Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Menu
Cheval+

De nouvelles personnes motivées ont été élues dans divers directoires

12 décembre 2018 13:15

Tirer ensemble à la même corde et défendre une «cause», à savoir le cheval et le sport équestre, telle est la chance qui s’offre à quelques nouveaux élus au sein des divers directoires. Outre divers autres points à traiter, le Comité a repourvu les postes correspondants lors de sa séance.

Au 1er janvier 2019, plusieurs personnes très engagées et très motivées endosseront le mandat de leurs prédécesseurs qui arrivera à terme l’automne prochain avec les élections générales des directoires et des commissions. Il s’agit de:

  • Natascha Renfer – cheffe de l’adminis­tration Dressage
  • Michel Sorg – chef du sport Saut
  • Beat von Ballmoos – chef de l’adminis­tration Saut
  • Claudia A. Spitz – cheffe du sport Attelage
  • Muriel Federici – vétérinaire de la discipline Attelage
  • Gaby von Felten – cheffe du sport Endurance
  • Seline Looser – vétérinaire de la discipline Voltige

Le mandat des officiels suivants est ­prolongé:  

  • Peter Koradi – juge Attelage
  • Claudio Gianelli – juge Saut
  • Peter Hasenböhler – Constructeur FEI de parcours Concours Complet (pour autant que la FEI accepte la proposition)
  • Liliane Voegeli – juge de licence (autorisation d’une année) 

Outre ces diverses élections, les membres du Comité ont traité divers thèmes importants.  

Endurance Suisse: et maintenant?
De nombreuses personnes se sont exprimées sur ce thème et ont pris position, entre autres des cavalières et des cavaliers intéressés qui avaient rédigé une lettre avant cette séance et organisé un meeting avec le directoire Endurance. De plus, sur le plan international, deux groupes de travail ont été mis sur pied, l’un au niveau de la fédération européenne EEF lors de l’assemblée générale de la FEI au Bahreïn alors qu’un deuxième groupe temporaire avait déjà été créé en octobre par la fédération internationale FEI. 

Au vu de la situation actuelle très incertaine tant sur le plan national qu’international, la Fédération Suisse des Sports Equestres FSSE n’envisage pas d’envoyer d’équipe suisse aux championnats d’Europe 2019. Aucun soutien ni financier, ni personnel, n’est prévu. Néanmoins, les cavaliers et cavalières suisses ont le droit de participer à des courses FEI sachant que pour toutes les courses, les critères de qualification ainsi que les dispositions de la FSSE régissant les départs à l’étranger sont applicables. En accord avec le Comité, la nouvelle cheffe du sport Endurance Gaby von Felten se tient à disposition également dans le cadre de cette nouvelle stratégie.

La FSSE veut ainsi s’accorder un temps de réflexion afin de définir l’avenir de l’Endurance suisse dans le contexte actuel. De plus elle veut donner un signe clair aux autres fédérations nationales ainsi qu’à la FEI en attirant l’attention sur le fait que dans cette discipline, il faut d’urgence et impérativement procéder à des changements en faveur du bien-être des chevaux. La journée de l’endurance prévue en décembre aura finalement lieu le 12 janvier 2019 à Berne. De plus amples informations suivront sous fnch.ch > Endurance > News de la discipline.

Les propositions du groupe de travail «Brides et embouchures» sont adoptées
Le groupe de travail «Brides et embouchures» s’engage également pour le bien-être des chevaux dans le sport équestre. Le Comité a donc adopté trois propositions de ce groupe: 

  1. Une muserolle fermée doit présenter un espace de 2 cm entre le chanfrein et le cuir, ce qui peut être contrôlé avec un instrument de mesure spécial. Les disciplines sont invitées par le Comité à préparer un texte pour les règlements 2020. 
  2. Par ailleurs, le Comité donnera mandat aux diverses disciplines d’établir une liste des embouchures autorisées en fonction de l’âge et du niveau et de l’introduire pour 2020. 
  3. En collaboration avec les institutions correspondantes (universités, hautes écoles), la FSSE lancera des projets de recherches (travaux de Bachelor, travaux de Master/thèses, etc.)
  • sur la situation actuelle en matière d’utilisation des brides et des embouchures en Suisse.  
  • sur l’utilisation et les effets des brides et des embouchures basées sur les hypothèse de l’étude Uldahl et al. 2018
  • sur le développement de méthodes de contrôle pour les nouvelles brides et embouchures proposées sur le marché en ce qui concerne le bien-être des chevaux, avec la participation et un éventuel cofinancement de la Confédération, des fabricants ainsi que des milieux de la protection des animaux.  

Enfin, le Comité a encore approuvé une autre proposition provenant celle-là de la discipline Attelage, à savoir la mise sur pied d’une commission pour la promotion de la relève de l’attelage. Ces noouveaux postes ainsi que d’autres postes vacants et nouvellement créés seront prochainement mis officiellement au concours. 

Nicole Basieux

(Bild: SVPS/Nadine Niklaus) (Bild: SVPS/Nadine Niklaus)

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.