Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Menu
Cheval+

Différentes et pourtant pareilles

Nicole Basieux | 15 mai 2017

Tags : Ethique, Blogpost

Guerdat Steve, SUI, Dioleen, Derby of Flanders - Memorial Nick Motmans CSIO Lummen 2017 © Hippo Foto - Dirk Caremans Guerdat Steve, SUI, Dioleen Derby of Flanders - Memorial Nick Motmans CSIO Lummen 2017 © Hippo Foto - Dirk Caremans

Aussi diverses que les différentes races de chevaux, les disciplines équestres et les montes puissent être, la passion pour ce noble animal est le lien qui unit tous les amis du cheval. Qu’il s’agisse d’un gris, d’un noir, d’un bai ou d’un pie avec une selle de dressage ou de Western, aux rênes longues, à la main, avec des selles traditionnelles ou sans selle, tous les chevaux allient la force, la grâce et l’élégance. 

Aucune monte n’est mieux qu’une autre, aucune race n’est plus belle qu’une autre. Ce qui est important, c’est que les gens de cheval soient ouverts et qu’ils le restent pour la nouveauté et l’inconnu. Quelquefois, cela peut être anxiogène comme un dragon un ou démon qui plane sur le pays et les gens… cela repousse jusqu’aux limites du possible et incite à toujours remettre à nouveau en question ce qu’on fait et ce qu’on évite de faire.

Quoi de plus beau et de plus motivant que de pouvoir échanger des idées et des connaissances et de rencontrer un bon accueil. Pas besoin de toujours mettre ces idées ou ces connaissances en pratique, rien que le fait de savoir que d’autres chemins peuvent également mener à Rome permet toujours d’une façon ou d’une autre d’élargir son horizon.  

Et s’il est possible que toutes les races équines les plus diverses mélangées les unes aux autres puissent se trouver ensemble dans un grand pré, cela devrait également être possible pour les humains… Pas besoin d’aimer tout le monde et de trouver tous les gens super. Mais un intérêt sincère, la courtoisie et l’amabilité permettent de venir à bout de bien des positions figées et durcies, de jeter des points, d’ouvrir des portes. «Le chemin est le but» bien plus souvent que nous le pensons.   

Je vous souhaite beaucoup de plaisir à feuilleter et à lire ce numéro du «Bulletin» ainsi que de nombreux bons moments et plein de succès avec vos quadrupèdes! 

Commentaire

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.