Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Menu
Cheval+

Rapport annuel 2014 - Commission des examens: Une nouvelle commission pour de nouvelles tâches importantes

15 mars 2015 07:00

Le 8 février 2014, les membres de la Commission des examens CE nouvellement créée se sont retrouvés pour leur première séance. La CE se compose de représentants des associations et de quelques disciplines. Elle est surtout en charge de la formation des juges et du contrôle du déroulement des examens dans les domaines du brevet, des tests d’or et d’argent ainsi que des licences R de dressage et de saut. Après la présentation des tâches de la CE, il s’agissait tout d’abord de fixer l’objectif de cette période législative très courte (qui arrive déjà à terme en septembre 2015), soit la «formation pratique des juges».

En avril déjà, un cours de formation continue obligatoire pour les juges de licence a été organisé. L’ancienne commission des licences COLIC avait encore modifié les programmes de dressage pour l’examen de licence afin d’accorder plus de poids à l’assiette classique correcte de dressage. Ces programmes de dressage modifiés ont été montés par des cavalières de divers niveaux, ils ont été notés par les juges de licences pour être ensuite immédiatement discutés. 

Durant l’année sous rapport, les juges et les instructeurs du brevet ont également suivi un cours de formation continue obligatoire traitant du nouveau manuel de brevet entré en vigueur le 1er mai 2014. Les travaux préparatoires pour le manuel de brevet avaient été faits par un groupe de travail quelque temps avant la création des commissions de formation de base COFB et CE. Il s’agissait cependant encore d’adapter les directives. Environ 400 juges de brevet ont été préparés à leur tâche importante en divers lieux et à diverses dates.

Juger est une question d’expérience 

Les candidats-juges de brevet avaient pour la première fois la possibilité de juger un examen de brevet complet sous la direction professionnelle d’un juge A – sans que cela ait une incidence sur le déroulement et les résultats effectifs de l’examen de brevet. Cette forme d’encadrement est obligatoire pour tous les nouveaux-venus et elle est très appréciée des candidats. Il a donc été décidé de poursuivre sur cette voie.

Durant l’année sous rapport, 3054 brevets ont été octroyés lors de 236 examens, dont 292 en attelage, 173 pour les chevaux d’allure, 74 pour la monte Western et 2515 pour la monte classique. Juger est en grande partie une question d’expérience et d’entraînement. Or, avec ce nombre d’examens et 460 juges A et B actifs, les juges ne sont pas suffisamment sollicités. De plus, ce grand nombre de juges rend une notation si possible homogène du Lac Léman au Lac de Constance très difficile. Il est donc nécessaire d’agir à ce niveau.

Avec un taux d’échec de 35 %, plus ou moins constant depuis des années, 219 licences de saut et 101 licences de dressage ont été octroyées l’an passé lors d’examens de licence, ce qui correspond à une hausse de 23 %. Dans le cadre des examens de style, le chiffre a diminué de 28 % pour atteindre 104.

Pour l’année en cours, la commission se consacrera au thème «comportement correct avec les enfants».

Rudolf Gantenbein, Président de la Commission d’examens

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.