Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Menu
Cheval+

L’échauffement respectueux du cheval lors des concours doit être récompensé!

15 juin 2020 09:00

Nous souhaitons une parfaite symbiose entre le cheval et le cavalier, bien loin de la souffrance et des méthodes d’équitation douteuses. C’est pourquoi il est important de récompenser le traitement respectueux du cheval lors des concours, raison pour laquelle la Protection suisse des animaux (PSA) a créé la distinction «Happy Horse», une initiative soutenue de manière idéelle par la Fédération Suisse des Sports Equestres (FSSE).

La PSA entend promouvoir l’échauffement particulièrement respectueux du cheval lors de compétitions équestres.  © Katja Stuppia La PSA entend promouvoir l’échauffement particulièrement respectueux du cheval lors de compétitions équestres. © Katja Stuppia

On sent une certaine tension sur la place d’échauffement. Les cavalières et les cavaliers sont nerveux juste avant le départ et les chevaux ne réussissent pas tous à bien gérer l’atmosphère spéciale de la place de concours. L’endroit étranger, les annonces par haut-parleur et les nombreux chevaux sur un espace réduit représentent un véritable défi! Chacun tente de préparer au mieux son cheval pour la compétition, ce qui n’est pas toujours facile dans ces conditions. Pourtant, certains binômes cavalier-cheval ressortent du lot grâce à leur préparation harmonieuse et attentive. Comme s’ils étaient dans une bulle très loin de l’agitation du concours, les chevaux s’ébrouent tranquillement et se concentrant complètement sur leur cavalier. Ils sont donc manifestement à la hauteur des exigences. C’est exactement ainsi qu’on se représente un «Happy Horse»! Un tel échauffement lors duquel le cheval est préparé de façon ciblée et réfléchie avec le calme nécessaire à sa future tâche doit être récompensé.

 

Un sport respectueux du cheval débute avec l’entraînement

Afin de garantir un sport respectueux du cheval, il convient de mettre l’accent sur les besoins de ce dernier. La FSSE a mis en place les meilleures conditions et bases possibles pour détecter les comportements contraires à la protection animale sur les places de concours. Une intervention conséquente des officiels et le fait de sanctionner les cavalières et les cavaliers concernés sont indispensables pour garantir des manifestations de sport équestre respectueuses des chevaux. De plus, cela a également des répercussions positives sur les entraînements à la maison.

Une intervention conséquente lors de vilaines scènes ne doit pas seulement intervenir suite à la critique de la PSA. Dans sa réponse à l’interpellation de 2017 du conseiller national Louis Schelbert «Sports équestres. Respecter l’interdiction du barrage et de l’hyperflexion de l’encolure» (17.4107), le Conseil fédéral a relevé qu’au-delà de la responsabilité des offices vétérinaires cantonaux, chargés de l’exécution des lois, la FSSE et ses officiels sont également tenus de veiller au respect des lois et des règlements.

Le message de la Confédération est donc très clair. Cependant, l’évolution consistant à faire preuve de plus de respect envers les animaux dans le sport équestre ne devrait pas être uniquement guidée par de telles consignes mais bien plus par une prise de conscience conforme des sportifs équestres et des responsables lors des concours.

La grande majorité de ceux qui pratiquent le sport équestre s’efforce vraiment de satisfaire aux besoins du cheval également lors des épreuves et de toujours le traiter avec respect. La SPA et la FSSE tiennent donc à reconnaître officiellement une telle attitude en distinguant ces bons exemples et en incitant encore plus de cavaliers, de meneurs et de voltigeurs à pratiquer un sport respectueux du cheval.

 

Distinction pour une équitation exemplaire

Après la relance de la saison des compétitions 2020, la PSA décernera donc un «Happy Horse Award» pour l’échauffement exemplaire sur les paddocks des concours. Les cavalières et les cavaliers d’une épreuve choisie pour l’attribution de cette distinction - dans un premier temps des épreuves isolées de Saut et de Dressage - seront informés au préalable et lors de leur échauffement, ils seront examinés et jugés par trois juges homologués et désignés par la PSA. Les juges noteront entre autres le traitement respectueux du cheval par le cavalier, les réactions du cheval face à son cavalier et l’équipement. Les cavalières et les cavaliers dont le comportement positif ressort particulièrement recevront cette distinction. La PSA se réjouit que cette action soit soutenue par la FSSE, par le Centre Equestre National (CEN) Berne, par l’ Association Cheval , par la Zentralschweizerischer Kavallerie- und Pferdesportverband (ZKV) ainsi que par la maison Hauptner.

Sandra Schaefler, zoologue dipl.,
Service des animaux de compagnie et des chevaux
Protection suisse des animaux (PSA)

Trois juges désignés par la PSA apprécient la préparation respectueuse du cheval lors d’un concours.  © PSA Trois juges désignés par la PSA apprécient la préparation respectueuse du cheval lors d’un concours. © PSA

Appel aux organisateurs de concours

Souhaitez-vous donner un signal fort en faveur d’un comportement éthique dans les sports équestres et décerner un prix pour un échauffement particulièrement respectueux du cheval dans le cadre de votre concours?

Alors prenez contact avec Mme Sandra Schaefler de la Protection suisse des animaux (PSA):
sandra.schaefler@tierschutz.com

La distinction «Happy Horse» est décernée lors de la remise des prix officielle.  © PSA La distinction «Happy Horse» est décernée lors de la remise des prix officielle. © PSA

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.