Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Menu
Tétrathlon
Tétrathlon

Tétrathlon - Exigence: harmonie et perfection dans le temps le plus court

13 novembre 2017 15:19

Ils se nomment par exemple Vainqueur, Giuliano ou Gino. Les jeunes compétitrices et compétiteurs de tétrathlon les connaissent. Surtout ceux qui participent régulièrement à des compétitions. On parle ici des chevaux de la discipline tétrathlon qui sont engagés dans les compétitions. Un coup d’oeil un peu différent sur un sport passionnant et diversifié.

Chaque équipe de juniors monte le dressage par équipe avec deux propres chevaux et deux chevaux étrangers. Chaque équipe de juniors monte le dressage par équipe avec deux propres chevaux et deux chevaux étrangers. (Image: Beat Waser/Florian Landtwing)

Le tétrathlon peut facilement être qualifié d’école de vie. Et ce tant du point de vue du sportif et de son entourage que de celui du cheval. Peut-être pensez-vous maintenant que c’est le cas de nombreux autres sports. C’est bien possible. Malgré cela, le tétrathlon offre beaucoup d’aspects très divers qui se fondent ensemble pour atteindre une parfaite pluridisciplinarité, ce qui n’est pas le cas de beaucoup de disciplines sportives. Par exemple les quadrupèdes superstars n’appartiennent souvent pas à une seule ou à un seul tétrathloniste, mais il s’agit souvent de chevaux de manèges, de clubs et des chevaux privés qui sont mis à disposition pour le tétrathlon par leurs propriétaires. 

Shanna Ibach est entraîneuse de tétrathlon et elle pratique elle-même le tétrathlon dans la catégorie encore jeune des adultes. Si des plus jeunes chevaux sont moins adaptés, il existe cependant des exceptions. L’âge minimal requis pour les chevaux est de 5 ans. 

«Il s’agit de braves chevaux très calmes qui ne devraient pas être trop sensibles, Ils doivent également être habitués à être montés par différents cavaliers», selon les explications de Shanna Ibach sur les attributs d’un cheval de tétrathlon.

Les chevaux de tétrathlon participent dans les deux disciplines équestres, à savoir le dressage par équipe et le saut. Et ce qui est particulier, c’est qu’à partir d’un certain niveau, les chevaux sont tirés au sort. Chaque équipe composée de quatre jeunes amène deux chevaux pour un concours et deux chevaux d’une équipe adverse sont tirés au sort. Ainsi chaque cheval est présenté une fois par sa propre équipe et une fois par une équipe adverse. 

Les chevaux de tétrathlon sont souvent de véritables maîtres et les jeunes peuvent en tirer un véritable profit. Les chevaux de tétrathlon sont souvent de véritables maîtres et les jeunes peuvent en tirer un véritable profit. (Image: Beat Waser/Florian Landtwing)

Une brève phase pour faire connaissance et pour s’échauffer

Les compétitions de la discipline tétrathlon se déroulent toujours sur deux jours: La plupart du temps, les disciplines natation et course ont lieu un des deux jours et les disciplines équestres l’autre jour. En principe, et excepté le tirage au sort des chevaux, ces dernières se déroulent comme les épreuves libres des disciplines dressage et saut. Lors du concours, les tétrathlonistes ne peuvent cependant préparer les chevaux tirés au sort que durant 15 à 20 minutes au maximum.

Un cheval de tétrathlon expérimenté comme Weika aide aussi quelquefois lorsque tout ne va pas exactement comme prévu. Un cheval de tétrathlon expérimenté comme Weika aide aussi quelquefois lorsque tout ne va pas exactement comme prévu. (Image: Beat Waser/Florian Landtwing)

Diverses catégories pour tous les niveaux

Chaque cheval de tétrathlon effectue en un jour deux fois du dressage, par exemple le matin, et deux parcours de saut l’après-midi. Lors de l’échauffement pour l’épreuve de saut, le temps mais également le nombre de saut sont limités: la paire peut effectuer au total cinq saut dont deux sur un obstacle en croix, deux sur un obstacle droit et un sur un oxer. L’épreuve est notée en fonction du style. Dans la catégorie B ouverte aux compétitions jusqu’à et y compris 15 ans, les obstacles mesurent 80 cm alors qu’ils mesurent 90 cm pour la catégorie A ouverte aux athlètes de 16 à 20 ans.

«Les chevaux de tétrathlon savent ce qu’ils doivent faire et ils permettent aux athlètes d’accéder de façon agréable et également très diversifiée au sport équestre», ajoute Shanna Ibach.

«De nombreuses et de nombreux tétrathlonistes n’ont peut-être pas leur propre cheval, mais grâce au tétrathlon, ils ont la possibilité d’acquérir l’expérience des concours. C’est pourquoi nous sommes toujours très heureux que des chevaux soient mis à notre disposition pour le tétrathlon», constate l’entraîneuse.

Pour les personnes intéressées qui aimeraient débuter dans cette discipline, il existe des épreuves pour débutants. Lors de celles-ci, ce sont les chevaux de l’équipe qui sont montés et aucun cheval n’est tiré au sort. De plus, les obstacles ne mesurent que 60 cm. Et qui sait: lorsque les débutants seront prêts, ils pourront peut-être monter des chevaux tirés au sort aux noms connus comme Vainqueur, Giuliano et Gino.

De plus amples informations sur la discipline Tétrathlon figurent sur ces sites:
www.fnch.ch > Disciplines > Tétrathlon
www.vierkampf.ch

Nicole Basieux

Celui qui veut pratiquer le tétrathlon ne doit pas uniquement s’entraîner à monter un cheval. La course et la natation font également partie de ce sport. Celui qui veut pratiquer le tétrathlon ne doit pas uniquement s’entraîner à monter un cheval. La course et la natation font également partie de ce sport. (Image: Beat Waser/Florian Landtwing)

Tétrathlon à la Fédération Suisse des Sports Equestres (FSSE)

Le tétrathlon est un sport d’équipe exigeant et pluridisciplinaire pour des jeunes ambitieux. En natation et en course à pied, ce sont la technique et l’endurance qui sont demandées. Pour les deux disciplines équestres que sont le dressage et le saut d’obstacles, un entraînement intensif est la normalité. Les jeunes s’entraînent pratiquement tous les jours dans l’une des disciplines. C’est l’équipe qui est au premier plan: l’interaction de compétition au sein de leur propre équipe et l’entente avec les chevaux, en partie tirés au sort, sont plus importants que la performance individuelle.

Le tétrathlon est réservé à de jeunes athlètes masculins et féminins. Ils ont entre 10 et 20 ans. Les enfants qui veulent connaître cette discipline de plus près peuvent participer dans la catégorie débutants comportant des exigences réduites, mais dans des conditions de compétition. De plus en plus de tétrathloniens pratiquent ce sport polyvalent même au-delà de l’âge de 20 ans et lui restent fidèles et concourent en tant que «seniors» dans la catégorie adultes contre d’autres équipes adultes.

Tétrathlon - notions, chiffres et faits

Dressage par équipe
Le dressage par équipe a lieu en plein air ou dans un manège.
Le carré est de 20 × 40 m. Le programme de dressage, présenté par une équipe de quatre cavaliers/lières, est publié dans la publication des engagements et peut être organisé sur commande. L’évaluation est faite par au moins deux juges de dressage officiels ou de licence. L’harmonie du groupe et l’exactitude des figures sont jugées. La performance de chaque cavalier/lière et de toute l’équipe est évaluée par les juges.

Saut d’obstacles
En tétrathlon, le parcours de saut se déroule en plein air ou dans un manège avec un maximum de dix obstacles, dont au maximum un double. La hauteur des obstacles est d’environ 90 centimètres. Des points sont déduits pour un premier et deuxième refus, de même que pour la chute d’une barre. Si le cheval refuse une troisième fois ou si le cavalier ou la cavalière chute, la paire est disqualifiée. Toutefois, la note de style est prise en compte si la moitié au moins des obstacles ont été sautés. Le style, l’assiette et l’emploi des aides sont des éléments essentiels pour l’évaluation.

Natation
La natation a lieu dans une piscine couverte ou extérieure dans un bassin de 25 ou 50 mètres. Le nageur/la nageuse peut nager les 50 mètres dans n’importe quel style de nage. Lors des virages et à l’arrivée, il/elle doit toucher le mur. Style, technique de la respiration et force sont essentiels. Les tétrathloniens doivent s’entraîner au moins une fois par semaine avec un entraîneur de natation professionnel.

Course à pied
La distance à courir est de 3000 mètres, autant que possible sur un relief plat et le cas échéant sur une piste. Une excellente condition et une bonne technique de course distinguent les meilleurs. L’apprentissage de la course à pied pour les tétrathloniens se fait par des entraînements dirigés par des spécialistes.

En natation, une bonne technique est élémentaire. En natation, une bonne technique est élémentaire. (Image: Beat Waser/Florian Landtwing)

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.