Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Menu
Cheval+

JEM Tryon 2018 – Les trois couples suisses à l’arrivée

Nicole Basieux | 16 septembre 2018

Tags : Tryon 2018, Concours Complet, JEM , News, Blogpost

La journée du cross est toujours très spéciale dans le Concours Complet et elle l’est encore plus lors d’un championnat. Le départ était fixé à 11 h. La tension était tangible.

Un parcours de cross difficile attendait les cavaliers et il a totalement chamboulé le classement après le dressage. Même des noms comme Mark Todd ou Chris Burton ont encaissé des points de pénalité aux obstacles. L’âge moyen des cavaliers de concours complet est de 38 ans. L’équipe suisse était donc et de loin la plus jeune sachant que les trois athlètes ont 29, 28 et 20 ans, ce qui donne une moyenne de 25,5 ans. Toute l’équipe a passé l’arrivée, ce qui n’était encore jamais arrivé lors de JEM et qui représente une excellente performance. 

Patrizia Attinger et Hilton P. Patrizia Attinger et Hilton P.

Prestation souveraine

La première partante pour la Suisse était Patrizia Attinger avec son Hilton P. de 14 ans. Le couple a franchi les quelques premiers obstacles et les premières combinaisons de façon souveraine jusqu’à l’eau et au complexe d’obstacles no 10. Hilton a commencé à refuser d’avancer 25 mètres déjà avant les obstacles de la chute d’eau, ce qui a coûté 20 points de pénalité au couple qui a maîtrisé magistralement le reste du parcours sans problème, mis à part une pénalité de temps. 

Beau succès pour le couple néophyte

Le deuxième couple, Robin Godel et Grandeur de Lully CH, qui a ont à eux deux 30 ans au compteur, est également très bien parti. Et si le hongre à ouvert de grands yeux vers la combinaison no 10, il a fait confiance à son cavalier et les deux ont sauté la combinaison allant de a à g par la route directe. C’est alors que la situation est devenue épineuse.

Lors d’un saut, Grandeur a trébuché. Il est tombé sur un genou et Robin s’est même retrouvé assis pratiquement entre les oreilles du cheval. Mais le couple s’est ressaisi, Grandeur a relevé la tête renvoyant son cavalier sur la selle et le voyage s’est poursuivi. Très peu de temps après, il fallait passer une combinaison difficile et le cheval a montré beaucoup de cœur. Les deux ont terminé leur premier cross de championnat du monde avec zéro faute aux obstacles mais avec quelques points de pénalité pour dépassement de temps.

Jusqu'à l'arrivée

La troisième paire suisse Felix Vogg et Colero était la dernière paire suisse à prendre le départ du cross. Jusqu’alors, le temps était tout simplement parfait pour le cross et il l’est resté: couvert, plutôt frais, de temps en temps un peu de pluie, un peu de vent – bref un temps très agréable pour les chevaux. Et le cavalier et son cheval ont débuté le cross sans problème jusqu’au complexe autour de l’obstacle no 10 qui a été fatal à beaucoup d’excellents cavaliers. Sur le bateau dans l’eau au 10c, la distance ne jouait pas tout à fait et Colero a passé à côté de l’obstacle. Lors de la deuxième tentative, le couple a passé l’obstacle sans problème.

A la combinaison d’obstacles no 14, lors d’un saut, Colaro n’a pas parfaitement sauté et ses antérieurs ne se sont pas retrouvés totalement correctement entre les fanions. Un fanion est tombé et le juge d’obstacle a signalé une faute. A la sortie de la combinaison, le cheval a passé à côté. Malgré ces difficultés, le couple s’est ressaisi et a terminé l’épreuve sans autre incident – ce qui n’est pas évident.

Et même si l’équipe suisse, composée de trois cavaliers dont le plus jeune de la course et de loin, pointe au dernier rang après le dressage et le cross, il convient de souligner le fait que les augures sont bons pour l’avenir. Le cross était beau et construit de façon correcte pour les chevaux tout en permettant de faire le tri.

La Grande-Bretagne est en tête, devant l’Irlande et la France dans le classement par nations. En individuel, Ingrid Klimke (GER) est en tête, suivie par Rosalind Canter (GBR) et par l’Irlandaise Sarah Ennis.

Demain dimanche, la deuxième épreuve de condition aura lieu à 14h00. Le saut est prévu lundi à 11h00 ou à 12h00.

Tous les résultats: https://live.rechenstelle.de/2018/tryon/leaderboard01.html

Impressions

Derniers articles du blog

Les trois premiers Prix des nations de la nouvelle saison:  La Baule, Rome et St-GallLes trois premiers Prix des nations de la nouvelle saison:  La Baule, Rome et St-Gall
Les trois premiers Prix des nations de la nouvelle saison: La Baule, Rome et ... 07 mai 2019 Lire la suite
Joie anticipée pour la finale Coupe du monde des cavaliers de saut à Göteborg (SWE)Joie anticipée pour la finale Coupe du monde des cavaliers de saut à Göteborg (SWE)
Joie anticipée pour la finale Coupe du monde des cavaliers de saut à Göteborg ... 01 avril 2019 Lire la suite
Ma liste de voeux à la bonne «fée des chevaux»Ma liste de voeux à la bonne «fée des chevaux»
Ma liste de voeux à la bonne «fée des chevaux» 14 mars 2019 Lire la suite
Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.