Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Menu
Cheval+

Les femmes et la technologie

Cornelia Heimgartner | 20 septembre 2021

Tags : Secrétariat, Blogpost

Editorial du «Bulletin» 8/2021
 

A l’image d’une tache de vin rouge sur une chemise blanche, certains préjugés persistent dans notre société. Comme celui que les femmes n’ont pas d’affinités avec la technologie. Mais est-ce vraiment le cas?

La technologie occupe une place de plus en plus importante dans notre quotidien. Nous l’utilisons sans nous en rendre compte et ne pouvons plus nous en passer. C’est aussi le cas dans les sports équestres, pourtant dominés par les femmes d’après les derniers sondages (voir p. 22). Tout comme leurs homologues masculins, les cavalières consultent les plans d’occupation d’installations équestres sur leur portable, s’inscrivent en ligne aux compétitions, branchent elles-mêmes les câbles de la couverture magnétique de leur compagnon à quatre sabots … ces femmes ont donc aussi une certaine affinité avec la technologie - ou pensez-vous qu’il s’agit seulement des cavalières de compétition?

Dans ce cas, lisez notre article sur la détention en stabulation libre à la page 36 et découvrez le rôle que joue la technologie moderne dans l’équitation de loisir et ses écuries actives. Il est bien connu qu’encore très peu de chevaux de sport vivent dans ce genre d’installations, bien qu’ils profiteraient grandement de cette forme de détention - un sujet que l’article aborde également.

Divers moyens technologiques sont aussi utilisés de plus en plus pour surveiller les séances d’entraînement et gérer la santé des athlètes équins. Découvrez à la page 16 comment des capteurs peuvent contribuer à l’entraînement optimal des chevaux et éviter leur surmenage.

Malgré ce foisonnement technologique, il faut «garder les pieds sur terre». C’est aussi la philosophie du constructeur de parcours de renommée internationale, Mike Etherington-Smith, responsable du parcours de cross du Championnat d’Europe d’Avenches. Son interview se trouve à la page 26. Et vous? Viendrez-vous encourager les cavaliers de CC à l’IENA, ou préférez-vous suivre la compétition depuis chez vous grâce à la technologie moderne?

Je vous souhaite une agréable lecture du «Bulletin», que ce soit en ligne ou sur papier!

Edition 8/2021

Thème: Est-ce que monter à cheval est un sport? | La technique de pointe en faveur du bien-être du cheval | Mike Etherington-Smith, le constructeur du cross du CE 2021 à Avenches

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.