Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Menu
Cheval+

Entre tristesse et sourire

Michel Sorg | 10 novembre 2020

Tags : Saut, Blogpost

Lorsqu’on aime les sports équestres et le saut d’obstacles en particulier, le CHI de Genève et le CSI5*-W de Bâle sont d’immanquables rendez-vous. Chaque année, des dizaines de milliers de personnes se retrouvent à Palexpo et à la Halle St-Jacques pour y suivre les prouesses des cavaliers suisses et étrangers comptant parmi les meilleurs de la planète.

Après un été durant lequel plusieurs concours nationaux, et quelques CSI, ont pu être organisés malgré la pandémie, nous avions tous un mince espoir de voir ceux de Genève, mi-décembre, et Bâle, début janvier, résister eux-aussi. Les organisateurs ont tout tenté, ont travaillé sur des concepts sanitaires, ont cherché des solutions jusqu’au bout, mais tous deux ont dû se résoudre à baisser le rideau après les annonces faites par les gouvernements fédéraux et cantonaux ces dernières semaines. Un coup dur pour le sport bien entendu, mais une décision que chacun comprend, car la priorité absolue aujourd’hui est d’assurer la sécurité de chacun face à ce virus. Nous ne pouvons d’ailleurs être que reconnaissants auprès des deux comités d’organisation, emmenés par Sophie Mottu Morel et Andy Kistler, d’avoir tenté de trouver une solution pour que les événements puissent se maintenir, même sous une forme différente. Je tiens aussi ici à féliciter Dehlia Oeuvray Smits et Edwin Smits qui, malgré les conditions auxquelles ils ont dû faire face, ont réussi à maintenir leurs CSI de la relève et CSI2*. Ils ont accompli un formidable travail et ont dû s’adapter aux circonstances jour après jour. Et s’ils l’ont fait, c’est pour le sport. Un grand merci à eux.

Au total, 12 des 13 étapes du circuit Coupe du monde de l’Europe de l’Ouest ont renoncé à maintenir leur concours. Il reste encore au calendrier Leipzig (GER) mi-janvier et la Finale de Göteborg fin mars. Aura-t-elle lieu et si oui, comment les cavaliers se qualifieront-ils ? Nous n’en savons rien pour l’heure, mais cette question est à l’étude au sein de la FEI et des réponses devraient être apportées prochainement.

Sont toujours les numéros 1 et 2 mondiaux : Steve Guerdat et Martin Fuchs (Photo : Finale de la Coupe du monde Göteborg 2019 © Hippo Photo - Stefan Lafrentz) Sont toujours les numéros 1 et 2 mondiaux : Steve Guerdat et Martin Fuchs (Photo : Finale de la Coupe du monde Göteborg 2019 © Hippo Photo - Stefan Lafrentz)

Malgré la période actuelle, il y a aussi de bonnes nouvelles. Nous sommes extrêmement heureux que Steve Guerdat, N°1, et Martin Fuchs, N°2, tiennent toujours la tête du classement mondial en ce mois de novembre et que quatre autres cavaliers, Pius Schwizer, Beat Mändli, Niklaus Rutschi et Bryan Balsiger, figurent dans le Top 100.  

La semaine dernière, après concertation et validation du directoire du saut d’obstacles, nous avons aussi présenté le cadre élite 2021 composé de 26 cavaliers, dont 2 espoirs. Thomas Fuchs, coach national, et moi-même nous réjouissons beaucoup de collaborer avec chacun d’entre eux pour atteindre nos objectifs communs et former ensemble une équipe de Suisse avec un Swiss Team Spirit fort. Durant l’hiver, vu le maigre programme de compétition qui nous attend, plusieurs entraînements seront organisés en indoor pour les membres de l’équipe avec Thomas Fuchs. Nous ne manquerons pas de vous en parler.

Autre bonne nouvelle, la confirmation de notre participation au CSIO de Vilamoura (POR) du 16 au 19 novembre prochain. Elin Ott, Aurélia Loser, Pius Schwizer, Bryan Balsiger, Elian Baumann et Edouard Schmitz seront en lice. Les quatre cavaliers qui s’élanceront dans la Coupe des nations (le mardi 17 novembre 2020) seront nommés après le CSI4* qui se tient la semaine précédente (10-13 novembre 2020). Nous sommes tous impatients d’y prendre part et de défendre les couleurs de la Suisse dans une épreuve par équipe. Ce sera la seule et unique fois en cette année 2020 et notre motivation est très grande.

Vilamoura Equestrian Center (Image: facebook.com/VilamouraEquestrianCentre/) Vilamoura Equestrian Center (Image: facebook.com/VilamouraEquestrianCentre/)

Nous n’avons tous qu’un souhait aujourd’hui: que la situation sanitaire s’améliore dans les semaines et mois qui viennent. Et après un hiver qui s’annonce bien calme au niveau des concours hippiques, espérons que la saison pourra reprendre plus ou moins normalement au printemps 2021. Comme j’aime le dire, il faut regarder devant soi et non pas derrière.

Prenez soin de vous et de vos proches.

Avec mes salutations sportives,

Michel Sorg
Chef d’Equipe Elite Saut d’obstacles

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.