Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Menu
Cheval+

CE Aix-la-Chapelle 2015 – première épreuve pour les cavaliers de Reining

Nicole Basieux | 14 août 2015

Tags : Reining, CE, Aix-la-Chapelle 2015

Bon départ pour l’équipe

La première épreuve CE pour les cavaliers de Reining a débuté. Elle compte tant pour le classement par équipe que pour la qualification du classement individuel. Première paire suisse à prendre le départ: Daniel Schmutz avec BH Cielo Dry.

Les deux ont présenté un superbe programme. Sven Friesecke, chef de la discipline Reining de la FSSE a complimenté la première paire : «Daniel a pris des risques dans les cercles et cela a porté ses fruits! C’est son point fort. Pour le reste, il a monté pour assurer – une tactique intelligente!»

Daniel Schmutz est également très satisfait: «Je suis très content de notre résultat et je sais que j’ai encore une marge d’amélioration. Les stops étaient un peu sur la retenue. Je pense que nous avons fait un bon résultat pour le classement par équipes.» Sans oublier que: «la coulisse était superbe!»

Fotos/Photos: ©SVPS

Bonne performance pour son premier championnat

En tant que deuxième paire suisse, Sabine Schmid et Gunwork ont fait leur entrée dans l’arena.  C’est la première fois que les deux participent à un championnat. Le chef de la discipline Sven Friesecke est également très satisfait de cette paire: «Tout comme Daniel auparavant, Sabine a très bien monté les cercles (Zirkel). Les stops étaient corrects mais tous deux n’ont pas encore épuisé leur potentiel.».

Sabine Schmid avait espéré faire un peu mieux. Elle tire un premier bref bilan: «La préparation s’est bien déroulée. Les Spins pourraient être encore un peu meilleurs de manière générale, par contre, nous avons parfaitement réussi le deuxième stop.» Elle a trouvé que l’ambiance et la coulisse de l’Arena était très impressionnantes.  De plus, Gunwork a plu aux commentateurs de la FEI TV: «A very attractive horse»!

Pour les deux prochaines paires, l’objectif était et reste le suivant: «Ne pas prendre trop de risques mais assurer une performance d’équipe solide!» Avant la pause de midi, la Suisse pointait au bon deuxième rang avec 422,5 points, derrière l‘Italie (431,5) et devant la France (421).

Commentaire

comments powered by Disqus