Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Menu
Cheval+

Une question de pondération

Cornelia Heimgartner | 10 mai 2021

Tags : Blogpost

© imago/agefotostock © imago/agefotostock

Editorial du «Bulletin» 4/2021

 

Dans la nouvelle brochure de la FSSE «Faits & Chiffres 2020», on découvre qu’en moyenne au cours des années 2012 à 2020, 90% des brevets activés l’étaient par des femmes alors qu’on parle de 76% au niveau des licences. Donc le sexe féminin est fortement représenté dans le sport équestre. Cela étant, il est dommage que cette tendance ne se reflète pas dans la composition du nouveau Comité FSSE qui entrera en fonction en automne 2021 puisque la part de femmes représente un peu moins de 29%. Vous pourrez en apprendre plus sur le futur comité à la page 4.

Le président actuel, Charles Trolliet, est encore en fonction jusqu’au 6 novembre 2021. Pour lui, l’éthique et la protection des animaux jouent un rôle prépondérant dans le sport équestre et il le prouve inlassablement et constamment. Dans l’interview de la page 8, il commente les points ayant fait l’objet de critiques par la Protection Suisse des Animaux dans son rapport «Concours hippiques 2020». Outre le sport d’attelage, il s’agit également de la question du poids admissible du cavalier. Vous pourrez découvrir les nombreuses facettes de ces questions problématiques à la page 22.

En ce qui concerne les sélections pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo cet été, les disciplines doivent pondérer leurs critères, et les cavalières et les cavaliers doivent peser soigneusement tous les aspects de la planification de leur saison. En page 15, les chefs des équipes expliquent quels sont les facteurs à prendre en compte pour la sélection olympique, respectivement paralympique.

Dans le présent numéro copieux du «Bulletin», si les mots sont abondants, leur lecture reste cependant légère et facile à digérer. Dans cette optique, asseyez-vous confortablement et dévorez les pages.

Edition 4/2021

Thèmes: «Notre sport peut être exercé de manière respectueuse des chevaux» | Tokyo, nous voilà! | Combien de kilos les chevaux peuvent-ils porter?

Edition actuelle du «Bulletin» à télécharger en PDF

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.