Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Menu
Cheval+

La situation exceptionnelle due au coronavirus dure déjà depuis deux semaines et ce n’est pas encore terminé

Charles F. Trolliet | 27 mars 2020

Tags : News, Blogpost

Chères lectrices,
Chers lecteurs,

Il y a deux semaines, le Conseil fédéral a pris des mesures sévères pour protéger la population contre l’épidémie de coronavirus et il les a encore renforcées il y a une semaine. Les restrictions ordonnées ont également été très dures pour les sportives et les sportifs équestres.

Les consignes relatives aux cours d’équitation et à l’utilisation des installations des sociétés ont en particulier été source d’incertitudes, et beaucoup ont même vu rouge. Je tiens ici à remercier chaleureusement le secrétariat de la FSSE, les associations régionales et l’association Swiss Horse Professionals ainsi que toutes les autres sociétés pour leur engagement infatigable et pour la patience dont tous ont fait preuve pour répondre à chaque question des personnes concernées.

Entre-temps, quelques règles ont été à nouveau assouplies par l’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV), respectivement elles ont été mieux définies comme par exemple la question de l’utilisation des installations des sociétés. Dans ce contexte, je tiens une fois encore à souligner instamment que ces dernières ne doivent être rendues accessibles que pour des cas exceptionnels justifiés! La collaboration avec l’OSAV a été et reste en tout temps constructive et factuelle – et je remercie son directeur et ses collaborateurs.  

Le beau temps nous attire dehors et on sent venir le printemps. Nous aimerions tellement pouvoir profiter avec insouciance de cette période de l’année. Pourtant, il ne faut pas oublier que selon la prise de position d’hier du directeur de l’Office fédéral de la santé publique, le pic de la pandémie n’est pas encore atteint et qu’il n’est actuellement pas question d’envisager un assouplissement des mesures en vigueur. Donc, la crise n’est pas encore surmontée! Alors s’il vous plaît, continuez à respecter les règles en vigueur, et faite preuve de bon sens. De nombreux échos nous prouvent à quel point la branche équine s’efforce de suivre les consignes. Un grand merci à toutes et à tous!  

Soyons heureux de pouvoir continuer à nous rendre près de nos chevaux et à répondre à leurs besoins de base. Il ne faut en effet pas oublier qu’un durcissement supplémentaire des mesures, voire une interdiction de monter planent au-dessus de nous comme une épée de Damoclès suspendue à un crin de cheval.  

Charles Trolliet
Président FSSE

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.