Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Menu
Cheval+
Dossier: Elevage de chevaux

Une bonne note pour l’élevage du cheval de sport CH

16 octobre 2017 11:56

L’élevage du cheval de sport CH était sous les feux de la rampe du 14 au 17 septembre à Avenches où il a présenté toutes ces facettes devant une coulisse impressionnante lors d’une manifestation regroupant l’approbation des étalons FECH, la finale Promotion, le championnat national des poulains de sport, la présentation de poulains, les nouveaux étalons approuvés ainsi que les juments d’élevage de pointe primées.

L’étalon d’élevage Chiccago K CH (Calvados-Lordanos) monté par Daniela Krebs a remporté le titre dans la catégorie Superpromotion Youngster. L’étalon d’élevage Chiccago K CH (Calvados-Lordanos) monté par Daniela Krebs a remporté le titre dans la catégorie Superpromotion Youngster.

Le championnat suisse de cette année des chevaux de sport CH a été une excellente carte de visite pour l’élevage du cheval de sport CH. Le président de la FECH Michel Dahn revient avec beaucoup de plaisir et de satisfaction sur cette manifestation: «La bonne qualité des chevaux était impressionnante. Ces derniers avait manifestement été bien préparés et de façon responsable pour leurs tâches et ils ont été présentés de façon très professionnelle, ce qui a naturellement contribué à la bonne impression générale.» Cette appréciation de Michel Dahn rejoint sans conteste l’avis d’un public venu une fois de plus en grand nombre et dont l’enthousiasme était évident.

Du poulain à l’athlète de pointe

Chaque éleveur, respectivement chaque propriétaire d’un cheval de sport CH, est libre de soumettre son cheval aux exigences de la qualification pour la finale, et s’il y réussit, il peut toujours décider librement d’une participation à cette finale exigeante. Dans cette optique, le nombre des engagements pour ce CS des chevaux de sport CH est très parlant pour ce qui concerne la qualité de l’élevage du cheval de sport CH. Le long chemin truffé de si et de mais permettant au poulain de devenir un athlète de pointe est rarement aussi visible que lors de cette manifestation.

Et de citer deux exemples: si un poulain comme Dashan SBM CH a déjà remporté de façon souveraine le concours des poulains à Rickenbach et qu’ensuite, il devient le meilleur des 66 poulains lors du championnat national à Avenches avec le nombre fabuleux de 294 points, cela représente certainement un grand succès pour l’éleveur tout en laissant de nombreuses questions en rapport avec sa carrière de cheval de dressage ouvertes. Reverra-t-on un Dashan SBM CH de 4 ans sur le carré de dressage? Et alors comment le faire progresser correctement? Ou si parmi les près de 70 chevaux de saut de 4 ans, onze d’entre eux réussissent trois épreuves sans faute et que dix autres font une seule fois une faute, est-ce la promesse de grandes carrières sportives? Non certainement pas. Quoi qu’il en soit, des conditions nullement évidentes ont été créées.

Des nouveautés bienvenues

Lors du CS des chevaux de sport CH, il a été clairement démontré que l’élevage du cheval de sport CH n’a pas à craindre la comparaison avec les pays hauts-lieux de l’élevage chevalin, bien au contraire. Et sachant que du point de vue de l’éleveur, l’objectif est le progrès, pas question de stagner lors de la présentation de ce qui a été accompli. Ainsi, lors de ce CS, quelques nouveautés qui ont, de manière générale, été bien accueillies ont été testées. Entre l’épreuve de qualification et l’épreuve finale, les chevaux de dressage de 4 ans ont bénéficié d’un jour de repos. Chez les chevaux de dressage de 6 ans, le système de notation a été modifié en ce sens que tout comme chez les chevaux de 4 et 5 ans, on s’est plus fortement focalisé sur le cheval. Et les notes ont été attribuées lors d’un jugement commun. Enfin, le spectacle du dimanche réunissant les poulains de pointe, les étalons nouvellement approuvés et les juments d’élevage de pointe primées a complété l’image globale du cheval de sport CH. Michel Dahn s’exprime à ce sujet: «Après ce CS, nous reverrons notre copie afin de discuter sur d’éventuelles propositions d’amélioration. Il faut certainement apporter çà et là quelques petits réglages mais globalement, les nouveautés ont été bien accueillies. Nous faisons ce qui est en notre pouvoir. Les éleveurs, les propriétaires et les cavaliers ainsi que l’équipe de la FECH, les fonctionnaires, les aides et les équipes du haras fédéral et de IENA méritent un grand merci et toute notre reconnaissance.»

L’intégration de l’approbation des étalons a fait ses preuves

Parmi les nouveautés, on relève également l’intégration partielle de l’approbation des étalons de la FECH dans le championnat suisse. D’une part, l’approbation a été abrégée car l’examen clinique a eu lieu le même jour que la première partie de l’approbation. D’autre part, la deuxième partie de l’approbation a été intégrée dans le programme du CS, ce qui a permis de promouvoir l’effet de cette opération importante sur le public. Enfin, les détenteurs d’étalons ont saisi avec enthousiasme l’occasion de présenter le dimanche après-midi les étalons approuvés devant un grand public. Ainsi, de nombreux spectateurs ont pu voir en direct les sept étalons nouvellement approuvés et apprendre ce qui a incité la commission à les approuver. «Cette nouveauté profite à part égale aux deux événements. La grande représentation de l’année de l’élevage du cheval de sport CH a ainsi été complétée de manière judicieuse, ce qui laisse également espérer que la détention suisse d’étalons continuera à bénéficier à l’avenir de l’attention qu’elle mérite», constate le président de la FECH.

Heinrich Schaufelberger

Photos: Katja Stuppia

Le parcours victorieux de Céline Stadler avec Crystaline D-Champ Faij CH (Chameur-Interpol)dans la catégorie Superpromotion Elite a été un véritable plaisir pour les yeux. A propos, 20 descendants de Chameur ont participé aux épreuves de saut de ce championnat. Le parcours victorieux de Céline Stadler avec Crystaline D-Champ Faij CH (Chameur-Interpol)dans la catégorie Superpromotion Elite a été un véritable plaisir pour les yeux. A propos, 20 descendants de Chameur ont participé aux épreuves de saut de ce championnat.

Le titre pour un couple connu dans le dressage S: Delioh von Buchmatt CH (Danone-Wolkenstein I) et Carla Aeberhard. Le titre pour un couple connu dans le dressage S: Delioh von Buchmatt CH (Danone-Wolkenstein I) et Carla Aeberhard.

Barbara von Grebel, ici avec Hello Blue CH (Distelzar-His Highness) dans la finale de dressage M. Barbara von Grebel, ici avec Hello Blue CH (Distelzar-His Highness) dans la finale de dressage M.

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.