Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Menu
Dressage
Dressage
Dossier: En mémoire

Le monde du dressage suisse en deuil

15 mai 2020 15:45

Elisabeth Fischer ©màd Elisabeth Fischer ©màd

Fin avril, Elisabeth Fischer nous a quittés après une longue maladie.

Elisabeth Fischer était née à Schaffhouse à la fin des années quarante. Elle y suivit l’école obligatoire et à 16 ans elle partit comme jeune fille au pair chez la famille Bonin au Mont-sur-Lausanne. C’est là qu’elle découvrit les chevaux et décida de devenir écuyère. Elle accomplit son apprentissage chez M. Ernst Weier à Elgg. Après un stage à Berthoud Claude Bonin l’engagea comme écuyère au manège de Cheseaux où elle resta durant une vingtaine d’années. Elle débourra et monta de nombreux chevaux, mais sa passion c’était enseigner et transmettre et cela particulièrement aux jeunes cavaliers. Elle eut ensuite l’opportunité d’être engagée par M. Baer, ambassadeur, comme écuyère pour ses chevaux et comme intendante du Château de Bioley-Magnoux où il résidait lorsqu’il était en Suisse. Elle monta aussi régulièrement en concours de dressage, elle présenta son fidèle «Peppercorn» surnommé «Peppi» jusqu’au niveau S Intermédiaire I. Lorsque Monsieur Bear quitta le château pour s’installer avec ses chevaux dans le Bordelais, Elisabeth le suivit et resta quelques années à son service dans cette belle région de France.

Dans les années nonante, de retour en Suisse, elle s’installa à Penthaz avec son compagnon. Elle devint juge de dressage S et déléguée technique. Elle s’engagea sans compter et avec compétence comme organisatrice, juge et DT. Elle était une juge très estimée, positive, qui savait agrémenter ses notes de remarques pertinentes et constructives. Elle fut durant de longues années responsable du dressage au sein de la FER. Elle s’impliqua avec passion dans la Swiss Juniors Cup et dans la Coupe du Léman. Elle siégea également à la Commission Spécialisée Dressage de la FSSE. Elle fut également au front lorsqu’en 2019 la Suisse Romande se lança dans l’organisation des « Journées de la Jeunesse ».

C’est une figure incontournable du monde du dressage romand qui s’en est allée. Nous sommes tristes. Nous adressons toute notre sympathie à son compagnon, sa famille et à ses nombreux amis.

CD

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.