Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Menu
Saut
Saut

L’or pour la Suisse au CE des cavaliers de saut à Riesenbeck!

03 septembre 2021 17:35

La Suisse remporte l'or au CE des cavaliers de saut s'obstacles à Riesenbeck (de g. à d.): Bryan Balsiger, Martin Fuchs, le chef d'équipe Michel Sorg, Steve Guerdat Steve, Elian Baumann | © Hippo Foto - Dirk Caremans La Suisse remporte l'or au CE des cavaliers de saut s'obstacles à Riesenbeck (de g. à d.): Bryan Balsiger, Martin Fuchs, le chef d'équipe Michel Sorg, Steve Guerdat Steve, Elian Baumann | © Hippo Foto - Dirk Caremans

Lors d’un tour final incroyablement haletant au championnat d’Europe des cavaliers de saut de l’élite à Riesenbeck en Allemagne, l’équipe suisse dirigée par le chef d’équipe Michel Sorg a démontré sa classe en remportant une médaille d’or bien méritée. L’argent est revenu à l’Allemagne et le bronze à la Belgique.

Avec son numéro 20, Elian Baumann était le premier cavalier suisse à s’élancer dans le parcours avec son hongre Zangersheide de 14 ans Campari Z. Après un départ réussi, les fautes se sont accumulées dans la deuxième moitié du parcours et le couple a en fin de compte comptabilisé 12 points de pénalité. Après son parcours, Baumann, a fait le bilan de sa première participation à des championnats : « J’ai très bien débuté mais après la première faute, j’ai un peu perdu le fil et mes nerfs. A deux reprises, je me suis approché trop près de l’obstacle et vers la fin j’étais trop rapide. » Et si son 28e rang final ne suffit pas au Bernois pour participer à la finale individuelle, c’est tout de même une excellente prestation pour son premier championnat.

Le deuxième Suisse en lice était Bryan Balsiger avec AK's Courage. Le Neuchâtelois a su gérer la pression en réussissant un fantastique sans-faute avec sa jument grise de 12 ans. Après son parcours, Bryan Balsiger était plus que satisfait de sa performance du jour : « Courage a très bien sauté aujourd’hui. Elle saute tous les jours mieux avec l’impression de rentrer plus dans la compétition. Aujourd’hui, j’avais le meilleur sentiment possible. C’est une ambiance magnifique avec du public, ça faisait plaisir de monter. J’espère continuer comme ça. En tout cas, Courage est très en forme et moi aussi! »

La tension augmentait avec chaque cavalier et la course aux médailles restait ouverte. C’est alors que l’expérimenté Martin Fuchs est entré en piste avec Leone Jei, son hongre hollandais de seulement 9 ans. Totalement concentré et de façon souveraine, le couple a réussi un parcours sans faute.

Le tout dernier cavalier à s’élancer dans le parcours était Steve Guerdat montant Albfuehren's Maddox. Il savait qu’il ne pouvait se permettre qu’une seule et unique faute pour assurer l’or à la Suisse. Le couple a débuté son parcours de façon très sûre mais il a fait une perche précisément sur l’obstacle en or. Néanmoins, Guerdat a fait preuve de sang-froid et il a mené sans problème son hongre suédois de 10 ans à l’arrivée, assurant ainsi la médaille d’or à la Suisse. Après son parcours, Guerdat s’est réjoui pour toute l’équipe. « A Tokyo, nous avons eu une mauvaise passe, mais maintenant, nous sommes de retour encore plus forts qu’avant ! Je m’en veux encore pour ma faute mais je suis extrêmement fier de la performance de l’équipe. Après l’obstacle sur bidet, Maddox est devenu très chaud et j’ai eu un peu de peine à le contrôler. C’est pourquoi je me suis trop approché de l’obstacle en or. Dommage. Mais je suis cependant très fier de mon cheval ! ».

Michel Sorg était visiblement ému lorsqu’il a commenté la performance de son équipe : « Cette médaille d’or est comme un rêve. Je suis tellement fier des quatre cavaliers et des quatre chevaux ! Il s’agit de quatre couples qui n’avaient encore jamais participé à un championnat dans cette composition – et voilà qu’ils remportent d’emblée la médaille d’or. L’esprit d’équipe était fabuleux au sein de toute la délégation, non seulement parmi les cavaliers, mais également parmi les palefreniers et avec le coach Thomas Fuchs, que je ne remercierai jamais assez pour son travail, le vétérinaire de l’équipe Marc Oertly, les propriétaires de chevaux ainsi que les autres accompagnateurs et la manager du sport Evelyne Niklaus. Je ne parviens presque pas à mettre de mots sur mes émotions, c’est tout simplement incroyable. Un grand BRAVO aux cavaliers !»

 

Dans la compétition individuelle, la course aux médailles se poursuivra dimanche avec la finale regroupant les 25 meilleurs. Pour la Suisse, tant le détenteur du titre Martin Fuchs (1e du classement intermédiaire) que Bryan Balsiger (9e du classement intermédiaire) et Steve Guerdat (10e du classement intermédiaire) se sont qualifiés.

14.00 heures – FINALE individuelle, 1e manche
16.00 heures – FINALE individuelle, 2e manche

Pour les questions des journalistes :

Evelyne Niklaus, Sportmanager FSSE
tél.: +41 79 691 24 64, e-mail: e.niklaus@fnch.ch

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.