartenburg, USA, les chevaux seront alors transportés par camions à Tryon sur le site des compétitions où ils resteront en quarantaine durant 42 heures dans des écuries spéciales. Une personne pour deux chevaux y aura accès. Durant cette quarantaine, les chevaux pourront être conduits à la main hors des boxes mais il ne sera pas permis de les longer ou de les monter.

Pendant ces 42 heures, l’état de santé des chevaux sera contrôlé de très près. On mesurera par exemple régulièrement leur température, leur respiration sera contrôlée et on regardera s’ils présentent un écoulement des nasaux ou s’ils toussent. Si aucun symptôme de maladie n’est détecté durant ces 42 heures, ils pourront alors sans autre être conduits dans les écuries de la compétition.

Beaucoup de sportifs équestres voient la quarantaine d’un mauvais oeil car ils ne peuvent souvent pas visiter leurs chevaux et ils ne peuvent bien entendu pas les entraîner. Pourtant, après un long transport ce n’est pas un mal pour les chevaux d’être conduits régulièrement au pas, de pouvoir se reposer un peu et de s’acclimater doucement.

Nicole Basieux

L’or, l’argent, le bronze et le ticket par équipe pour les Jeux Olympiques 2020 à Tokyo

Les objectifs de la délégation suisse à Tryon

Les diverses commissions de sélection de la Fédération Suisse des Sports Equestres FSSE ont désigné les athlètes et les chevaux des disciplines Dressage, Saut, Concours Complet, Attelage, Endurance et Voltige qui pourront se rendre aux JEM à Tryon. Aucun sportif des disciplines Reining et Para-Equestrian Dressage ne sera du voyage. Dans plusieurs disciplines, les chances sont bonnes de pouvoir assister à de bonnes, voire de très bonnes performances.

Geneviève Pfister, cheffe d’équipe Dressage

Avec l’équipe, nous aimerions pointer dans le premier quart du classement. Cette compétition doit permettre de faire le point de la situation. La prestation de l’équipe est au centre car nous voulons nous rendre à Tokyo dans deux ans avec une équipe. Mais quoi qu’il en soit, nous serons également très heureux de pouvoir fêter d’excellentes performances individuelles.

Andy Kistler, chef d’équipe Saut

Pour Andy Kistler, les objectifs sont clairs:

A ce jour, le rendement des cavaliers suisses de saut aux championnats du monde est malheureusement plutôt maigre. Une seule médaille de bronze par équipe a été remportée lors des Jeux Equestres Mondiaux JEM 1994 à La Haye (NED). Je considère que c’est un bon présage que ce soit l’équipe dont faisait partie Thomas Fuchs qui avait alors gagné, sachant que ce dernier nous accompagnera aux USA en tant qu’entraîneur. Mais quoi qu’il en soit, nous présentons une forte équipe avec de formidables chevaux. Nous voulons lutter pour des médailles tant par équipe qu’en individuel, et surtout nous assurer une qualification précoce pour les Jeux Olympiques 2020 à Tokyo sachant que pour cela, l’équipe doit faire partie des six meilleures.

Dominik Burger, chef d’équipe Concours Complet

Le chef d’équipe Dominik Burger table sur une prestation stratégique de l’équipe.

Le parcours de cross des JEM à Tryon sera très exigeant avec une longueur de 5700 m et 42 efforts au maximum avec des conditions météorologiques difficiles. Nous devons monter de façon tactique et utiliser nos chevaux en fonction de leurs possibilités. Notre objectif consiste à nous classer parmi les six premiers avec l’équipe, ce qui nous assurerait un ticket olympique pour Tokyo en 2020. De notre point de vue, nous disposons cette année d’une jeune équipe avec un gros potentiel et nous sommes impatients de voir ce que nous pouvons atteindre ensemble et avec de la jugeote,

ajoute le chef d’équipe.

Micaël Klopfenstein, chef de l’équipe Attelage

Un résultat final parmi les huit meilleurs serait bien entendu fantastique. En dressage et au cours d’une année l’équipe s’est constamment et fortement améliorée ce qui permet de créer une bonne situation de départ. Par ailleurs, un classement parmi les cinq meilleurs au marathon et dans l’épreuve de maniabilité est notre objectif. Avec deux nouveaux chevaux dans l’attelage, la phase de préparation pour les ajustements dans l’équipe a été utilisée de façon optimale. Jérôme Voutaz et son équipe se réjouissent de relever ce super défi et ils donneront le meilleur d’eux-mêmes.

Alessandra Ramseyer, cheffe d’équipe Endurance

Andrea Amacher, Sandra Bechter et Barbara Lissarrague sont les trois cavalières sélectionnées qui ont déjà participé aux Jeux Equestres Mondiaux 2014 à Caen et qui y ont remporté la médaille de bronze. Elles seront soutenues par Patricia Schilliger. L’équipe a déjà pu engranger des expériences lors de plusieurs championnats. Toutes les paires ont fait leurs preuves lors de diverses courses de sélection dans toute l’Europe. Et selon la cheffe d’équipe Alessandra Ramseyer qui s’exprime sur les objectifs à ces JEM de Tryon:

S’il s’agit d’une course technique et tactique, les chances d’obtenir un excellent résultat par équipe et également en individuel sont très bonnes.

Marlis Schmid, cheffe d’équipe Voltige

Les très bons résultats obtenus aussi bien en individuel que par équipe ces dernières années lors des Championnats prouvent que nous avons de réelles chances de médailles. L’année dernière l’équipe de Lütisburg a gagné la médaille d’argent et Nadja Büttiker a ramené la médaille de bronze en individuel. Nos athlètes sélectionnés ont réussi d’excellentes performances lors des concours internationaux de cette saison avec des places sur le podium. Pour nous, ce qui prime, c’est que tous les athlètes puissent donner le meilleur d’eux-mêmes sur la piste et qu’ils soient satisfaits de leurs prestations.

De plus, la cheffe d’équipe Marlis Schmid constate que

la qualification pour le tour final dans toutes les catégories est notre objectif primaire. Avec des conditions optimales, deux médailles sont même possibles. A Tryon et pour la première fois, un Prix des Nations sera organisé lors d’un championnat pour la voltige également et nous espérons y décrocher une place supplémentaire sur le podium.

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.