Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Menu
Concours Complet
Concours Complet

CdM Pratoni 2022 : la Suisse obtient son ticket olympique pour Paris 2024 en Concours Complet !

18 septembre 2022 17:03

6ème au classement intermédiaire après le cross, mais sans possibilité de biffer un résultat lors l’épreuve de saut, l’équipe suisse devait tout donner lors de la dernière épreuve du CdM à Pratoni car l’objectif était clair : une place dans le top 7 afin de de s’assurer une place de quota pour les Jeux olympiques 2024 à Paris. Et c’est réussi !  

Mélody Johner avec Toubleu de Rueire était la première cavalière de l’équipe suisse à s’élancer dans ce parcours exigeant. Le couple a comptabilisé 16 points pour fautes d’obstacles ainsi que 1,2 point pour dépassement de temps, ce qui lui a valu la 38ème place en individuel.  

Robin Godel et Grandeur de Lully CH ont effectué un bon parcours avec une seule perche et 2 points pour dépassement de temps, ce qui équivaut à la 15ème place du classement final de la compétition individuelle.  

Il appartenait désormais à Felix Vogg et à sa Cartania d’assurer la qualification pour la Suisse. Le couple a fait deux perches et il a encaissé 8 points, mais il est resté dans le temps imparti. Il pointe ainsi à la 14ème place de l’individuel et il a assuré la 7ème place à la Suisse dans la compétition par nations – soit le ticket olympique espéré !

L’entraîneuse de saut de l’équipe suisse, Lesley McNaught, s’est déclarée très satisfaite des prestations de ses protégés : „Je suis absolument ravie ! Melody a eu un peu de malchance, mais Toubleu a magnifiquement bien sauté. Robin s’est battu jusqu’au dernier moment et il l’a fait de manière remarquable. Felix a également réussi une belle performance, car c’était vraiment un parcours difficile. On a vu vraiment beaucoup de fautes réparties sur tout le parcours.“

Le chef d’équipe Dominik Burger s’est montré très heureux du résultat global : „C’est un rêve qui se réalise ! Nous y avons cru et en fin de compte nous avons réussi. Il y a eu des hauts et de bas et nous étions vraiment sous pression. Je suis extrêmement fier des cavalières et des cavaliers qui ont tous fourni une prestation au top, non seulement les trois qui ont monté jusqu’à la fin, mais également Nadja Minder et Patrick Rüegg. C’est absolument fantastique !“

Dans la compétition par nations, l’or a été remporté par l’Allemagne, l’argent par les USA et le bronze va en Nouvelle-Zélande. Dans la compétition individuelle, Yasmin Ingham (GBR), âgée de seulement 25 ans, est devenue championne du monde, devant Julia Krajewski (GER) et Tim Price (NZL).

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.