Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Menu
Cheval+

Tokyo 2020

Dossiers de disciplines

Il y a 57 ans: souvenirs des Jeux Olympiques de Tokyo 1964

En 1964, c’était la première fois que la capitale japonaise organisait des Jeux Olympiques. En 1940, la ville de Tokyo avait été désignée pour organiser les jeux, mais elle avait dû renoncer après le début de la guerre sino-japonaise le 16 juillet 1938.

Les jeux de Tokyo 1964 restent dans la mémoire des fans du sport équestre suisse car si le butin de la délégation suisse n’était pas énorme, deux des quatre médailles remportées à Tokyo l’étaient par les cavaliers de dressage, à savoir l’or individuel pour Henri Chammartin et l’argent par équipe pour Henri Chammartin, Gustav Fischer et Marianne Gossweiler. Les autres médailles de la délégation suisse ont été remportées par Eric Hänni en judo poids léger (argent) ainsi que par Gottfried Kottmann en aviron simple (bronze).

Jeux olympiques de Tokyo 1964 : le médaillé d'or Henri Chammartin avec Woermann (Photo : Archive Max E. Ammann) Jeux olympiques de Tokyo 1964 : le médaillé d'or Henri Chammartin avec Woermann (Photo : Archive Max E. Ammann)

La Suisse avait délégué 66 sportifs au total dont 65 hommes et une femme - Marianne Gossweiler qui fut, de fait, la toute première participante suisse à des Jeux Olympiques.

Jeux olympiques de Tokyo 1964. Marianne Gossweiler avec Stephan Jeux olympiques de Tokyo 1964. Marianne Gossweiler avec Stephan

L’âge d’or du sport suisse de dressage  

Depuis déjà 50 ans, les cavaliers suisses de dressage faisaient partie de l’élite mondiale en disputant des compétitions passionnantes avec des nations comme l’Allemagne, la Suède ou l’Union soviétique. Et il n’en fut pas autrement à Tokyo en 1964.  Après le Grand Prix, l’Allemand Harry Boldt montant Remus était en tête, devant les deux Suisses Henri Chammartin sur Woermann et Gustav Fischer sur Wald. Avec les points obtenus par Marianne Gossweiler et Stephan classés septièmes, cela a suffit pour la médaille d’argent par équipes, avec seulement 32 points derrière l’Allemagne mais nettement devant l’Union soviétique.

Le barrage réunissant les six meilleurs a modifié le classement: Chammartin a dépassé Boldt pour s’octroyer le titre de champion olympique, le Russe Filatow, qui avait reçu cinq points de plus que Chammartin lors du barrage, soit le score le plus élevé, a dépassé Fischer, qui a rétrogradé à la quatrième place.

Lors de son retour, l’équipe suisse a reçu un accueil enthousiaste. Par la suite, à la fin de 1964, Henri Chammartin a été élu sportif de l’année par les journalistes sportifs suisses, et il fut le premier cavalier à obtenir ce titre.

Et quid des cavaliers de saut?

Pour les cavaliers de saut d’obstacles qui se disputaient les médailles par équipes et les médailles individuelles lors d’une seule et unique épreuve, l’issue de la compétition a été grandement influencée par le sol très lourd après des jours de pluie. Les trois Suisses au départ, soit Max Hauri avec Millview, Paul Weier avec Satan et Hans Möhr avec Troll, se classèrent neuvièmes.

Aucun cavalier suisse n’était au départ dans la discipline Concours Complet.

Commander maintenant!
>>> Shop

Rechercher d’autres résultats?

Sur info.fnch.ch vous trouverez les résultats sportifs de cavalières et cavaliers et de leurs chevaux ainsi qu’une vue d’ensemble des classements selon les lieux des manifestations.

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.