Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Menu
Cheval+
Dossier: Protection des animaux & éthique

Règles de comportement pour tous ceux qui circulent avec des chevaux: Comment se comporter envers les autres lorsqu’on est à cheval?

19 avril 2016 14:18

© SVPS/Mathias Haab © SVPS/Mathias Haab

Comment faut-il se comporter correctement sur le terrain ou dans la circulation envers les autres usagers du trafic à deux jambes ou à deux ou quatre roues? Quelles sont les règles de bienséance à appliquer sur les chemins de forêt ou de campagne et à quoi faut-il porter attention lorsque l’on croise ou que l’on dépasse des piétons? Là-dessus, le «code à ­l’attention des cavaliers» fort apprécié renseigne depuis de nombreuses années de façon 
claire et compacte. 

La Fédération Suisse des Sports Equestres FSSE a publié il y a quelques années déjà un code pour les cavaliers. Or, désormais, elle a édité un nouveau code publié sous le nom de «code de bonne conduite pour cavaliers et meneurs en extérieur et dans la circulation routière».

A notre époque ainsi qu’au vu de la situation politique et agricole, celui-ci n’a rien perdu de son actualité – bien au contraire. En effet, afin de maintenir une bonne et positive entente entre les cavaliers et les meneurs et les autres usagers de l’espace public, tous doivent respecter les règles imposées et les lois, mais, en plus des dispositions légales, les personnes gravitant autour des chevaux doivent connaître, respecter et appliquer les règles de bienséance et de comportement.

Par exemple, lors de rencontres avec des promeneurs ou des cyclistes, on a souvent tendance à oublier que de nombreuses personnes ne connaissent pas les chevaux et le fait qu’il s’agit d’animaux ayant l’instinct de fuite, et que nombre d’entre-elles en ont même peur. C’est pourquoi l’ami des chevaux doit se comporter de manière appropriée et faire preuve d’égards. Il ne faut pas non plus oublier que pour beaucoup de gens, la forêt et la nature sont source de délassement et que les rencontres si possible sans stress sont profitables à tous.

Respect et tolérance 
Par ailleurs, le cavalier et le meneur doivent également respecter les souhaits des propriétaires de forêts et de champs: il n’est possible de monter ou de mener sur des propriétés privées qu’avec une autorisation explicite, et même en hiver, il ne faut pas quitter les chemins en principe connus et signalés pour éviter de provoquer des dommages.

Enfin, celui qui se rend à l’extérieur ou dans le trafic est équipé de façon correcte et il ne le fait que si son cheval peut être maîtrisé dans toutes les situations. Pas question en effet de se mettre ou de mettre d’autres personnes inutilement en danger. 

Ce code de bonne conduite est publié en allemand, en français et en italien et il peut être obtenu gratuitement auprès du secrétariat de la FSSE. Ce document est également disponible en ligne comme PDF et E-Paper sur le site web de la FSSE sous www.fnch.ch > Cheval+ > Campagnes.

Nadine Niklaus

En ce qui concerne l’illustrateur

Mathias Haab est illustrateur scientifique auprès du département chevaux de la faculté Vetsuisse de l’Université de Zurich et professeur d’illustrations zoologiques aux Hautes Ecoles d’art de Zurich et de Lucerne. De plus, il est le seul en Suisse à travailler sur des plans de visage pour des patients de chirurgie maxillo-faciale. Enfin, il a déjà enrichi les documents didactiques du brevet de cavalier et de meneur de la FSSE avec ses illustrations.   

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.