Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Menu
Cheval+

Indicateurs et signes avant-coureurs pour Tryon

Evelyne Niklaus | 18 septembre 2017

Tags : Tryon 2018, Dressage, Saut, Concours Complet, Endurance, Attelage, Voltige, Reining, Para-Equestrian, Evènements, JEM , Blogpost

 Die Anlage für die WEG in Tryon (USA). Die Anlage für die WEG in Tryon (USA).

Dans exactement une année, le coup d’envoi des Jeux Equestres Mondiaux 2018 sera donné à Tyron (USA). Les sportives et sportifs équestres du monde entier se mesureront dans les huit disciplines FEI, à savoir le Dressage, le Saut, le Concours complet, l’Attelage, l’Endurance, la Voltige, le Reining et le Dressage para-equestrian et ce durant 14 jours à partir du 12 septembre 2018. Sur le long chemin menant à Tyron aux JEM, les championnats de cet été ont été un premier jalon et un premier indicateur. Qui est déjà prêt? Qui ne l’est pas? Sur quoi doit-on encore travailler? Que faut-il encore? Et qu’en est-il des qualifications?

A peine de retour des Championnats d’Europe de Dressage, de Saut, d’Attelage et de Para à Göteborg (SWE), de Concours complet à Strzegom (POL), d’Endurance à Bruxelles (BEL), de Voltige à Ebreichsdorf (AUT) ainsi que de Reining chez nous à Givrins, nous avons lancé les préparatifs de cette grande manifestation de l’an prochain.

Pourtant, prenons le temps de jeter un bref coup d’oeil en arrière: les cavalières et cavaliers suisses des cadres ont obtenu de beaux succès avec quelques médailles à la clé. Et la relève suisse n’a pas à se cacher puisque nous avons même un champion d’Europe de Saut dans la catégorie Jeunes Cavaliers avec Bryan Balsiger. Mais nous avons également gagné plusieurs médailles dans les disciplines Voltige et Dressage para-equestrian, Attelage et bien entendu Saut. Nous sommes très fiers de toutes ces belles performances suisses et nous sommes reconnaissants aux cavaliers, aux chevaux et à leurs propriétaires, aux grooms, aux sponsors et aux amis du sport équestre qui rendent cela possible.

Cela promet de belles choses - pour l’an prochain et également pour les années à venir. Et si certains athlètes et leurs chevaux ne sont jusqu’alors pas montés sur la plus haute marche, ils sont néanmoins en bonne voie de le réaliser. Quelques-uns doivent encore travailler dur durant les mois à venir pour avoir une chance de participer aux JEM 2018 de l’autre côté du monde. Et la Fédération Suisse des Sports Equestres met tout en oeuvre pour les soutenir et les accompagner sur ce chemin.

Commentaire

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.