Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Menu
Para-Equestrian
Para-Equestrian

Que signifie «Para-Equestrian»?

12 février 2018 08:00

A la fin de février, un séminaire couplé à une Journée portes ouvertes sera organisé au Centre Equestre National (CEN) à Berne. Les thèmes suivants y seront traités: «formation dans le sport para et le sport pour valides» et «classification», le tout étant organisé par «sport équestre avec handicap.ch».

«sport équestre avec handicap.ch» s’est donné une mission: «Les personnes avec un handicap physique ou sensoriel doivent pouvoir pratiquer le sport équestre avec des chevaux adaptés en utilisant les aides auxiliaires correspondantes à leurs besoins pour répondre aux exigences du sport.» Mais comment cela fonctionne-t-il dans la pratique? Voilà exactement le thème du séminaire organisé le 24 février 2018 au CEN. 

Aperçu du parcours de formation et de la «classification»

La formation est la base d’une collaboration réussie dans le sport équestre. Dans le cadre d’un entraînement, les cavalières et les cavaliers de divers degrés de formation élaborent des solutions adaptées à la diversité du sport para et du sport valide sous la direction compétente de Franz-Martin Stankus. Pour la première fois dans l’histoire du Para-Equestrian, une débutante dans le sport para proposera de suivre sa classification lors du banc d’évaluation. Sur la base des handicaps constatés lors du test qui, selon le règlement, se déroule sans spectateurs, Christa Walter, «FEI-Classifier», établira un profil qui permettra de classifier la cavalière dans les grades de I à V, le grade I étant celui avec les handicaps les plus graves. Cette possibilité doit répondre au besoin de mieux comprendre la signification de cette «classification» en théorie et en pratique. 

Le sport para - un sport qui ne va pas dans le sens d’une thérapie

Les dix dernières années ont modifié et marqué le sport équestre para tant en Suisse qu’à l’étranger. Sur le plan international, la reconnaissance en 2006 en tant que discipline autonome Para-Equestrian (PE) par la Fédération internationale FEI a ouvert les portes du sport de compétition. Et sur le plan national, la Fédération Suisse des Sports Equestres (FSSE) a également introduit le sport Para-Equestrian depuis 2011. 

La cavalière Para-Equestrian Dressage peut utiliser des aides auxiliaires, p. ex. des rênes adaptées. La cavalière Para-Equestrian Dressage peut utiliser des aides auxiliaires, p. ex. des rênes adaptées.

L’accent est mis sur les forces 

Les athlètes du sport para sont des cavaliers avec handicap qui sont tributaires d’un entourage compétent et qui sont constamment conscients que le temps requis pour une même prestation peut être clairement plus important que dans le sport valide. S’ils ne veulent pas de la pitié, les cavaliers para acceptent volontiers la tolérance combinée avec les compétences spécialisées et sociales. Cela permet de créer la confiance et le respect et peut améliorer l’indépendance et la qualité de la vie avec le partenaire cheval. Il faut utiliser les forces - sans se focaliser sur les faiblesses. 

Lors de handicaps innés ou dus à une maladie ou un accident, seul ce qui est faisable dans le sport équestre actif compte, sans traitement de faveur mais avec des aides auxiliaires pour remplacer ce qui manque afin que cela devienne faisable. «sport équestre avec handicap.ch» (pfh-seh.ch) s’est entre autres donné pour tâche de s’engager dans la promotion, l’intégration et la formation, de la base à l’élite. 

Grande confiance entre cheval et cavalière. Grande confiance entre cheval et cavalière.

La classification

La classification offre une structure au sein de la formation. On procède à une intégration dans les grades afin d’assurer que le handicap d’un athlète a des effets corrélatifs sur la performance autour et avec le cheval et pour permettre de prouver la présence d’un handicap durable et vérifiable. Des informations médicales sont nécessaires pour la classification des athlètes. Elles confirment le diagnostic d’une maladie ou d’un handicap. La classification des athlètes qui se base uniquement sur les handicaps est déterminante pour déterminer les aides auxiliaires/l’équipement nécessaires. Il ne s’agit donc pas des capacités - les aides auxiliaires n’ont aucun lien avec les aptitudes équestres. Lors de l’utilisation des aides auxiliaires, le bien-être du cheval est de la plus grande importante et les conditions pour un sport fair-play doivent être garanties.

Nicole Basieux/«sport équestre
avec handicap.ch»

Photo: Simone Rubli Photo: Simone Rubli

Informations complémentaires et inscription

Le séminaire débutera à 8h00 dans le manège 1 du CEN Berne. Ce cours doit permettre de montrer des solutions pour répondre aux défis pratiques les plus divers pour les sportifs para et valides. L’après-midi, des explications pratiques et théoriques sur le thème de la «classification» et sur le sport équestre para dans le sport valide seront données dans la remise des chars. Tous sont cordialement invités. Profitez de l’occasion pour en apprendre plus sur la fascination du sport para. Nous nous réjouissons de vous souhaiter la bienvenue!

Pour des raisons d’organisation, nous vous prions de bien vouloir vous inscrire jusqu’au 20 février 2018 au plus tard en utilisant la feuille d’inscription sur www.pfh-seh.ch > Fachtagung. Le nombre de participants est limité. La date de l’inscription fera foi et la participation sera confirmée par courriel. L’assemblée générale de «sport équestre avec handicap.ch» aura lieu après le séminaire. Tous les membres de pfh-seh.ch, les invités ainsi que tous les amis du sport para sont les bienvenus.

On recherche des cavalières et des cavaliers para intéressés et motivés

La Fédération Suisse des Sports Equestres FSSE recherche des cavalières et des cavaliers para motivés. La participation au séminaire «sport équestre avec handicap.ch» est recommandée, car ce séminaire offre la possibilité de poser des questions à des experts compétents et aux personnes concernées afin de s’informer en détail.

Vous avez des questions, vous connaissez quelqu’un qui est intéressé par le sport équestre para ou vous êtes vous-même éventuellement un candidat/une candidate pour un cadre suisse de Para-Equestrian Dressage?

Si c’est le cas, participez le 24 février 2018 au séminaire ou annoncez-vous directement auprès du secrétariat de la Fédération Suisse des Sports Equestres FSSE, chez Patricia Balsiger, p.balsiger@fnch.ch ou par téléphone au numéro 031 335 43 55.