Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Menu
Cheval+
Dossier: Médecine vétérinaire

Nouveau partenariat de la FSSE pour la promotion du bien-être équin

27 mai 2022 16:30

© iStock © iStock

La Sporthorse Welfare Foundation a pour objectif d’optimiser la santé, les performances et le bien-être de chevaux dans le sport et les loisirs et de promouvoir la relation entre les chevaux et les pratiquants de sports équestres grâce à une recherche et à une formation de qualité. La Fédération Suisse des Sports Equestres s’est désormais associée à cette fondation dans le cadre d’un projet en créant un groupe de travail.

En sa qualité de groupe de recherche international, la Sporthorse Welfare Foundation (SWF) réunit environ 150 professionnels du cheval de 32 pays. Dans le cadre d’une étude dite Delphi, la fondation veut maintenant élaborer un catalogue de critères par le biais d’une enquête systématique et à plusieurs niveaux auprès d’expertes et d’experts de la filière équine dans le monde entier, afin de déterminer le bien-être des chevaux de manière neutre et objective.

La Fédération Suisse des Sports Equestres (FSSE) soutient cette étude en déléguant divers expert-e-s dans le groupe de recherche.  

Pour la FSSE, le bien-être équin est prioritaire également dans le sport de haut niveau, raison pour laquelle l’organisation faîtière suisse des sports équestres accorde une grande importance à cette étude Delphi. « Les exigences posées à nos chevaux de sport ont fortement évolué au cours des dernières décennies. Pour pouvoir fournir les performances requises, ils doivent être au top de leur forme physique et mentale. Il est donc important de pouvoir à tout moment évaluer leur bien-être de manière neutre. Un catalogue de critères élaboré par des spécialistes peut simplifier ce monitoring de manière décisive », explique Charles Trolliet, qui représente la FSSE dans ce groupe de recherche.

Outre la FSSE, la Fédération équestre européenne (EEF) et les fédérations nationales de Belgique, d’Allemagne, de France et des Pays-Bas ainsi que l’université d’Hartpury, la Sport Horse Research Foundation et World Horse Welfare participent à ce projet. Parmi les membres fondateurs de la Sporthorse Welfare Foundation figure notamment le professeur Michael Weishaupt, vétérinaire et chef du département de médecine du sport de la clinique équine de l’université de Zurich. Les premiers résultats de l’étude Delphi sont attendus pour le second semestre 2023.

Pour de plus amples informations :

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.