Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Menu
Saut
Saut

«Trois questions à…»: Pius Schwizer

23 juin 2022 15:00

2022 a débuté de la meilleure des manières pour Pius Schwizer. Le cavalier d’Oensingen dans le canton de Soleure a, en mars, accueilli un renfort de choix dans son écurie avec Vancouver de Lanlore, propriété de François et Danielle Vorpe. Avec cet étalon, l’ancien numéro un mondial a contribué à l’éclatante victoire de la Suisse dans la Coupe des Nations du CSIO de Saint-Gall début juin. Et deux jours plus tôt, il était classé dans le Grand Prix. Le prochain grand rendez-vous avec l’équipe suisse, c’est dès mardi au CHIO d’Aix-la-Chapelle. Schwizer fait également partie de l'équipe suisse en Allemagne.   

Avec la série d'interviews «Trois questions à...», la Fédération Suisse des Sports Equestres accompagne les cavalières et cavaliers de saut ainsi que leur entourage tout au long de la saison et offre un aperçu passionnant des coulisses de ce sport fascinant.

Pius, avec quelques semaines de recul, as-tu pleinement pris conscience de ce que l’équipe suisse a réalisé à Saint-Gall en remportant la Coupe des Nations 26 ans plus tard?

C’était tout simplement extraordinaire! St. Gall est chaque année l’un de nos objectifs majeurs et ce que nous avons vécu cette année est sensationnel et le public a été incroyable. Nous avons senti que tous les spectateurs, toute la Suisse était derrière nous. Tout le monde a vibré et attendait cette victoire depuis si longtemps et faire partie de l’équipe qui a permis de gagner cette Coupe est un sentiment très fort. Beaucoup de médias qui ne parlent normalement pas d’équitation se sont intéressés à nous grâce à ce succès et c’est très positif pour notre sport. Notre équipe était solide et très unie, j’ai eu énormément de plaisir à faire équipe avec Martin, Steve, Edouard et Bryan qui sont des cavaliers d’exception. Personnellement, je suis très heureux d’avoir si rapidement pu réaliser une telle performance avec Vancouver, qui a aussi été fabuleux dans le Grand Prix deux jours plus tôt. Je suis heureux que nous nous soyons si vite trouvés. Après le premier tour, je n’étais pas content de moi et j’ai pensé que la victoire était perdue. Pendant la pause, j’ai reçu un appel de Markus Fuchs. Il m’a dit que mon cheval sautait de manière fantastique et qu’on avait l’impression qu’on se connaissait déjà depuis longtemps. Il m’a conseillé d’ajouter une foulée dans la dernière ligne. Je l’ai fait et ça a fonctionné. Markus a aussi vibré avec nous, c’est un grand homme de cheval et son appel m’a touché et motivé.

2022 : Victoire de la Coupe des Nations à Saint-Gall en selle sur Vancouver de Lanlore (photo : Katja Stuppia) 2022 : Victoire de la Coupe des Nations à Saint-Gall en selle sur Vancouver de Lanlore (photo : Katja Stuppia)

Vancouver de Lanlore est arrivé dans tes écuries il y un peu plus de trois mois. Peux-tu nous parler de lui?

C’est un cheval exceptionnel qui a réalisé de très grandes choses avec Pénélope Leprevost qui le montait avant moi. Mon objectif est qu’il se sente bien chez moi et avec moi. Et c’est le cas. Il est très heureux aux écuries, au concours et en piste, ça se voit dans son attitude. Ce cheval a des moyens et une volonté énormes et n’a qu’une seule envie: bien faire et tout donner. Il est extrêmement gentil et n’est pas compliqué. C’est un étalon, mais il est vraiment simple à vivre au quotidien. Cependant, il est sensible lorsqu’on est à côté, il faut être très doux, le caresser, lui parler tranquillement et toujours être calme. Mais nous avons gagné sa confiance, grâce aussi à l’équipe que j’ai autour de moi et qui s’en occupe très bien. Je suis extrêmement reconnaissant envers la famille Vorpe qui me confie Vancouver et je suis déjà impatient de vivre les prochaines échéances avec lui.

La prochaine échéance, c’est le CHIO d’Aix-la-Chapelle dès mardi. C’est l’un des événements les plus importants de l’année. Que représente-t-il pour toi?

J’ai déjà eu la chance de monter plusieurs fois à Aix-la-Chapelle qui est l’un des meilleurs concours du monde. C’est une vraie institution et un véritable objectif pour chaque cavalier. Je n’étais pas passé loin de la victoire en 2010 dans le Grand Prix avec Carlina où j’avais terminé 2e derrière Eric Lamaze et Hickstead. Nous avons une très bonne équipe à Aix cette année et nous allons tout donner pour obtenir de bons résultats. Je ne me mets pas de pression, je suis en forme, mes chevaux sont en forme. On se réjouit d’y être !

Un grand merci, Pius Schwizer, pour cet entretien.

Brève rétrospective de quelques étapes de la carrière de Pius Schwizer

L’équipe olympique suisse de Hong Kong 2008 lors de la remise rétroactive de la médaille de bronze à Genève : Niklaus Schurtenberger, Christina Liebherr, Steve Guerdat et Pius Schwizer (© Kit Houghton) L’équipe olympique suisse de Hong Kong 2008 lors de la remise rétroactive de la médaille de bronze à Genève : Niklaus Schurtenberger, Christina Liebherr, Steve Guerdat et Pius Schwizer (© Kit Houghton)

En 2009, Pius Schwizer fait partie de l’équipe championne d’Europe à Windsor (GBR) : de g. à dr. : Pius Schwizer, Clarissa Crotta, Steve Guerdat et Daniel Etter (© Julia Rau) En 2009, Pius Schwizer fait partie de l’équipe championne d’Europe à Windsor (GBR) : de g. à dr. : Pius Schwizer, Clarissa Crotta, Steve Guerdat et Daniel Etter (© Julia Rau)

Jeux équestres mondiaux Kentucky 2010 : Pius Schwizer fait partie de l’équipe suisse avec Carlina IV (© SVPS/Micael Klopfenstein) Jeux équestres mondiaux Kentucky 2010 : Pius Schwizer fait partie de l’équipe suisse avec Carlina IV (© SVPS/Micael Klopfenstein)

Jeux olympiques de Londres 2021 : Werner Muff, Steve Guerdat, Pius Schwizer, Paul Estermann (© FSSE) Jeux olympiques de Londres 2021 : Werner Muff, Steve Guerdat, Pius Schwizer, Paul Estermann (© FSSE)

Jeux équestres mondiaux Caen 2014 : Pius Schwizer participe en Normandie avec Toulago (© Valeria Streun) Jeux équestres mondiaux Caen 2014 : Pius Schwizer participe en Normandie avec Toulago (© Valeria Streun)

Avec Balou Rubin R, Pius Schwizer remporte à nouveau le titre de champion suisse en 2017 et en 2019 à Humlikon après l’avoir été en 2009 avec Ulysse X (© Angelika Nido) Avec Balou Rubin R, Pius Schwizer remporte à nouveau le titre de champion suisse en 2017 et en 2019 à Humlikon après l’avoir été en 2009 avec Ulysse X (© Angelika Nido)

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.