Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Menu
Dressage
Dressage

Enfin un air de championnat! La relève de Dressage va se mesurer aux CE de Budapest

13 août 2020 08:45

En août 2020, nous étions censés baigner dans les souvenirs olympiques du Japon et nous réjouir pour les championnats internationaux qui devaient avoir lieu à la fin de l’été et au début de l’automne. Mais cette année, rien ne s’est passé comme prévu.

Les seuls championnats qui prendront place cet été - à moins qu’ils ne soient balayés par une deuxième vague pandémique - sont les Championnats d’Europe de la relève de Dressage prévus à Budapest en Hongrie. La Suisse est dans les starting-blocks avec une délégation plus que motivée!

A Budapest, Lars Bürgler prendra le départ avec Remember Passion dans la catégorie Jeunes Cavaliers. (Image: FSSE/Cornelia Heimgartner) A Budapest, Lars Bürgler prendra le départ avec Remember Passion dans la catégorie Jeunes Cavaliers. (Image: FSSE/Cornelia Heimgartner)

Prendre sa température au lieu de prendre le départ

Les championnats annuels sont les points forts de chaque saison, et tout sportif d’élite organise son plan d’entraînement et de compétition en prévision de ceux-ci. Mais que se passe-t-il si un virus met tout sens dessus dessous, qu’une compétition après l’autre est annulée et que même les championnats continentaux tombent à l’eau? Une grande insécurité s’installe alors, une sorte de grand vide. Pas de compétitions, pas d’objectifs.

La situation n’était pas différente au printemps pour la relève de Dressage. Initialement, le calendrier de la FEI prévoyait les CE de la catégorie Poneys à Strzegom (POL) et les CE des catégories Juniors et Jeunes Cavaliers à Hartpury (GBR). Cependant, ces manifestations ont dû être annulées à cause de la pandémie du coronavirus. Par la suite, Budapest (HUN) a mis sur pied en peu de temps une manifestation de remplacement répartie sur trois dates. Enfin un objectif pour les cavaliers de la relève!

Un entraînement d’examen au lieu des épreuves de qualification

Comme cette année la plupart des compétitions nationales et internationales ont dû être annulées en raison de la pandémie de COVID-19, la Commission de sélection de la discipline Dressage de la FSSE a misé sur un entraînement d’examen afin d’obtenir une impression de la forme actuelle de tous les binômes de la relève. Ce format a notamment été choisi afin de garantir les mêmes conditions et modalités pour tous en vue d’une sélection pour les CE.

Ainsi, les cavalières et cavaliers se sont rassemblés au CEN de Berne pour présenter leur programme de compétition devant un panel de juges internationaux composé de Katrina Wüst (GER, juge FEI 5*), Dr Dieter Schüle (GER, juge FEI-5* [er]) et Hans Voser (SUI, juge FEI 4*) qui ont évalué les performances et le potentiel de tous les binômes.

La responsable des cadres de la relève Heidi Bemelmans et le juge de Dressage (er) de renom Dr Dieter Schüle. (Image: FSSE/Cornelia Heimgartner) La responsable des cadres de la relève Heidi Bemelmans et le juge de Dressage (er) de renom Dr Dieter Schüle. (Image: FSSE/Cornelia Heimgartner)

Heidi Bemelmans
Responsable des cadres de la relève

«En raison de la pandémie du coronavirus, il est impossible de dire cette année quels pays peuvent et vont envoyer des cavaliers et des équipes aux CE. Il est donc difficile de fixer des objectifs. On ne peut pas non plus prévoir combien de nations vont être représentées par des équipes ou uniquement par des cavaliers individuels, et des décisions de dernière minute seront certainement prises quant à une participation ou une renonciation. Vraisemblablement, la Suède et la Grande-Bretagne n’enverront soit pas de cavaliers du tout, soit uniquement des cavaliers individuels aux CE de Budapest. Par contre, l’Allemagne, le Danemark et les Pays-Bas y prendront sûrement part avec des délégations fortes; cela va être intéressant pour tout le monde. Les cavalières et les cavaliers de la relève partiront tous très motivés pour Budapest avec pour objectif d’y présenter leurs chevaux et poneys de la meilleure façon possible face à la grande concurrence internationale. Notre objectif est une participation dans l’épreuve finale de chaque catégorie.»

Un binôme prometteur de la catégorie Poneys: Valentina Bona et Douglas de Luxe. (Image: FSSE/Cornelia Heimgartner) Un binôme prometteur de la catégorie Poneys: Valentina Bona et Douglas de Luxe. (Image: FSSE/Cornelia Heimgartner)

Katrina Wüst
Juge FEI 5*

«J’accompagne les cavalières et les cavaliers suisses de la relève depuis déjà un certain temps et je me réjouis toujours de venir en Suisse. L’ambiance entre les athlètes et envers les chevaux est bonne, ce qui ne va pas de soi dans un environnement compétitif! Je pense qu’il est important, en particulier chez les jeunes, que le sport soit vu et vécu comme quelque chose qui forge le caractère. Ce ne sont pas que les succès qui comptent, il faut aussi surmonter mentalement les défaites et travailler sa propre discipline et sa tolérance. En ce qui concerne les CE, je dirais qu’il y a encore quelques déficits chez les Jeunes Cavaliers du cadre suisse. Je pense cependant que les paires des cadres Juniors et Poneys ont de bonnes perspectives: peut-être qu’ils manqueront une médaille de justesse, mais une participation à l’épreuve finale est tout à fait réaliste.»

Des avis intéressants aussi pour les entraîneurs personnels

La sélection à cheval s’inscrivait dans un cursus de promotion financé par le programme d’encouragement CISIN de la Confédération (voir «Bulletin» 07/2020) et par l’UBS en tant que sponsor de la relève de Dressage. De cette manière, les entraîneurs personnels des cavaliers des cadres nationaux de la relève de Dressage ont également pu profiter de la présence de Katrina Wüst pour obtenir de précieux conseils pour la suite de leur travail avec leurs protégés. Après la présentation des reprises notées, la juge internationale renommée a choisi quelques éléments de chaque programme monté et a discuté des pistes concrètes pour améliorer celui-ci avec les cavalières et les cavaliers concernés.

La juge résidant dans le sud de l’Allemagne a démontré ses grandes connaissances, son savoir-faire pédagogique ainsi que son expérience de cavalière de Dressage et d’entraîneuse de sa fille Caroline, championne de Dressage d’Allemagne du Sud de la catégorie Poneys par le passé, de façon impressionnante dans les courtes unités d’instruction. Toutes les paires cavalier-cheval firent de visibles progrès pendant les dix courtes minutes de coaching individuel. Les figures problématiques n’y étaient pas simplement répétées, mais construites de manière logique et précise à l’aide d’autres exercices. Les entraîneurs personnels étaient visiblement éblouis par la façon dont la juge FEI explicitait sa manière de procéder - en allemand et en français - et par les conseils qu’ils reçurent pour poursuivre leur travail avec les jeunes athlètes.

Plusieurs entraîneurs privés des cavalières et cavaliers de la relève suisse de Dressage ont également fait le déplacement à Berne: Klaus Balkenhol (à gauche) et Christian Pläge. (Image: FSSE/Cornelia Heimgartner) Plusieurs entraîneurs privés des cavalières et cavaliers de la relève suisse de Dressage ont également fait le déplacement à Berne: Klaus Balkenhol (à gauche) et Christian Pläge. (Image: FSSE/Cornelia Heimgartner)

Dr. Dieter Schüle
Juge FEI 5*(er)

«Les binômes suisses de la catégorie Juniors que j’ai pu observer lors de l’entraînement d’examen disposent de très bonnes bases. Les cavalières Poney ont également présenté des programmes plaisants. Chez les Jeunes Cavaliers, l’un ou l’autre cheval manque encore de routine. On peut se réjouir de voir leur évolution à l’avenir!»

Lors de l’entraînement d’examen, les juges ont discuté chaque représentation et ont donné des conseils pour l’entraînement à la maison: Katrina Wüst et Hans Voser. (Image: FSSE/Cornelia Heimgartner) Lors de l’entraînement d’examen, les juges ont discuté chaque représentation et ont donné des conseils pour l’entraînement à la maison: Katrina Wüst et Hans Voser. (Image: FSSE/Cornelia Heimgartner)

Hans Voser
Juge FEI 4*

«Cette année, les cavalières et cavaliers manquent de routine de concours. Un tel entraînement d’examen a donc certainement été une très bonne solution. J’ai apprécié la manière dont les cavaliers, les juges et les entraîneurs personnels ont collaboré. Un signe prometteur pour l’avenir! La densité de performance au niveau international est très grande de nos jours, et ce déjà dans les catégories de la relève. Monter correctement ne suffit plus pour se maintenir au plus haut niveau mondial, il faut disposer de chevaux exceptionnels pour se démarquer. Les Juniors suisses ont de très bons chevaux, et les poneys sont également suffisamment talentueux. Chez les Jeunes Cavaliers, quelques lacunes empêchent pour l’instant la formation d’une équipe forte – je les situe actuellement dans la meilleure moitié en milieu du classement international. Je saluerais l’organisation régulière de telles rencontres entre juges, cavaliers et entraîneurs car elles profitent à tous.»

Tallulah Lynn Nater et de Vito W lors de l’entraînement d’examen à Berne. Ce binôme disputera les CE dans la catégorie Juniors. (Image: FSSE/Cornelia Heimgartner) Tallulah Lynn Nater et de Vito W lors de l’entraînement d’examen à Berne. Ce binôme disputera les CE dans la catégorie Juniors. (Image: FSSE/Cornelia Heimgartner)

Auf nach Ungarn!

Sofern die weltweite Pandemielage dies erlaubt, werden die Europameisterschaften des Dressurnachwuchses an drei verschiedenen Daten in Budapest (HUN) stattfinden:

  • Junioren und Children: 9.–14. August 2020
  • U25, Jungen Reiter: 17.–21. August 2020
  • Pony: 26.–30. August 2020

 

Die folgenden Paare werden in Budapest die Schweizer Farben vertreten:

Junge Reiter

  • Lars Bürgler, Kölliken (AG), mit Remember Passion, Besitzerin: Marianne Bürgler
  • Carl-Lennart Korsch, Wolfhausen (ZH), mit Fantasy, Besitzerin: Tallulah Lynn Nater

Junioren

  • Tallulah Lynn Nater, Meilen (ZH), mit De Vito W, Besitzerin: Tallulah Lynn Nater
  • Renée Stadler, Grüningen (ZH), mit Danzador, Besitzer: Carol und Josef Stadler
  • Noemi Zindel, Grüsch (GR), mit Delphino, Besitzer: Sandra und Arno Zindel-Weber

Pony

  • Valentina Bona, Wilen b. Wollerau (SZ), mit Douglas de Luxe FC, Besitzerin: Dagmar Bona
  • Robynne Graf, Dielsdorf (ZH), mit Dallas IV, Besitzer: Simone und Markus Graf
  • Layla Schmid, Château (FRA), mit Ashen Dew Drop, Besitzer: Daniel von Arx-Schmid

Un binôme qui s’est montré très convainquant lors de l’entraînement d’examen: la junior Renée Stadler et Danzador. (Image: FSSE/Cornelia Heimgartner) Un binôme qui s’est montré très convainquant lors de l’entraînement d’examen: la junior Renée Stadler et Danzador. (Image: FSSE/Cornelia Heimgartner)

La jeune cavalière Laura Maria Grunder de Rüegsauschachen (BE) avec GB Rapace (propriétaires: Sandra Bauen Grunder et Hans Grunder) ainsi que la junior Meilin Ngovan de Subingen (SO) avec Dream of Night Fluswiss CH (propriétaire: Urs Flury) ont renoncé à une possible sélection. Charlotta Rogerson de Meggen (LU), sélectionnée avec la jument Famora (propriétaire: James Rogerson), renonce à participer à ces Championnats d’Europe. La jeune cavalière Ramona Schmid de Meinisberg (BE) qui avait été sélectionnée avec sa jument Kelly Sue est obligée de renoncer au déplacement à Budapest pour des raisons de santé.

Les binômes seront accompagnés et encadrés sur place par la responsable des cadres de la relève et cheffe d’équipe Heidi Bemelmans. L’encadrement médical des chevaux sera assuré par le vétérinaire Dr Christoph Kühnle pour les catégories Jeunes Cavaliers et Juniors et par la vétérinaire Dr Stephanie Weber-Schön pour la catégorie Poneys.

Cornelia Heimgartner

 

Site Web des CE de la relève de Dressage:
www.unikornislovarda.hu/en/news-events/events

Autres championnats internationaux prévus en 2020
– Attelage: CM des attelages à quatre chevaux, Valkenswaard (NED), du 7 au 11 octobre 2020
– Attelage: CM des attelages à un cheval, Pau (FRA), du 21 au 26 octobre 2020

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.