Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Menu
Saut
Saut

In memoriam Rolf Münger

11 février 2019 08:09

Le Bernois Rolf Münger était officier de cavalerie et, avec une garde aujourd’hui disparue de camarades cavaliers inoubliables, il faisait partie du Reitverein Bern (membre d’honneur env. en 1980). Il fut lui-même un cavalier brillant, également sur le plan international. Ses derniers succès dans des épreuves difficiles sur «Podargos» du Colonel Dégallier sont restés inoubliables.

Après son retrait en tant que cavalier de concours, il a oeuvré durant des décennies comme président de jury apprécié de tous tant sur le plan national qu’international. Rolf est resté fidèle à l’équitation avec ses deux chevaux et à ses anciens amis jusqu’à un âge avancé, et ses derniers chevaux ont été montés avec succès par son fils et son petit-fils. Il a activement participé à la création des Dragons bernois et il a soutenu ce groupe aussi longtemps que cela lui a été possible.

Photo: Elisabeth Weiland Photo: Elisabeth Weiland

Rolf Münger avec l’équipe suisse de saut lors du CSI Aix-la-Chapelle 1984. Photo: SVPS/Archiv Roland von Siebenthal Rolf Münger avec l’équipe suisse de saut lors du CSI Aix-la-Chapelle 1984. Photo: SVPS/Archiv Roland von Siebenthal

Il s’est également particulièrement illustré en tant que chef durant des années de l’équipe des cavaliers de saut composée de Markus et Thomas Fuchs, de Walter Gabathuler, de Willi Melliger et d’Heidi Robbiani (aujourd’hui Hauri) pour n’en citer que quelques-uns, et qui a remporté d’immenses succès internationaux.

Les chevaux de Rolf Münger étaient auparavant logés dans sa belle écurie avec aire de sortie au milieu de la ville, aujourd’hui encore restée en l’état, et les Bernois de la vieille garde se souviennent de sa charrette tirée par «Wohltat», son dernier «fédéral», qui sillonnait la ville pour livrer les réputés «savons Münger».

La perte soudaine de son épouse bien-aimée Nelly a été un énorme choc et l’a totalement déstabilisé, ce qui a également compliqué sa période d’activité en tant que juge international.

Plus tard, Rolf a créé un lien profond avec une compagne compréhensive qui l’a fidèlement accompagné dans sa fin de vie marquée par des soucis de santé.

Rolf Münger était le dernier de la vieille «Garde bernoise», un homme de cheval droit et correct, à qui ses camarades doivent de nombreuses belles heures à cheval, sans oublier les joyeuses chansons.

Ses amis bernois

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.