Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Menu
Saut
Saut

La Suisse troisième du Prix des Nations de La Baule (FRA)

20 mai 2018 16:30

Lors du deuxième Prix des Nations de la Division Europe 1 à La Baule, l’équipe d’Andy Kistler est à nouveau montée sur le podium. Après une victoire à Samorin, elle s’est classée troisième en France. La victoire est revenue au Brésil alors que les Pays-Bas s’adjugeaient la deuxième place. 

Pour la Suisse, le premier à s’élancer était Werner Muff avec le hongre néerlandais Daimler. Lors du premier parcours, il a eu dès le début de la chance à plusieurs reprises lorsque des perches ont menacé de tomber. Par contre, Daimler a franchi le bidet avec un saut haut et long. Dans le triple, Muff n’avait pas assez d’élan et il a fait tomber la barre arrière de l’oxer. Lors de la deuxième manche le cavalier et son cheval n’étaient absolument pas d’accord avant de sauter le double – avec un refus à la clé. Avec un total de 11 points de pénalités dont trois pour dépassement de temps, le résultat de Muff a été biffé.   

Par contre, Paul Estermann et son cheval Oldenburg Lord Pepsi ont fait un excellent premier parcours puisqu’ils ont réussi un sans-faute de façon souveraine et sûre. Leur deuxième manche était également excellente, mais la distance pour le dernier saut n’y était pas. Lord Pepsi a dû s’élancer de beaucoup trop loin et il a fait une perche, sans quoi le couple aurait rejoint les doubles sans-faute seulement au nombre de quatre. 

Alain Jufer a fait confiance à Rahmannshof Tic Tac qui ne l’a pas déçu. Dans les deux manches, le hongre belge s’est bien battu. Il n’a fait aucune perche et il a uniquement encaissé un point pour dépassement de temps dans la première manche – une performance fantastique pour ce couple avec une moins grande expérience dans les Prix des Nations.

Steve Guerdat a effectué un début optimal avec la jument belge Hannah. Mais après le triple, la jument a touché la barre du droit avec une faute à la clé. S’est ajouté à cela une faute à la palanque, soit un résultat de huit points. Le couple a voulu redresser la barre dans la deuxième manche et il y est parvenu. Guerdat a conduit Hannah avec un calme olympien pour atteindre l’arrivée sans faute.

Ainsi, les Suisses étaient assurés d’être quatrièmes. Or, le dernier cavalier des Espagnols a fait une faute au dernier obstacle, permettant ainsi aux Suisses de monter sur le podium. Harrie Smolders (NED) et Pedro Veniss (BRA) sont restés sans faute et ils ont permis à leur équipe de se classer devant la Suisse. Le Brésil a remporté l’épreuve avec un total de sept points devant les Pays-Bas avec huit points et la Suisse avec neuf. Aux places quatre et cinq, on trouve l’Espagne avec douze points et l’Allemagne avec quatorze. Viennent ensuite l’Irlande, la France et le Canada.

Le chef d’équipe Andy Kistler a passé par tous les états d’âme: «Aujourd’hui tout aurait été possible. En fin de compte, je suis satisfait de ce troisième rang et avec le fait que nous pointions au premier rang du classement intermédiaire de la Ligue Europe, ce qui me rend très heureux. L’équipe marche bien et j’en suis fier.»

Florian Brauchli/www.pferdewoche.ch

Tous les résultats: http://www.longinestiming.com/#!/equestrian/2018/1490/html/en/longinestiming/resultlist_15.html

Alain Jufer et Rahmannshof Tic Tac. Photo: Dirk Caremans Alain Jufer et Rahmannshof Tic Tac. Photo: Dirk Caremans

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.