Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Menu
Cheval+
Dossier: Médecine vétérinaire

Ma selle est-elle adaptée à mon cheval?

02 février 2021 09:00

Une selle mal ajustée a des effets négatifs sur le bien-être, la santé et les performances du cheval. En partenariat avec l’Association Suisse Cuir et Textile (ASCT) et l’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV) ainsi qu’Agroscope, la section de Médecine du sport de la faculté Vetsuisse a élaboré une brochure et une vidéo didactique qui visent à donner un aperçu des aspects les plus importants qui peuvent être utilisés pour juger si une selle convient à un cheval.

(Image: Michelle Aimée Oesch) (Image: Michelle Aimée Oesch)

La selle est l’une des interfaces les plus importantes entre la cavalière ou le cavalier et le cheval. La fonction principale de la selle est de répartir le poids de l’humain le plus uniformément possible sur le dos du cheval pour éviter des points de pression trop élevés. Parallèlement, la selle ne doit pas restreindre les mouvements de l’équidé. Elle doit assurer une assise stable et sûre à l’humain à toutes les allures et lors des différentes activités. Pour remplir cette fonction, la selle doit être adaptée au cheval et à l’humain et être appropriée à la discipline exercée.

Un cheval qui ne reste pas immobile lorsque l’humain met le pied à l’étrier peut éventuellement souffrir d’une selle qui lui est inconfortable ou qui provoque des douleurs. (Illustration: Matthias Haab) Un cheval qui ne reste pas immobile lorsque l’humain met le pied à l’étrier peut éventuellement souffrir d’une selle qui lui est inconfortable ou qui provoque des douleurs. (Illustration: Matthias Haab)

L’étude suisse sur la santé du dos des chevaux

Entre 2017 et 2018, des vétérinaires de la section de Médecine sportive équine de la faculté Vetsuisse de l’Université de Zurich ont examiné l’adaptation de selles anglaises de 201 binômes cavalier-ère/cheval. Les résultats de l’étude, qui a également été soutenue par la FSSE, ont montré que la moitié des personnes ayant participé à l’étude ne font pas contrôler leur selle régulièrement (Dittmann et al. 20201).

En outre, il y avait une corrélation positive entre le nombre de défauts d’ajustement et le temps écoulé depuis le dernier contrôle par une professionnelle ou un professionnel. Alors que 95% des personnes interrogées partaient du principe que leur selle était idéalement adaptée à leur cheval, l’examen des vétérinaires a montré que seul un tiers environ des selles convenaient parfaitement au cheval en termes de largeur et de longueur de l’arcade, d’angle du panneau et de courbure de l’arçon de la selle (figure 3). Pour 22% des selles, une asymétrie a également été constatée au niveau des panneaux. Cependant, les expertes et les experts ne sont pas unanimes quant à la nécessité de rechercher une symétrie parfaite des panneaux.

Le nombre élevé de selles inadaptées est à l’origine de l’élaboration de la brochure et de la vidéo didactique qui devraient aider les propriétaires de cheval à identifier à temps les défauts d’ajustement de la selle.

Une selle inadaptée peut entraîner des changements visibles sur le dos du cheval tel que des poils blancs dans l’emplacement de la selle et des poils cassés à l’arrière de l’emplacement de la selle. (Marie Dittmann) Une selle inadaptée peut entraîner des changements visibles sur le dos du cheval tel que des poils blancs dans l’emplacement de la selle et des poils cassés à l’arrière de l’emplacement de la selle. (Marie Dittmann)

Les signes d’une selle inadaptée

Certains comportements exprimés par le cheval peuvent déjà indiquer que la selle cause de l’inconfort et/ou des douleurs:

Signes d’inconfort au pansage, au sellage ou au sanglage: le cheval contracte ses muscles et creuse le dos lorsqu’il est brossé à l’emplacement de la selle. Lors du pansage, du sellage ou du sanglage, il menace de mordre, oriente ses oreilles vers l’arrière, fouaille de la queue, secoue la tête et l’encolure, mord dans la corde ou la barrière à laquelle il est attaché, grince des dents. Il ne reste pas tranquille à l’attache et tente d’éviter les manipulations liées au pansage et au sellage. Au moment du sanglage, il gonfle son ventre et se raidit.

Agitation au moment de se mettre en selle: le cheval ne reste pas immobile lorsque l’humain met le pied à l’étrier pour monter sur son dos, il oriente ses oreilles vers l’arrière, secoue la tête et l’encolure, creuse le dos, fouaille de la queue ou la coince entre les fesses.

Signes de gêne sous la selle: le cheval est contracté, les allures sont courtes, il se retient dans le mouvement, ne veut pas avancer ou au contraire, précipite et court. Le cheval ne se met pas en main, secoue la tête, fait des sauts de moutons et des boquées (par exemple après le franchissement d’un obstacle). Il fouaille de la queue, grince des dents ou oriente ses oreilles vers l’arrière.

On glisse la main entre le cheval et la selle dans la zone de l’arcade pour contrôler que la pression est uniforme de haut en bas. (Michelle Aimée Oesch) On glisse la main entre le cheval et la selle dans la zone de l’arcade pour contrôler que la pression est uniforme de haut en bas. (Michelle Aimée Oesch)

Problèmes d’adaptation que l’humain peut rencontrer en selle

Pour la cavalière ou le cavalier aussi, certains défauts d’ajustement peuvent survenir. Par exemple, le siège de la selle peut être trop grand ou trop petit, le quartier peut être trop court ou trop long pour la longueur des jambes de l’humain. Même si une telle selle convient parfaitement au cheval, elle peut mettre l’humain dans une position assise inconfortable ou instable, ce qui peut perturber le cheval. Inversement, une selle confortable pour l’humain ne garantit pas qu’elle convient au cheval.

Une selle inadaptée peut mener la cavalière ou le cavalier à glisser sur le siège, à avoir les jambes qui partent vers l’avant et/ou les cuisses qui remontent. Une selle qui tourne toujours de manière perceptible sur un côté ou qui glisse vers l’avant pendant l’équitation devrait également être contrôlée.

Sur de nombreuses selles de saut, la pointe de l’arcade, représenté ici en rouge, est visible sous le quartier de la selle. La pointe de l’arcade devrait être positionnée derrière l’omoplate. Les quartiers de la selle de saut qui avancent sur l’épaule sont flexibles et ne gênent pas son mouvement. (Michelle Aimée Oesch) Sur de nombreuses selles de saut, la pointe de l’arcade, représenté ici en rouge, est visible sous le quartier de la selle. La pointe de l’arcade devrait être positionnée derrière l’omoplate. Les quartiers de la selle de saut qui avancent sur l’épaule sont flexibles et ne gênent pas son mouvement. (Marie Dittmann)

Examen du dos du cheval

Une selle inadaptée peut entraîner des changements visibles sur le dos du cheval lorsqu’elle est utilisée régulièrement. L’examen attentif de la position de la selle avant et après avoir monté peut également permettre d’observer des signes qui indiquent que la selle n’est pas adaptée.

Des lésions cutanées à l’emplacement de la selle ou de la sangle, des poils blancs, cassés ou ondulés, des enflures, des nodules durs indiquent qu’il y a une zone de compression ou de frottement causée par une selle inadaptée. Des blessures superficielles dues au frottement peuvent aussi être causées par le tapis de selle, par exemple s’il est très sale, s’il présente des bords durs ou s’il repose sur le garrot.

Dans certains cas, des traces de transpiration sous la selle peuvent être un indice d’une selle inadaptée. Une zone sèche au centre d’une zone où les poils sont humides peut par exemple indiquer un point de compression excessive.

Une selle inadaptée ne cause pas toujours des signes visibles sur le dos du cheval. Elle peut également être à l’origine de dorsalgies qui se manifestent par des comportements de défense ou d’agressivité.

Dr Marie Dittmann, Dr méd. vét. Selma Latif,Prof. Dr méd. vét. Michael Weishaupt
Section de Médecine du sport, Département des chevaux, Hôpital universitaire des animaux Zurich

Perfectionnez-vous!

En allemand, avec des soutitres en français:

(Vidéo disponible uniquement en allemand) Rückenschmerzen beim Pferd erkennen

Sur le site web du service de médecine équine du sport de l’Hôpital des animaux de l’Université de Zurich, vous trouverez en libre accès des brochures et vidéos didactiques réalisées dans le cadre de l’étude suisse sur la santé du dos des chevaux:

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.