Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Menu
Reining
Reining

Les cavaliers suisses de Reining peuvent faire le bilan d’une saison réussie

30 octobre 2022 23:58

Malgré l’exclusion de la discipline Reining de la Fédération Equestre Internationale (FEI) et malgré certaines divergences avec la fédération faîtière américaine de Reining (NRHA USA), la scène suisse du Reining est très active et elle connaît de grands succès dans toutes les catégories.

Sabine Schmid a été couronnée Championne suisse 2022 de Reining de la catégorie Open. | © Tom Hautmann Sabine Schmid a été couronnée Championne suisse 2022 de Reining de la catégorie Open. | © Tom Hautmann

Cette saison, la scène suisse de Reining a attiré l’attention à l’étranger et en Suisse avec d’excellentes performances. Elle prouve ainsi qu’il est possible de faire les choses autrement et que cette discipline équestre exigeante mérite d’être reconnue - malgré la réputation douteuse qui lui colle à la peau en raison des règlements peu éthiques de la fédération faîtière américaine (NRHA USA). Par exemple, la Fédération suisse de Reining (NRHA Switzerland) s’est explicitement distancée des décisions douteuses de la fédération américaine telles que l’autorisation d’utiliser certains sédatifs lors des compétitions. Dans notre pays, le sport de Reining reste affilié à la Fédération Suisse de Sports Equestres (FSSE) et il est lié aux règlements et aux principes éthiques de cette dernière - également dans le domaine de la protection des animaux et du bien-être des chevaux.

 

Championnats suisses à Givrins

Les championnats suisses de toutes les catégories de performance se sont déroulés mi-juillet au CS Ranch de Givrins dans le canton de Vaud. Dans la catégorie Open, le titre a été remporté par Sabine Schmid avec Big Code, devant Adrienne Speidel avec Wimpysshortstride BB et Philipp Küng avec Lil West Side. Le podium de la catégorie Non Pro a accueilli Nina Zinsli avec TR Reinman devant Stephanie Blessing avec Smart Spook Surprise ex æquo avec Alex Kubli en selle sur Gunna Ruf Ya ainsi que la médaille de bronze pour Patricia Künzli et BHB Heart of Diamond. Enfin, les médailles de la catégorie Youth sont toutes restées dans la même famille avec l’or à Sophia Staub montant Gunslinger Lil Step, l’argent à Nanina Staub et Oak Smoking Face et le bronze à Laila Staub avec Xtra Voodoo Creme.

La Championne suisse 2022 de Reining de la catégorie Non-Pro: Nina Zinsli et TR Reinman | © Tom Hautmann La Championne suisse 2022 de Reining de la catégorie Non-Pro: Nina Zinsli et TR Reinman | © Tom Hautmann

Une relève solide

Les succès remportés lors des European Affiliate Championships de cette année, également organisés à Givrins, ont prouvé que les performances des jeunes talents suisses de Reining ne craignent pas la comparaison internationale. Dans la catégorie Youth 14-18, Sophia Staub s’est imposée devant la Tchèque Thea Karasova et la Belge Jody Fonck. Quant à Nanina Staub, elle a manqué de peu une place sur le podium mais elle a terminé avec une excellente 5e place.

Cet été, Nanina Staub a également disputé la Global Youth Cup à Avaré (BRA), où elle s’est classée troisième - et ce avec un cheval prêté qui lui avait été attribué juste avant la compétition.

Ils ont dominé la catégorie Youth du Championnat suisse 2022 de Reining: Sophia Staub et Gunslinger Lil Step. | © Tom Hautmann Ils ont dominé la catégorie Youth du Championnat suisse 2022 de Reining: Sophia Staub et Gunslinger Lil Step. | © Tom Hautmann

Objectif: participations internationales en 2023

La promotion de la relève de la discipline Reining de la FSSE offre aux jeunes intéressés de nombreuses possibilités de se perfectionner et peut-être même de pouvoir un jour défendre les couleurs de la Suisse lors d’une compétition internationale. Sven Friesecke, chef de la discipline Reining de la FSSE, estime que l’évolution dans le domaine de la relève est extrêmement positive: «Actuellement, la situation est très bonne chez les jeunes. S’ils ne sont pas nombreux, ils disposent tous d’une très bonne formation de base. De plus, nous constatons à quel point ces jeunes sont soutenus par leur entourage. Pour nous, la tâche consiste à soutenir ces talents le mieux possible et à leur faciliter l’accès au grand sport.»

Yolanda Facchin, responsable de la relève de la discipline Reining de la FSSE, est elle aussi pleine d’énergie et d’optimisme. Le prochain grand objectif est clair: «Nous voulons envoyer quelques-uns des jeunes talents à des compétitions internationales. Cela implique cependant une planification et une promotion ciblées. Le cycle de planification et les échanges avec les jeunes montrent qu’ils grandissent en termes de compétences et de confrontation avec leurs propres forces et faiblesses, ce qui se constate également au niveau de la motivation et des conditions-cadres. Je me réjouis énormément de travailler dans la promotion de la relève!»

Les prochains rassemblements de la jeunesse de la monte Western auront lieu au printemps prochain. Ils sont ouverts à tous les jeunes intéressés qui souhaitent en savoir plus sur la théorie et la pratique, et un programme varié et instructif les attend!

Cornelia Heimgartner

Stage de la FSSE pour la promotion de la relève de la monte Western | © Yolanda Facchin Stage de la FSSE pour la promotion de la relève de la monte Western | © Yolanda Facchin

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.