Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Menu
Cheval+
Dossier: Protection des animaux & éthique

C’est passé si vite!

Charles F. Trolliet | 20 décembre 2021

Tags : Ethique, Comité, Blogpost

© imago © imago

Editorial du «Bulletin» n° 10/2021

Le 6 novembre dernier, j’ai remis la présidence de la Fédération suisse des Sports Equestres à mon successeur Damian Müller. Et je m’aperçois que je n’ai pas vu le temps passer! Durant douze ans, j’ai eu le privilège et le plaisir d’occuper cette charge et pas un seul jour je n’ai regretté de l’avoir acceptée en novembre 2009. Ces douze années (comme les huit de vice-présidence qui les ont précédées) ont été pour moi l’occasion de relever divers défis, de rencontrer un nombre incalculable de passionnés des chevaux et des sports équestres, de vibrer aux résultats de nos cavaliers et meneurs suisses et de ressentir bien souvent toute l’émotion que procure la compagnie, proche ou lointaine, de notre partenaire essentiel, le cheval!

Car l’essentiel pour moi, au cours de ce mandat, a bien entendu toujours été le cheval. Et le cheval sous tous ses aspects, compagnon de loisir comme de compétition, accompagnant aussi bien nos joies que nos peines et, finalement, réunissant autour de lui une riche communauté humaine. En juin 2001, j’écrivais mon premier éditorial du «Bulletin» sous le titre «Un dénominateur commun: le cheval», éditorial dans lequel je souhaitais que la passion de toutes les personnes impliquées dans la FSSE permette à cette dernière de surmonter les difficultés qu’elle rencontrait à l’époque.

Le dernier paragraphe de cet éditorial disait:

Notre fédération ne peut donc pas se borner à coordonner et à administrer les sports équestres; elle doit réunir sous un même toit tous ceux qui se réclament de ce fameux dénominateur commun: le cheval.

Vingt ans plus tard, pour ce dernier éditorial, je ne change pas une virgule à ce que j’écrivais à l’époque. J’ai durant ma présidence essayé de garder toujours cette vision en mémoire et j’espère, grâce aussi à votre aide à toutes et à tous, avoir contribué à sa réalisation.

Vingt ans, c’est à la fois peu et beaucoup mais quoiqu’il en soit, le cheval restera toujours notre dénominateur commun!

Merci ici à toutes les personnes qui, dans un rôle ou un autre, m’ont permis de vivre cette belle étape de ma vie et à bientôt autour des chevaux!

Charles F. Trolliet

Edition 10/2021

Thèmes: Passage de témoin à la présidence de la FSSE | Paris 2024: le format pour les disciplines équestres est scellé | Cheval et société: nous pouvons tous éviter les conflits!

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.