Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Menu
Cheval+
Dossier: Prévention d'accidents

Nouvelle brochure relative à la formation: «On ne naît pas cavalier»

19 mai 2015 12:01

Une formation de base solide pour toutes les personnes qui s’intéressent de près au cheval, que ce soit dans la détention, la manipulation, en selle ou à l’attelage, est très importante. C’est pourquoi la Fédération Suisse des Sports Equestres a publié une nouvelle brochure qui propose une vue d’ensemble sur les possibilités de formation de base et de perfectionnement pour les débutants, les cavaliers de loisir et les personnes qui pratiquent le sport de compétition.

Une formation de base solide est très importante. Une formation de base solide est très importante.

Le cheval doit être reconnu et compris comme animal craintif et sensible. La sécurité du cavalier et du cheval ainsi qu’une collaboration harmonieuse et respectueuse de l’animal figurent toujours au premier plan. La Fédération Suisse des Sports Equestres FSSE s’engage pour une formation de base solide et vaste de toutes les personnes qui pratiquent le sport équestre. Pour cela, elle propose les structures et les contenus nécessaires et forme les officiels (moniteurs, juges, etc.) qui dispensent les cours et évaluent les examens.  

La nouvelle brochure regroupe en bref diverses formations de base et formations continues proposées par la FSSE qui renvoie, pour des informations plus détaillées, aux sites web concernés ou à d’autres contacts. Elle est donc parfaitement appropriée pour être distribuée à des parents ou à des élèves d’équitation intéressés qui aimeraient se renseigner sur l’offre en matière de formation. 

Seul un quart est formé  
Une solide formation de base est essentielle pour tous ceux qui travaillent avec le cheval. «Particulièrement les cavaliers de loisir et les passionnés de chevaux qui ne participent pas à des compétitions doivent acquérir plus qu’un minimum en matière de connaissances et de pratique», de cela Charles Trolliet, président de la FSSE, en est convaincu.  

En Suisse, près de 20'000 cavalières et cavaliers utilisent leur brevet ou leur licence pour participer à des compétitions. Et on peut estimer le nombre de personnes titulaires d’un brevet mais que ne participent pas à des compétitions à environ 50'000.

Or, en Suisse, environ 200'000 personnes s’activent régulièrement autour de la créature cheval, ce qui signifie qu’ils ne sont pratiquement pas plus d’un quart à avoir suivi une formation adaptée. C’est également l’une des raisons qui ont poussé la FSSE, en cette année de jubilé du brevet de cavalier et de meneur qui fêtera son quart de siècle,  à se consacrer de façon approfondie au thème de la formation. 

Séminaire de formation avec des exposés et des tables rondes
A l’occasion de cette année de jubilé, un séminaire consacré à la formation autour du cheval aura lieu le 3 octobre 2015. Ce séminaire débutera par des exposés de divers représentants de la branche.

Suite à cela, des expertes et des experts se pencheront sur divers aspects de la formation lors de tables rondes. Dans ce contexte, les structures de formation existantes seront examinées à la loupe et l’évolution de la formation autour du cheval et les défis découlant d’un environnement en mutation seront discutés. 

Nicole Basieux / Nadine Niklaus

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.