Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Fédération Suisse des Sports Équestres FSSE

Menu
Cheval+

« Quel poids peut-on mettre sur un cheval?» Publication d’une nouvelle brochure sur cette thématique de poids

24 mai 2022 10:00

Les chevaux et les poneys ne sont pas nés pour porter des charges, mais l’entraînement et la formation les en rendent capables jusqu’à un certain point. Dans le sport équestre, le poids du corps d’un cavalier joue un rôle important et il présente de nombreuses facettes. La Fédération Suisse des Sports Equestres FSSE avec ses associations membres et la Protection suisse des animaux PSA se penche donc sur le thème de la charge supportée par les chevaux dans une brochure qui vient de paraître.

« Le poids de la cavalière ou du cavalier représente une charge pour le dos de l’équidé. Une charge trop importante impacte le bien-être de l’animal. Du point de vue de la Protection Suisse des Animaux PSA, même les personnes lourdes peuvent pratiquer l’équitation si elles choisissent un type de cheval ou de poney adapté.  Lorsque des animaux sont utilisés, leur bien-être doit être garanti et il doit impérativement passer avant tout. Les personnes qui montent à cheval doivent être à tout moment conscientes de leur responsabilité vis-à-vis du cheval et de sa santé. Le fait de surcharger un cheval est contraire à la protection des animaux », écrit la Protection suisse des animaux PSA dans sa déclaration sur le thème de la charge pouvant être supportée par les chevaux.

Dans ce contexte, de nombreux facteurs doivent être pris en compte pour déterminer la charge qu’un cheval peut supporter : la condition physique et le niveau de formation du cheval et du cavalier, l’équipement, la race ainsi que le domaine d’utilisation du cheval et la charge à laquelle il est ainsi exposé.

15% du poids du cheval comme principe de base

Comme règle générale pour déterminer une valeur indicative fondamentale – à savoir le rapport en pourcent entre le poids de l’homme et le poids du cheval - la Fédération Suisse des Sports Equestres (FSSE) recommande de partir de 15%. Jusqu’à un rapport de 15%, on se trouve dans la zone verte recommandée et ceci pour autant qu’il n’existe pas d’autres recommandations de la part des associations spécialisées. Dans l’exemple de calcul pour un cheval de 500 kg, cette valeur indicative de 15% est de 75 kg pour une personne (équipement non compris).

Cependant, même si le rapport est égal ou inférieur à 15%, c’est-à-dire dans la zone verte, il convient de veiller entre autres à un entraînement ciblé et équilibré, à un équipement correctement ajusté ainsi qu’à sa propre forme et à ses capacités en matière d’équitation.  A l’inverse, on peut sans crainte charger un cheval avec plus que ces 15% pour autant que le cheval et le cavalier ou la cavalière disposent du niveau de formation correspondant et de la condition physique requise.

Illustration: Matthias Haab Illustration: Matthias Haab

Evaluer sa situation personnelle

La brochure qui vient d’être publiée offre également la possibilité de procéder à une auto-évaluation en montrant visuellement où se situent ses propres forces et faiblesses par rapport au poids de son propre cheval. Un diagramme en étoile permet d’attribuer des points sur une échelle de 1 à 10 pour huit domaines différents. Le lien entre les différents points permet de déterminer à quel point on se rapproche de l’idéal ou si l’on se trouve dans une zone critique et que des mesures doivent être prises.

La bonne condition physique va également dans le sens de la protection des animaux  

Mais le poids à lui seul n’est pas l’unique facteur déterminant.  Les cavalières et les cavaliers qui ne sont pas en équilibre en raison d’une mauvaise posture peuvent perturber sensiblement les mouvements du cheval et provoquer de l’inconfort, voire même de la désobéissance. Dans ces conditions, même les athlètes légers peuvent représenter une charge considérable pour les chevaux.

Afin de prévenir cela, et parallèlement à la brochure « Quel poids peut-on mettre sur un cheval », la FSSE a élaboré le programme de fitness «Fit4myhorse». Ce programme propose des exercices  spécifiques pour les cavalières et les cavaliers afin de les aider à améliorer leur condition physique et à protéger ainsi leur cheval contre une charge excessive.

Illustration: Matthias Haab Illustration: Matthias Haab

La brochure « Quel poids peut-on mettre sur un cheval » peut être obtenue en édition papier auprès du secrétariat de la FSSE (e-mail: info@fnch.ch).

Pour de plus amples informations :

Nadine Niklaus, Communication & Marketing FSSE
E-mail : n.niklaus@fnch.ch

Sandra Schaefler, Protection suisse des animaux PSA
E-mail: sandra.schaefler@tierschutz.com

 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.