Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Menu
Cheval+

Coronavirus et sports équestres

La FSSE a des échanges réguliers avec les autorités fédérales et s'efforce de trouver des réponses à toutes les questions concernant le cheval dans le contexte du coronavirus COVID-19. Les informations ci-dessous sont régulièrement actualisées et complétées. 

FAQ (valable à partir du 11 mai 2020)

©Erin Dolson/Unsplash ©Erin Dolson/Unsplash

Qu’est-ce qui change pour le sport équestre avec la décision du Conseil fédéral du 27 mai 2020?

Pour le sport équestre, cela signifie qu’à partir du 6 juin 2020, des manifestations de sport équestre, y compris des examens de licence et de brevet, pourront à nouveau avoir lieu et que les écoles d’équitation reçoivent le feu vert pour les leçons en groupe et pour les camps d’équitation sachant néanmoins que certaines mesures de protection ainsi que l’obligation de s’enregistrer restent en vigueur.

 

Manifestations de sport équestre à partir du 6 juin 2020

  • Les manifestations réunissant jusqu’à 300 personnes (participants, grooms, bénévoles, officiels, spectateurs) sont à nouveau autorisées.
  • Les manifestations réunissant plus de 300 personnes restent interdites.
  • Les règles d’hygiène et de distance de l’OFSP doivent être respectées.
  • Si les règles de distance ne peuvent pas être respectées, il faut garantir la possibilité de retracer les contacts personnels rapprochés en cas d’infection.
  • Pour la gestion de la cantine, les dispositions de protection de la branche de la restauration sont applicables

 

Cours d’équitation et entraînements à partir du 6 juin 2020

  • Les entraînements et cours en groupe sont autorisés sans restriction relative à la taille des groupes et en respectant les règles d’hygiène et de distance.
  • Au sein des groupes d’entraînement fixes (voltige, attelage, camps d’équitation), la distance minimale ne doit pas être respectée. Si un membre du groupe d’entraînement tombe malade, tout le groupe doit être mis en quarantaine.
  • Si les règles de distance ne peuvent pas être respectées, il faut garantir la possibilité de retracer les contacts personnels rapprochés en cas d’infection.

Ai-je besoin de mon propre concept de protection pour mon exploitation?

Le concept de protection du sport équestre peut être repris par les exploitants de centres équestres qui doivent l’adapter le cas échéant (p. ex. s’il n’y a pas d’espace suffisant pour 5 personnes avec une distance de 2 m). La FSSE attire l’attention sur le fait que les autorités compétentes peuvent interdire une activité sportive ou fermer une installation si le concept de protection n’est pas appliqué ou qu’il ne l’est que partiellement dans l’exploitation. Les conditions-cadres peuvent changer en fonction de l’évolution de la pandémie et les concepts de protection devront s’adapter le cas échéant aux nouvelles dispositions.

Puis-je donner des cours d’équitation ?

Les cours d’équitation en tant qu’entraînement individuel ainsi que pour des groupes de 5 personnes au maximum (moniteur inclus) sont à nouveau autorisés à partir du 11 mai 2020.

Des leçons d'équitation peuvent être données pour autant que les directives publiées dans la "Fiche d’information sur le concept de protection du sport équestre" soient respectées.

Les règles de l’OFSP doivent être respectées à tout moment. Cela concerne en particulier la distance minimale de 2 mètres entre le moniteur d'équitation / entraîneur et l'élève.

Puis-je également donner des cours d'équitation aux enfants à partir du 11 mai 2020?

Les cours d'équitation ne peuvent être donnés qu'aux personnes qui peuvent maintenir une distance minimale de 2 mètres entre le moniteur d'équitation / entraîneur et l'élève.

Pour ce qui est du sport des enfants, si le contact d’aide est limité à moins d’une minute (quelques secondes), les enfants peuvent par exemple être hissés sur le cheval ou le poney pour autant qu’ensuite la distance sociale de 2 m soit à nouveau respectée.  

Si un parent peut aider aux cours d'équitation avec l'enfant, veuillez noter qu'un maximum de 5 personnes peuvent rester dans l'unité d'infrastructure.

Pourquoi seules 5 personnes sont autorisées par unité d’infrastructure? Puis-je séparer une unité d’infrastructure pour deux groupes?

Si la place le permet et qu’il existe des places d’entraînement clairement délimitées, plusieurs groupes sont également autorisés. 

MAIS: la taille du groupe fixée à 5 personnes au maximum par unité d’infrastructure ne dépend pas uniquement de la surface du manège ou de la place d’équitation. Ce nombre de personnes doit également pouvoir être respecté dans les autres locaux du centre.
Donc, dans les installations, il faut en tout temps s’assurer qu’aucune interaction ne puisse avoir lieu ou ne soit nécessaire entre les divers groupes. L’objectif consiste à ce que lors de l’éventuelle infection détectée sur un membre du groupe de 5, les autres membres en soient informés et que l’isolation puisse être décrétée. Par contre, si l’interaction entre les groupes ne peut être évitée, le risque d’une propagation du virus et le nombre de personnes devant être mises en quarantaine augmente considérablement.

Puis-je rouvrir mon local réservé aux cavaliers?

Les restaurants ou les locaux réservés aux cavaliers peuvent réouvrir moyennant des restrictions. En effet, à partir du 11.05.2020, 4 personnes au maximum pourront s’asseoir à une table et une distance de 2 m devra être respectée entre chaque table. Veuillez vous référer aux concepts de protection de l'industrie de la gastronomie pour obtenir des détails sur les mesures de protection spécifiquement prescrites.

Puis-je fermer mon écurie aux étrangers?

L’exploitant ou le propriétaire d’écuries de pension a le droit de prononcer une interdiction d’accès à ses écuries. Dans un tel cas, le pensionnaire concerné est bien entendu libre de transférer immédiatement son cheval dans une autre écurie.

L'exploitant de l'écurie peut refuser l'accès à son installation aux personnes, y compris les propriétaires de chevaux et les entraîneurs / moniteurs d'équitation, qui ne respectent pas le concept de protection, ou les renvoyer.

Les entraîneurs / moniteurs d'équitation peuvent interdire à leurs élèves d'assister aux cours s'ils ne respectent pas les exigences.

Les exploitants des installations sont libres d'ouvrir ou non leurs installations pour les entraînements, des leçons d'équitation et l'utilisation par des cavaliers et entraîneurs externes.

De quoi les exploitants d’écurie doivent-ils tenir compte?

Il convient d’assurer les soins au chevaux dans le sens de la législation sur la protection des animaux:  

  • Alimentation adaptée aux chevaux
  • Entretien des boxes et des aires de sortie
  • Contrôles quotidiens des animaux et suffisamment d’exercice
  • Soins vétérinaires nécessaires (y compris vaccinations)
  • Le cas échéant, intervention d’un maréchal-ferrant

Nous recommandons aux grands centres équestres de répartir, dans la mesure de leurs possibilités, leurs collaborateurs en équipes fixes en évitant que ces dernières travaillent ensemble. Si un collaborateur d’une équipe tombe malade, seuls les membres dudit groupe doivent être mis en quarantaine, ce qui permet d’assurer la continuité des soins aux chevaux.  

Les entreprises et les écoles d'équitation doivent se conformer aux exigences publiées dans la fiche d’informations concept de protection des sports équestres et sont responsables du respect de ces exigences.

Quand est-ce que notre société pourra-elle à nouveau organiser une manifestation de sport équestre?

Le sport de compétition est interdit au moins jusqu’au 8 juin 2020 pour tous les sports.

Le 27 mai 2020, le Conseil fédéral décidera ce qu’il en est pour les plus petites manifestations. Les grandes manifestations resteront interdites en tout cas jusqu’à la fin du mois d’août.

Le groupe de travail «Manifestations 2020 – Covid-19» de la FSSE se penche sur la reprise de la saison des concours. De plus amples informations suivront dès que possible.

Puis-je utiliser les installations de la société?

Les installations de sociétés peuvent être utilisées dans le respect du concept de protection des sports équestres. Les règles les plus importantes :

  • Il existe un calendrier clair et publié pour l'utilisation des installations
  • Il y a un maximum de 5 cavaliers en même temps au manège intérieur ou sur le carré extérieur. Si la place le permet et qu’il existe des places d’entraînement clairement délimitées, plusieurs groupes sont également autorisés. 
  • Les règles de l’OFSP doivent être respectées (une distance minimale de 2 mètres à tout moment)
  • L’exploitant d’installations équestres est tenu d’élaborer un concept de protection et de le faire appliquer par les utilisateurs des installations de la société. Pour ce faire, il peut se baser sur le concept de protection du sport équestre de la FSSE.

Puis-je monter mon cheval ?

Les chevaux doivent être déplacés pour des raisons du bien-être de l’animal. Il est donc possible de monter ou mener. Les sorties à cheval peuvent se faire individuellement ou en groupe de 5 personnes maximum. Le concept de protection des sports équestres s'applique lorsqu'on monte sur les carrés extérieurs ou dans les manèges intérieurs.

Puis-je transporter mon cheval?

Les transports de chevaux sont autorisés. Mais il convient de limiter de tels déplacements à un minimum et de se renseigner sur les éventuelles restrictions appliquées sur votre lieu de destination.

Puis-je faire vacciner mon cheval?

Les chevaux sont considérés comme des animaux de rente. Pour cette raison, les visites vétérinaires dans les exploitations sont possibles d’une manière générale en respectant les recommandations de protection, donc pas seulement en cas d’urgence et y compris pour les vaccinations.

Puis-je recevoir un soutien de la Confédération pour ma perte de revenus?

Mon cheval se trouve dans un pays voisin. Puis-je lui rendre visite/le monter?

Selon les connaissances actuelles, ces visites à l’étranger ne sont malheureusement pas possibles actuellement. Les dispositions des autorités étrangères sont très strictes et dans une telle situation de crise, la FSSE n’a aucun moyen d’influence.

En cas de question, nous vous recommandons de vous adresser aux autorités douanières étrangères compétentes.

Par contre, il est toujours possible de rapatrier les chevaux en Suisse (transport de marchandises). L’OSAV recommande aux détenteurs de ramener leurs animaux en Suisse. Le transport depuis la France doit passer par l’Allemagne pour rentrer en Suisse. Les transports doivent être effectués par l’entremise d’une entreprise de transport.

Documents du l'OSAV (en Allemand)
BLV: Argumentarium für Notwendigkeit des regelmässigen Grenzübertritts zur Pflege von Equiden (PDF, 127 kB, 22.04.2020)

BLV: Eigenerklärung (PDF, 45 kB, 22.04.2020)

 

Ma carte de résultats pour l’obtention de la licence va-t-elle expirer?

La validité des cartes de résultats pour l’obtention des différentes licences dans les disciplines: Attelage, Dressage et Saut sera prolongée pour les cartes dont l’échéance est après le 29 février 2020.

Les examens de Formation équestre de base, Brevets et Licences sont actuellement suspendus.

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.