Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Menu
Saut
Saut

La camaraderie alliée aux performances – des cavaliers de saut seniors très forts

24 août 2016 10:34

Fontainebleau, Arezzo, Barcelona … Ils voyagent vers les plus belles places de concours d’Europe. Ils produisent des performances internationales remarquables lors des Prix des Nations. Et pour eux, la camaraderie est au sommet de leur liste des priorités. Nous vous présentons l’équipe suisse Seniors de la discipline saut.

Victoire suisse lors du prix des nations à Nörten-Hardenberg 2016. Victoire suisse lors du prix des nations à Nörten-Hardenberg 2016.

Ils ne s’appellent pas Steve Guerdat, Martin Fuchs ou Janika Sprunger, leurs noms nous sont moins familiers et pourtant, ils prouvent que la Suisse a également son mot à dire lors des compétitions internationales de la catégorie Seniors. Les compétitions de cette catégorie sont organisées par la fédération européenne «International Association of Jumping Riding Ambassadors» AJA. Toutes les manifestations de l’AJA sont soumises aux règlements de la fédération faîtière internationale la FEI, comme par exemple les prix des nations de cavaliers de saut Elite. Les épreuves AJA ne doivent pas être confondues avec les épreuves pour seniors normales organisées en Suisse.

Peuvent y participer les femmes à partir de 45 ans et les hommes à partir de 49 ans. Depuis cette année, l’équipe suisse a un nouveau chef d’équipe en la personne de Urs Hächler qui s’engage à fond pour les cavalières et les cavaliers seniors suisses. Ces cavaliers seniors ne sont pas directement affiliés à la discipline Saut de la Fédération Suisse des Sports Equestres. Selon Urs Hächler et le chef de la discipline Stefan Kuhn, cela serait un peu exagéré. Néanmoins, une petite collaboration au niveau du sponsoring de l’équipement a été conclue entre les deux parties. Ainsi, les cavaliers seniors sont équipés des chabraques ainsi que des vestes de concours du cadre suisse pour les Prix des Nations. Excepté ce soutien actuel surtout matériel, les cavaliers seniors fonctionnent et s’organisent de façon totale­ment indépendante. Tous les frais inhérents aux transports, à la participation aux concours et au logement des cavaliers et des chevaux sont à la charge des participants. Et ils sont nombreux à sacrifier tous leurs jours de vacances pour participer à des compétitions internationales.

Près de 20 cavaliers seniors sont actifs sur la scène internationale

Ils sont entre 15 à 20, les cavaliers seniors suisses participant régulièrement aux compétitions internationales. Dans ce contexte, on fait la différence entre le Grand Tour avec des obstacles entre 120 et 125 cm et le Petit Tour avec des obstacles entre 110 et 115 cm. Lors d’une des dernières compétitions internationales à Nörten-Hardenberg (GER),
17 Suisses étaient au départ, ce qui est un beau chiffre. De plus, les Suisses y ont reporté la finale européenne, un brillant résultat. Durant toute l’année et en fonction des résultats des cavaliers suisses, des points sont attribués pour former un système de classement interne. «Ce simple système de points nous permet également de procéder à la sélection pour les championnats d’Europe», explique le chef d’équipe Urs Hächler.

Pas compliqués et sociables

Pourtant, dans cette catégorie, et en plus des performances sur les parcours de saut, d’autres valeurs comptent également que plus d’un regrette de ne pas rencontrer lors des concours «normaux» à ce niveau, à ­savoir la convivialité, la tradition, la ­camaraderie et la simplicité. «On pourrait tout au plus comparer nos concours avec les manifestations des cavaliers internationaux de Concours Complet», constate Urs Hächler. En effet, ceux-ci se réunissent pratiquement chaque soir près d’un camion toutes nations confondues pour manger ensemble et pour discuter de leur passion commune, l’équitation. Souvent les cavaliers sont tributaires de l’aide des autres car il arrive souvent qu’un cavalier se rende à un concours à l’étranger sans un cortège d’accompagnants ou sans groom. «On se connaît et c’est important», ajoute le chef d’équipe. Il y a des cavaliers qui viennent avec trois chevaux alors que d’autres ne viennent qu’avec un cheval. Il y a de tout, selon Hächler.

Au niveau de l’encadrement, certains autres pays disposent d’une structure un peu plus professionnelle. L’équipe de France par exemple a un chef d’équipe officiel désigné par la fédération ainsi que toute une équipe à disposition. Et selon les informations d’un initié, les meilleurs cavaliers sont ceux de l’équipe d’Allemagne. Le championnat d’Europe est un peu plus exigeant pour les seniors que les deux Tours. Les cavaliers doivent monter des parcours avec des obstacles de 130 à 135 cm.

2012: La Suisse était championne d’Europe

Il y a quatre ans, l’équipe suisse était sur la plus haute marche: les cavaliers suisses remportaient le titre de champion d’Europe à Dinard en France. Cette année, le CE Seniors se déroulera au début du mois de septembre à Arezzo (ITA). La dernière compétition AJA avant le CE aura lieu à Darmstadt. Suite à cela, les cinq meilleurs cavalières et cavaliers suisses de la Rankingliste seront sélectionnés pour le championnat en Italie. La différence avec les championnats de l’Elite réside dans le fait que tous les cinq cavaliers prennent le départ dont quatre montent pour l’équipe et un pour le classement individuel. Le pronostic de Urs Hächler: «Tout est possible si nous sommes sur une bonne lancée!»

Et, autre différence avec l’Elite, il n’y a pas de prix en espèces chez les Seniors mais uniquement des prix en nature. Pouvoir être invités sur les plus belles places de concours d’Europe pour y disputer des compétitions formidables, c’est déjà une belle récompense, constate le chef de l’équipe suisse avec des étoiles dans les yeux. De telles compétitions AJA ont déjà été organisées en Suisse, soit à Turbenthal lors des deux dernières années. Malheureusement, et dans cette catégorie également, les participants étrangers restent peu nombreux du fait des formalités douanières un peu compliquées et certainement aussi inhabituelles pour eux.

Nicole Basieux

Fotos: zVg

Euro-Vet: Championnat d’Europe de Saut des vétérinaires

En plus des Championnats dans la catégorie Senior, il y a par exemple aussi le Euro-Vet, où nous retrouvons également une équipe Suisse qui prendra le départ du 11 au 14 août 2016 à Linz (AUT). La Suisse a gagné l’argent lors de ce CE.

  • Qui peut participer exactement, seuls les vétérinaires de chevaux ou tous les vétérinaires?
    Tous les vétérinaires titulaires d’une licence valide.
  • Sur quelle hauteur, les Championnats d’Europe vétérinaire se courent-ils?
    110 cm à max. 120 cm.
  • Combien de chevaux peuvent prendre le départ par cavalier?
    On peut participer avec deux chevaux, mais seulement un cheval en finale.

Source et informations complémentaires: www.eurovet2016.com

Les selectionnés pour les Championnats d’Europe de Saut Senior à Arezzo (ITA)

Pour la Suisse, les cavalières et cavaliers suivants sont selectionnés:

  • Annemarie Hächler avec Dollar Sue
  • Pascal Rochat avec Landero HB
  • Andy Villiger avec Passion Hill
  • Carola Würgle-Hauri avec Comodor S Z
  • Yasmin Wüest avec Callistus CH