Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Menu
Cheval+

Programme du forum du sport «Manifestations de sports équestres»

11 heures

Bienvenue & introduction

Souhaits de bienvenue à ce séminaire par Charles Trolliet, président de la FSSE

  • Exposé 1:
    Charles Trolliet, président FSSE: «Evolution des manifestations et des départs en Suisse: chiffres et faits» 
  • Exposé 2:
    Sönke Lauterbach, directeur de la Deutsche Reiterliche Vereinigung: «Problèmes et solutions dans le sport équestre allemand» 

à la suite

De quelle manière les influences extérieures modifieront-elles le sport équestre du futur? 

L’utilisation du cheval en tant que partenaire de sport est déjà dans le viseur de la protection des animaux et du grand public. De quelle manière cet aspect va-t-il nous affecter et quelles sont les répercussions qu’il aura sur la pratique des sports équestres?  Cela étant, d’autres sujets et d’autres contraintes vont gagner en importance comme par exemple l’organisation durable et acceptable du point de vue écologique des manifestations de sport équestre. Dans quelle mesure ces aspects seront-ils pertinents pour les sponsors potentiels? Sommes-nous prêts pour ces changements et comment la fédération peut-elle et doit-elle y contribuer activement?  

Exposé d’introduction à la table ronde:
Hans Wyss, directeur de l’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires

Participants à la discussion sous la direction de Léa Wertheimer:

  • Fareeda Anklin, propriétaire d’Anklin Horses, agence pour médias sociaux
  • Iris Bachmann, cheffe du groupe de recherche équidés, haras national suisse, agroscope
  • Max-Olivier Bourcoud, fondateur et président de la Swiss Cetacean Society, responsable du développement durable à Equissima Lausanne
  • Salome Wägeli, directrice du Centre Equestre National Berne
  • Hans Wyss, directeur de l’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires

Ensuite: questions du public

13 heures

L’industrie événementielle va-t-elle évincer les concours de société idylliques? S’agit-il uniquement d’une tendance temporaire ou est-ce l’avenir?

La tendance consistant à passer des concours de société traditionnels se déroulant au plus durant un week-end prolongé à des manifestations de plusieurs jours organisées par une entreprise avec, pour conséquence, une sorte de «traitement de masse», est bien perceptible. Quel est le type de manifestation(s) de sport équestre souhaité par les athlètes et que nous voulons en Suisse à l’avenir? Ces deux modèles de manifestations hippiques se complètent-ils ou sont-ils en concurrence? Quelle sorte de manifestation(s) sera vraiment «viable» et organisable à long terme?

Exposé d’introduction à la table ronde:
Alban Poudret: rédacteur en chef du Cavalier Romand, directeur sportif du CHI Genève

Participants à la discussion sous la direction de Léa Wertheimer:

  • Michael Hässig, vétérinaire, coordinateur du Centre de diagnostique de la santé des animaux de rente de la faculté Vetsuisse, président de l’OKV
  • Benoît Johner, Manège du Chalet-à-Gobet, organisateur des CS de la relève Saut
  • Alban Poudret, rédacteur en chef du Cavalier Romand, directeur sportif du CHI Genève
  • Hansjörg Rufer, économiste d’entreprise diplômé HWV / entrepreneur indépendant, cavalier de saut amateur, actif depuis près de 50 ans
  • Simone Schneeberger, président du CO du Concours du Reitverein Herzogenbuchsee

Ensuite: questions du public

14.45 heures

Départ pour l’étranger. Ou en d’autres termes qu’est-ce qui manque à nos cavaliers en Suisse? 

Acquérir de l’expérience sur le plan international pour finalement s’imposer sur la scène internationale, tel est l’un des objectifs principaux de tout cavalier ambitieux. Or, les statistiques prouvent que le nombre de départs à l’étranger de cavaliers ne faisant pas partie de la liste des stars augmente. Quelles en sont les raisons? La fédération limite-t-elle trop les possibilités de départ en Suisse pour divers couples cavalier-cheval où s’agit-il d’un manque d’épreuves et de formats adaptés? Les prix plus élevés versés à l’étranger sont-ils vraiment incitatifs où est-ce plutôt l’image que l’on souhaite donner de soi, à savoir être un cavalier «international» qui prime?  

Exposé d’introduction à la table ronde:
Franz Häfliger, chef du sport au sein du comité FSSE

Participants à la discussion sous la direction de Léa Wertheimer:

  • René Aberlé, maître d’équitation diplômé (Manège d’Onex), expert J+S, entraîneur sport de performance Swiss Olympic
  • Franz Häfliger, chef du sport du comité FSSE  
  • Stefan Kuhn, ancien chef de la discipline Saut, président du CO du CS Amriswil 
  • Cornelia Notz, responsable des cadres de la relève Saut

Ensuite: questions du public

Les exposés ainsi que les tables rondes se tiendront en allemand et en français avec traduction simultanée.

à la suite

Récapitulation et clôture du séminaire

Par Charles Trolliet, président FSSE
et Damian Müller, vice-président FSSE

Un grand merci aux sponsors :

reitsport.ch

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.