Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Menu
Cheval+

Résultat de l’enquête menée auprès des membres en 2017: «Ce qui doit être fait est fait et bien fait!»

08 mai 2018 11:00

A tous les niveaux, qu’il s’agisse de la fédération faîtière, des associations régionales ou spécialisées, les sondés estiment que ce qui doit être fait est fait et bien fait. C’est ce qui ressort d’une enquête effectuée auprès des membres l’automne passé. Et s’il n’existe pas de besoin urgent d’agir, des améliorations sont toujours possibles.

L’objectif de ce sondage consistait à déterminer les champs d’application et les potentiels d’évolution pour l’avenir grâce à l’appréciation critique des tâches et des services de la Fédération Suisse des Sports Equestres (FSSE) et de ses associations membres (associations régionales et spécialisées). Tous les membres des sociétés équestres ainsi que toutes les personnes intéressées par le sport équestre étaient invitées à participer à cette enquête.

Lors de l’assemblée des membres, Silvia Schaller, de l’entreprise Beratergruppe für Verbands-Management BV’Mm, a présenté les résultats de ce sondage. Les sujets suivants étaient les éléments-clé du questionnaire:

  • Evaluation des prestations de la FSSE / des associations régionales / des associations spécialisées

  • Remarques sur la collaboration  

  • Remarques sur l’état de membre

  • Priorités futures

Silvia Schaller a résumé de la façon suivante les résultats de l’enquête:  «La FSSE ainsi que les associations régionales et spécialisées vont bien. On fait ce qui doit être fait et on le fait bien». Plus de 2700 personnes ont participé à cette enquête. Près de 80% des sondés étaient de langue allemande, plus de 80% sont membres d’une société équestre et plus de 40% sont indirectement affiliés au ZKV. Plus de 50% des sondés sont engagés comme bénévoles lors d’une manifestation équestre et 21% sont engagés dans le comité d’organisation d’une manifestation équestre.

Résultats de l'enquête Satisfaction des prestations de la FSSE: «Quel est votre degré de satisfaction pour chacune des prestations» (fréquences relatives, valeurs moyennes)

Les sondés sont satisfaits des prestations de la FSSE

En règle générale, les sondés sont satisfaits des prestations de la FSSE. Avec une note moyenne de juste 5 (1 = la plus mauvaise note et 6 = la meilleure note), les réponses présentent une bonne, voire une très bonne image, sachant néanmoins que des améliorations sont toujours possibles. Point également positif, le fait que très peu de réponses proviennent de sondés résolument insatisfaits. Les prestations de la FSSE sont considérées comme importantes, ce qui prouve qu’il n’est apparemment nullement nécessaire d’aborder des thèmes complètement nouveaux. Par contre, la promotion du sport de loisir est un point certainement passible d’améliorations. Les réponses à ce sujet présentaient un décalage relativement grand entre l’importance et la satisfaction. Si les sondés ont considéré ce point comme important, ils étaient moins satisfaits.

Selon les résultats de l’enquête, les associations régionales souhaitent recevoir plus de soutien de la part de la fédération faîtière. Cette remarque est bien connue, selon Silvia Schaller qui a constaté que «ce thème est presque toujours synonyme de tension, car si les associations régionales souhaitent être soutenues, elles veulent cependant rester aussi indépendantes que possible».

Il est réjouissant de constater que les sondés ont une image positive de la FSSE. Ils estiment qu’elle est connue, digne de confiance et compétente. «Que demander de plus! Certes, les sondés estiment que la FSSE est un peu moins axée sur les membres, un peu moins proche de la base et un peu moins économe, ce qui est cependant dans la nature des choses pour une fédération faîtière», toujours selon Silvia Schaller. Les fédérations faîtières ont en général de plus gros budgets pour des projets plus ambitieux. Dans ce contexte, il est important d’informer si possible de manière transparente et active sur la manière dont les fonds sont alloués et comment ils sont utilisés.

Une image positive similaire pour les associations régionales  

Les sondés ont également attribué des notes positives aux associations régionales. Ils se sont déclarés satisfaits des prestations de service. Ils ont également estimé que les associations régionales font ce qu’il faut. Et l’image est positive pour toutes les associations régionales qui sont considérées comme dignes de confiance, proches de la base et coopératives. Par contre, elles ont reçu des notes un peu moins bonnes mais toujours suffisantes pour la transparence, les avancées et l’influence. Silvia Schaller a souligné qu’il convient de toujours avoir un œil sur le progrès et la transparence sachant que de nombreuses personnes jeunes ont rempli le questionnaire et que le progrès est important pour motiver la relève et la conserver. La grande question est et reste toujours de savoir de quelle manière gagner des membres. Les diverses associations régionales ont été jugées de façon globalement positive, sachant que l’OKV et le ZKV se placent devant le PNW et que la FER devance la FTSE.

Associations spécialisées: Examiner si une fusion pourrait être judicieuse

L’opinion sur les prestations des associations spécialisées était assez similaire à celle relative aux associations régionales tout en étant en moyenne un peu moins bonne. Or, il convient de relever ici que les petites associations spécialisées disposent en général de moins de moyens, et cela se répercute sur le degré de satisfaction des sondés, selon Silvia Schaller qui a donné le conseil suivant: «Les petites associations spécialisées et surtout les trop petites associations spécialisées devraient éventuellement se demander si elles ne devraient pas fusionner afin d’avoir plus de poids». Par contre, il ressort clairement des réponses que les associations spécialisées proposent les bonnes prestations de service.

Les aspects du sport équestre de l’avenir

Enfin, voici les aspects que les sondés considèrent comme importants pour l’avenir:  la protection des animaux, la promotion de la relève, l’assurance de qualité de la formation des officiels ainsi que des sportifs équestres.

En moyenne, les sondés avaient 37 ans, la personne la plus âgée avait 90 ans et les plus jeunes 10 ans, près de 75% des réponses étaient données par des femmes et près de 85% des sondés sont des sportifs équestres actifs.

Les résultats détaillés de l’enquête peuvent être consultés prochainement sur:

www.fnch.ch > News

Nicole Basieux

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.