Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Menu
Saut
Saut

Une compétition à domicile à Genève : Week-end réussi pour les cavaliers suisses de saut et pour le meneur dans les trois disciplines

13 décembre 2021 14:22

Dans les trois disciplines de sport équestre que le CHI de Genève proposait en plus d’autres attractions, les cavaliers et le meneur qui représentaient les couleurs suisses ont pu être dignement fêté après des compétitions passionnantes. Alors que le CHI de Genève n’avait pas pu avoir lieu l’année dernière pour les raisons que l’on connaît, les visiteurs ont à nouveau pu donner de la voix et encourager leurs cavaliers de la manière habituelle dans la halle de Palexpo. Ces quatre jours de l’édition anniversaire du CHI ont été marqué par du sport équestre passionnant, un public enthousiaste et des spectacles très attrayants.

Martin Fuchs a remporté le Grand Chelem Rolex, le Grand Prix de Genève, pour la deuxième fois après 2019

Quel suspens et quelle joie ! Martin Fuchs et Leone Jei ont été les grands vainqueurs du Grand Prix Rolex de Genève, l’épreuve principale du concours sur 160 cm. Ainsi Fuchs est parvenu à défendre son titre de 2019 – remporté à l’époque avec Clooney. Lors du barrage, le couple a relégué le Néerlandais Harrie Smolders (Monaco) à la deuxième place et l’Autrichien Max Kühner

(Elektric Blue P) à la troisième.  

Sur les 40 cavaliers au départ, seuls six couples ont réussi un sans-faute dans l’exigeant parcours initial, ce qui leur a permis de disputer un barrage. Le premier cavalier à y parvenir a été l’Irlandais Darragh Kenny (VDL Cartello) portant le dossard 24. Martin Fuchs a été le deuxième à s’élancer dans le barrage. Avec Leone Jei, un gris de seulement 9 ans, il a pris tous les risques et abordé tous les virages ainsi que la dernière ligne de manière idéale. Avec un chrono de 41.54, Fuchs a battu le temps de Kenny Darragh de deux petites secondes. Et aucun des cavaliers restants n’est parvenu à battre le temps de Fuchs. Ainsi, après 2019, Martin Fuchs remporte à nouveau la prestigieuse épreuve et à nouveau avec un gris, à savoir Leone Jei appartenant à Adolfo Juri.

Résultats du Rolex Grand Prix of Geneva du dimanche 12.12.2021
https://www.chi-geneve.ch/results/live.aspx?e=165&c=20&s=463

Martin Fuchs & Leone Jei (Photo: Valeria Streun) Martin Fuchs & Leone Jei (Photo: Valeria Streun)

CSI – Moments forts des jours précédents

Catégorie M25
De bons résultats ont été enregistré dès le premier jour du concours dans le «Prix Land Rover», une épreuve sur 145 cm pour les cavalières et cavaliers M25. Parmi les 18 parcours sans faute, Timo Heiniger et son bai Carabatic ont réussi le troisième meilleur temps, synonyme de la troisième place. Le jour d’avant, Gilles Müller de Büron s’était classé deuxième avec la jument KWPN Giavanna CB dans la «Coupe Landrover», également une épreuve sur 145 cm réservée aux M25.  

Résultat du «Prix Land Rover» du jeudi 09.12.2021
https://www.chi-geneve.ch/results/live.aspx?e=166&c=4&s=454

Résultats de la «Coupe Land Rover» du vendredi 10.12.2021
https://www.chi-geneve.ch/results/live.aspx?e=166&c=7&s=446

 

La chasse
Lors de la chasse du samedi soir, Barbara Schnieper et Escoffier se sont classés deuxièmes derrière le Français Nicolas Deseuzes montant Stella de Preuilly. Et avec Jean-Maurice Brahier et Valencio, c’est un autre couple suisse qui est parvenu à monter sur la troisième marche du podium.

Le même soir, mais une épreuve après, Martin Fuchs a également brillé avec Conner Jei. Dans le «Credit Suisse Challenge» sur  155 cm, il s’est classé deuxième derrière la Néerlandaise Sanne Thijssen (Con Quidam RB).

Résultats de la chasse du samedi 11.12.2021
https://www.chi-geneve.ch/results/live.aspx?e=165&c=15&s=458

Résultats du Credit Suisse Challenge du samedi 11.12.2021
https://www.chi-geneve.ch/results/live.aspx?e=165&c=16&s=460

Les grands moments du cross indoor

Le vendredi soir, la cloche de départ à retenti pour les 16 cavaliers et cavalières de concours complet appelés à disputer le cross indoor. Il s’agissait d’un parcours exigeant comportant 26 obstacles sur deux pistes et il fallait s’approcher le plus possible du temps idéal de 150 secondes. Avec le dossard cinq, la Zurichoise Nadja Minder s’est élancée avec courage dans le parcours avec Aquila B CH. Cette jument alezane de 17 ans s’est bien battue et elle s’est parfaitement laissée guider. Cela a été récompensé avec seulement 3,77 secondes de plus que le temps idéal. Un peu plus tard, Le Français Karim Florent Laghouag a réussi un temps encore plus rapide avec Punch de l’Esques, puisqu’il a franchi la ligne d’arrivée avec seulement 0,86 seconde de moins que le temps idéal ce qui lui a permis de prendre la tête du classement intermédiaire.

Le troisième et dernier cavalier à entrer en piste était le champion suisse en titre. Robin Godel a immédiatement attaqué le parcours avec Grandeur de Lully CH et tous les virages ont été négociés de façon optimale. De plus, Godel a bien laissé son cheval bai galoper entre les obstacles. Juste avant l’arrivée, un coup d’œil à la montre. Ça semblait possible. Sous les encouragements mugissants du public, le couple a maîtrisé le dernier obstacle. Et si le couple était certes un peu plus lent que le couple français, à 0,70 seconde près, il s’est rapproché de 0,16 seconde du temps idéal. Le couple gagnant s'appelait donc Robin Godel et Grandeur de Lully CH. Nadja Minder, s'est classée excellente troisième sur Aquila B CH .

Résultats du Cross-Country indoor du vendredi 10.12.2021
https://www.chi-geneve.ch/results/live.aspx?e=167&c=9&s=451

Godel Robin avec Grandeur de Lully CH (Image: Hippo Foto - Dirk Caremans) Godel Robin avec Grandeur de Lully CH (Image: Hippo Foto - Dirk Caremans)

Les grands moments du CAI-W

Lors de la Driving World CupTM des attelages à quatre dans la halle de Palexpo, Jérôme Voutaz s’est assuré une très bonne troisième place le dimanche. Six attelages ont pris le départ de la première manche et les trois meilleurs se sont qualifiés pour le «Drive Off», à savoir le meneur d’attelage australien Boyd Exell, le Néerlandais Bram Chardon ainsi que Jérôme Voutaz et ses franches-montagnes. Le Valaisan a tout risqué, mais il a manœuvré ses trois juments et le hongre avec habileté à travers les obstacles et il en a été récompensé. Lors du barrage, il est même parvenu à faire mieux.  Cependant, il a écopé de 4 points de pénalité dans chacune des deux manches. Au final, son temps s’est arrêté à 174,78 secondes, ce qui lui a valu la très bonne troisième place. La victoire est revenue à Bram Chardon (NED) devant Boyd Exell (AUS).

Jérôme Voutaz  (Image: Hippo Foto - Dirk Caremans) Jérôme Voutaz (Image: Hippo Foto - Dirk Caremans)

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.