Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Menu
Concours Complet
Concours Complet

Le Concours Complet palpitant de Boekelo débouche sur le ticket olympique pour les cavaliers suisses

13 octobre 2019 17:12

L’équipe suisse de Concours Complet obtient le sésame tant espéré pour les Jeux Olympiques lors d’une compétition haletante à Boekelo aux Pays-Bas. Ainsi, après 1996 à Atlanta, une équipe pourra à nouveau défendre les couleurs suisses en 2020 à Tokyo lors de l’événement sportif le plus important au monde.

Caroline Gerber auf Tresor de Chignan CH (Photo: Libby Law Photography) Caroline Gerber avec Tresor de Chignan CH (Photo: Libby Law Photography)

L’équipe suisse sous la houlette du chef d’équipe Dominik Burger a pris un bon départ lors du premier jour de la compétition avec les bonnes prestations en dressage de Tiziana Realini sur Toubleu de Rueire (68,26%/31,70 points de pénalité), de Caroline Gerber sur Tresor de Chignan CH (56,88% / 43,10 points) et de Robin Godel sur Grandeur de Lully CH (65,69% / 34,30 points). Après la première journée, la Suisse pointait cependant – mais de manière attendue - à la 12e et dernière place intermédiaire, derrière les nombreuses nations de pointe ayant pris le départ à Boekelo.   

La deuxième journée de compétition a tout changé : quelques-uns des meilleurs cavaliers des équipes de pointe ont raté le cross tirant leurs nations vers le bas du classement intermédiaire. Les Pays-Bas, qui se battaient également pour un ticket olympique, en faisaient partie. Par contre, les trois Suisses se sont lancés dans une course de rattrapage et les trois cavaliers ont réussi un magnifique cross sans faute. Tiziana Realini a même passé l’arrivée sans aucun point de pénalité de temps, alors que Robin Godel terminait avec 12,40 points et Caroline Gerber avec 4,40 points, ce qui a permis à l’équipe de se propulser à l’excellent cinquième rang intermédiaire en tant que deuxième meilleure équipe de cross de la compétition derrière l’Allemagne.

Désormais, les compteurs étaient lancés pour l’épreuve finale de saut et pour le classement du Prix des nations – mais et surtout pour le dernier ticket pour les Jeux Olympiques. Si les derniers concurrents directs, l’équipe de Belgique, pointait au quatrième rang à Boekelo, elle était toujours derrière la Suisse au niveau des points totaux dans le classement annuel des Prix des nations déterminant.  

«Nous ne nous laisserons pas impressionner par cela et tenterons d’aborder la journée de demain de façon décontractée» déclarait Dominik Burger, un chef d’équipe enthousiaste, la veille de l’épreuve de saut.

Lors de cette dernière journée, Caroline Gerber a été la première Suissesse à se lancer en piste. Elle a réussi un excellent parcours sans faute avec seulement 0,40 points de pénalité pour dépassement de temps.

Pour le deuxième cavalier suisse, Robin Godel, tout ne s’est pas déroulé comme prévu. Une faute à la sortie du double, à l’obstacle droit ainsi que dans le triple, sans compter un dépassement de temps, repoussait la Suisse à la sixième place intermédiaire.  Mais le Belge qui suivait, Constantin Van Rijckenvorsel, a également fait deux fautes faisant passer la Belgique de la quatrième à la cinquième place du classement intermédiaire. Tiziana Realini n’est pas parvenu à faire ce qu’elle voulait avec Toubleu de Rueire puisque le couple a fait quatre fautes dans le parcours. Mais la dernière cavalière des Belges, Lara De Liedekerke-Meier, n’a pas réussi le sans-faute. La décision ne pouvait pas être serrée puisque la Suisse a obtenu 370 points dans le classement annuel de la Coupe des Nations et la Belgique 355. La Suisse a donc remporté son ticket pour Tokyo et elle pourra se rendre aux Jeux Olympiques avec une équipe de Concours Complet.  

«Nous avons réussi! C’est presque incroyable!» selon les mots d’un chef d’équipe absolument ravi.  «Lors de cette série des Prix des nations, nous sommes devenus une véritable équipe. Les cavaliers avec leurs chevaux, les propriétaires de chevaux, les grooms et l’équipe des entraîneurs avec Andrew Nicholson, Ernst Wettstein ainsi que Peter Hasenböhler ont tous contribué à ce succès. Maintenant, place aux préparatifs pour Tokyo!»

Camille Guyot avec Ulsan de Lacoree était la cavalière suisse de réserve et concurrente en individuel. Le couple a réussi un bon dressage (64,03%/36 points de pénalité) mais il a encaissé 57,20 points dans le cross et il a terminé sa compétition au 73e rang.

A Boekelo, dans le classement des Prix des nations, la Suisse a obtenu la 7e place finale. L’épreuve par équipe a été remportée par l’Allemagne, devant l’Australie et le Japon.

La compétition individuelle a été remportée par Laura Collett (GBR) sur London 52, devant Christopher Burton (NZL) sur Clever Louis et Michael Jung (GER) sur Creevagh Cooley.

Les Suisses pointent aux places suivantes:

38e Caroline Gerber avec Tresor de Chignan CH
39e Tiziana Realini avec Toubleu de Rueire
51e Robin Godel avec Grandeur de Lully CH
 

Informations:

Dr méd. vét. Dominik Burger, chef de l’équipe Elite de Concours Complet,
tél. +41 79 237 07 35, e-mail: dominik.burger@vetsuisse.unibe.ch

 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.