Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Menu
Saut
Saut

Du Jura à l’Olympe: Steve Guerdat en privé

19 décembre 2016 14:20

Au Jura, Steve Guerdat est un sportif adulé bien au-delà du monde équestre. Dans son nouveau livre illustré, le journaliste sportif Raffi Kouyoumdjian nous donne un aperçu fascinant de la carrière d’un garçon de l’arrière-pays jurassien fou de chevaux devenu champion olympique grâce à son acharnement et à son ambition. Des photos jusqu’alors inédites et des textes très personnels esquissent le portrait d’un combattant qui a dû surmonter bien des coups du sort.

Le 29 août 2012, Steve Guerdat est accueilli en héros dans son village de Bassecourt, juste trois semaines après son titre de champion olympique. /Photo: Roger Meier Le 29 août 2012, Steve Guerdat est accueilli en héros dans son village de Bassecourt, juste trois semaines après son titre de champion olympique. /Photo: Roger Meier

Le hockey sur glace, le football et le tennis – voici le monde de Raffi Kouyoumdjian, qui écrit depuis près de vingt ans dans les pages sportives du «Quotidien Jurassien». C’est alors qu’un jeune cavalier de saut d’obstacles de Bassecourt près de Delémont a attiré l’attention des médias avec des résultats de pointe sur la scène internationale. En 2000, Kouyoumdjian a été envoyé pour effectuer sa première interview du virtuose des parcours de saut Steve Guerdat. Sans en savoir beaucoup sur le sujet, le journaliste sportif chevronné a été captivé par le cavalier de saut et depuis lors, il suit de son œil de journaliste la carrière de Guerdat faite de hauts et de bas. Et à point nommé pour Noël, Kouyoumdjian publie un livre illustré grand format dans lequel il décrypte le parcours de l’unique vainqueur olympique jurassien. Des photos inédites et des anecdotes très peu connues font de cet ouvrage à la présentation artistique un véritable trésor.

La fierté de tout un canton

Raffi Kouyoumdjian se souvient parfaitement du jour où Steve Guerdat a remporté l’or olympique à Londres: «J’étais sur place pour suivre cette épreuve décisive. L’atmo­sphère était incroyable avec des milliers de gens parmi lesquels je n’en connaissais qu’un seul – et c’est celui-là qui est devenu champion olympique. C’était totalement fou!» Grâce à l’article de Kouyoumdjian, tout le Jura a été très rapidement au fait de l’incroyable performance de Steve Guerdat qui a été accueilli en héros à son retour dans le Jura.

Il y a quatre ans de cela. C’est alors qu’au début de l’année olympique 2016, des responsables du «Quotidien Jurassien» ont eu l’idée de consacrer un livre au tenant du titre. Le rédacteur en chef Rémy Chételat et le responsable du marketing Régis Borruat ont embarqué Raffi Kouyoumdjian dans ce projet en tant qu’auteur et la famille Guerdat a immédiatement été convaincue par ce projet. «J’ai été surpris que Steve accepte», raconte Kouyoumdjian, «car il n’aime pas regarder en arrière. Il est toujours axé sur le futur et il n’aime pas faire de bilan.»

La famille, son soutien et son moteur

Le travail intense sur ce livre a duré six mois. Durant cette période, Raffi Kouyoumdjian a régulièrement rencontré Steve Guerdat dans son pays d’adoption Herrliberg. Au cours des longues discussions, le journaliste sportif a sondé ce cavalier sensible et il a découvert son côté très privé: «Steve est une personne très émotionnelle qui montre ses émotions – qu’il s’agisse de larmes de joie ou d’accès de fureur», selon Kouyoumdjian. «Cela peut quelquefois s’avérer difficile dans son entourage, mais cela fait de lui le cavalier sensible qu’il est.»

Mais ce portrait de sa vie au Rütihof au-dessus du lac de Zurich avec des photos de son appartement ou de ses promenades dans la forêt proche n’est pas le seul à présenter les pages privées de la vie du champion olympique. Toute la famille Guerdat a contribué à ce coup d’œil unique sur la carrière ful­gurante du cavalier de saut. Des photos uniques provenant de l’album de famille démontrent le rôle important que sa mère Christiane, son père Philippe et son frère Yannick ont joué et jouent encore.

Les 17 chapitres de Bassecourt à Rio

Dans son livre dont la couverture dorée rappelle l’or olympique, Raffi Kouyoumdjian ne raconte pas simplement de façon chronologique la carrière de cet athlète d’exception, mais il consacre chacun des 17 chapitres à un endroit qui a marqué la vie de Steve Guerdat. On y découvre des détails passionnants, drôles, voire même explosifs et touchants de la vie de Guerdat: sa déception dans l’écurie du marchand de chevaux néerlandais Jan Tops, son débarquement de chez l’oligarque ukrainien Alexander Onischenko, ses larmes lors de la conférence de presse à Kloten après qu’il ait été blanchi du soupçon de dopage. Néanmoins, Kouyoumdjian n’oublie jamais de considérer cette carrière sous l’angle de vue du journaliste sportif avec des photos des coulisses de tous les grands moments dans le monde entier.

Steve Guerdat et ses chevaux

Dans la deuxième partie du livre, Raffi Kouyoumdjian laisse la parole à Steve Guerdat qui fait un bref portrait des divers chevaux qui ont marqué sa carrière. Il y décrit affectueusement leurs qualités et il sourit de l’une ou l’autre mauvaise habitude de ses partenaires à quatre pattes.

Malgré le fait – ou peut-être justement du fait – que le journaliste sportif jurassien der Raffi Kouyoumdjian ne soit pas issu du milieu équestre, il est parvenu dans cet ouvrage à saisir en mots et en images la fascination qu’exerce l’équitation de saut d’obstacles et cet athlète d’exception qu’est Steve Guerdat. En effet, pour lui, le point de mire, ce n’était pas le sport mais bien le sportif; ou, pour le dire avec les mots de Kouyoumdjian: «Un champion est et reste un champion.»

Cornelia Heimgartner

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.